02 août 2011

Déstockage, recyclage

Un projet presqu'oublié (merci à Ravelry qui me le montrait à chaque ouverture de page), ressorti pour son faible encombrement au moment de boucler un petit sac de voyage, et finalement terminé en 3 jours.

02-08-2011 004

 

Ouf, heureusement que je n'ai pas laissé ces mitaines en pâture aux mites, parce que j'adore le résultat.

Mon conjoint leur a trouvé une allure très XVIIIème, je confirme qu'elles donnent envie de sortir la porcelaine fine et les petits fours. Et forcément, dans le même état d'esprit, ça aussi, ça m'a tapé dans l'oeil.

J'ai ainsi terminé les deux projets auxquels ma laine filée main était destinée. Possible que je propose le rab' sur ce blog. Je mettrai alors les métrages et les poids précis d'ici la fin de semaine.

Question recyclage, je pense m'attaquer à un gilet tricoté il y a quelques années dans un beau Tweed Bergère de France. Ce gilet, je ne l'ai plus porté depuis longtemps, sa forme ne me plaît plus tant que ça, mais j'aime toujours autant son coloris.

02-08-2011 002

D'autant que comme beaucoup, j'ai repéré la dernière publication de Jared Flood, et plus particulièrement le modèle Seraphine (étole ? châle ? gilet ?) dont l'échantillon est très proche.

Je termine sur ma sucrerie du moment: un gilet totalement copié sur le Chipmunk de Lilalu. Je le réalise à partir d'une pelote de laine à chausettes qui change de couleur, et d'un mélange de laine et angora (?) ou mohair (?) trouvé à Destocklaines, teint au thé il y a quelques semaines.

02-08-2011 003

Augmentations à ma sauce sur les précieux hospices de Madame Zimmermann, aiguilles n°3- même pas peur- mais un tricot qui ne monte pas aussi lentement qu'on pourrait le croire, car chaque novelle rayure colorée est un ravissement.

Posté par globulle59 à 21:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]


25 juillet 2011

Aboutissements

Cet été, je me suis donné un objectif en couture: mettre au point un patron de petit haut facile à adapter, vite cousu, mais surtout consommant peu de tissu, pour oser enfin couper dans mes petits métrages de beaux tissus.

Donc avec des manches intégrées au buste. J'ai feuilleté les bouquins japonais, mais les coupes étaient trop loin du corps pour emplir le critère "faible consommation de tissu".

C'est finalement dans le livre "Léger et douillet avec La Dorguerie" que j'ai trouvé la perle rare. Ce livre même qui comportait la dramatique blouse Parthenay, d'ailleurs sacrifiée la semaine dernière lors de la recherche du patron parfait... paix à ses fleurettes, les chutes pourront servir pour un patchwork...

25-07-2011 005

Voici donc le débardeur Granville, dans un tissu dont je n'était pas folle au début, mais qui lui donne un côté simple et frais.

C'est parti pour des expérimentations à partir de cette base !

Le grand châle bleu a terminé de sécher, il est prêt à entamer une longue carrière de pièce indispensable pour les soirées au jardin. 

25-07-2011 003 

Une pure laine superbe et étonnante: un toucher "coton", mais une élasticité et un drapé unique.

25-07-2011 004

... de quoi donner tord à cette carte postale qui trône dans mon coin couture, rapportée par un collègue qui connait mes obsessions.

25-07-2011 006

Posté par globulle59 à 15:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 juillet 2011

Fausse bonne idée ?

Quitte à faire un lavage à la main pour bloquer Shaelyn, autant en profiter pour laver aussi un autre châle, non ?

Sauf que... je n'ai pas assez de place sur le tapis de mousse.

22-07-2011

A moins... de superposer !

Posté par globulle59 à 14:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]

20 juillet 2011

Juillet au coin du feu

Miam !

20-07-2011 001

Argh !

20-07-2011 002

Chouette !

20-07-2011 004

Pour la fiche technique: modèle 18 du catalogue Phildar Bo Basics de l'hiver 2010-2011.

Laine substituée par la Phildar Horizon (chouette n°1: ça déstocke une laine dont j'avais oublié l'existence)
Modèle tricoté en une seule pièce, à plat, sans prise de tête (chouette n°2: juste deux couture sour les bras et sur les côtés)

Modèle rédigé par ma copine Solune (chouette n°3, bien sûr)

Chouette n°4: j'ai dû sortir un crochet pour les finitions, et ça m'a redonné envie de m'y mettre. Mais avec un projet plus modeste que la dernière fois, et peut-être à ma portée. Je cogite...

 

Posté par globulle59 à 14:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 juillet 2011

Marche ou marche pas ? (suspens, suspens...)

Après une nuit au calme pour laisser prendre la colle à bois, j'ai pu commencer pour de bon les bidouillage sur la bobineuse pour fuseaux à dentelle.

15-07-2011 005

Je ne voulais surtout pas de modifications définitives sur ce bel objet ancien, donc ni trou, ni collage des pièces nouvelles.

Mon fuseau est fait d'une aiguille à tricoter en métal, j'ai creusé un petit trou dans l'embout pour le coincer dans la pointe déjà présente.

15-07-2011 007

De l'autre côté, assemblage de petite rondelles de mousse ( tapis de gym premier prix chez Décath'), d'une canette de machine à coudre (truc repéré sur cette cigar-box charkha qui fait rêver), et de quelques élastiques de caoutchouc pour éviter les glissades.

15-07-2011 008

Alors, ça marche.. ou pas ?

 
Sans Titre

 

Posté par globulle59 à 18:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]


15 juillet 2011

Du temps pour faire des trucs... ou ne rien faire

Quelques jours pour s'adapter au changement de rythme, quand les emplois du temps surchargés et les échéances non négociables font place aux journées sans programme précis.

Beaucoup de temps passé à flaner sur Ravelry, à farfouiller dans les livres et catalogues, pour dégager 2-3 idées à tester.

15-07-2011 004

Un petit gilet dans une laine qui devrait se substituer très bien aux laines de La Droguerie (et qui aura sans doute une meilleure tenue)

15-07-2011 003

Une énième tentative avec la laine Islande taupe. Les essais précédents n'ont pas été inutiles, je cerne mieux les paramètres: le point de blé super, mais avec une forme plus structurée. Pas trop près du corps, mais pas un parachute quand même. Des points texturés mais pas de torsades.
C'est donc sur un modèle Drops que je vais à nouveau tenter ma chance.

15-07-2011 002

Mais c'est Shaelyn qui accompagne le plus souvent mes soirées (sur les parties dentelle) ou mes après-midi lecture (sur le point jersey).

Et aujourd'hui, j'ai ressorti la boîte à outils pour une tentative de transformation: faire d'une bobineuse à fuseaux de dentelières une sorte de charkha pour filer comme Gandhi.

15-07-2011 001

Mais d'abord, recoller les bouts qui ont souffert lors du transport, consolider le reste, traiter le bois contre les bestioles, cirer.

Posté par globulle59 à 16:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 juin 2011

Finir les en-cours pour libérer les fuseaux

100g de fibres toute prêtes, déjà teintes, achetées sur le stand de JunoFiberArts l'an dernier à Londres lors de la Knit Nation.

30-06-2011

Des coloris qui font penser aux mures et aux myrtilles, pile dans l'ambiance des confitures de l'été.

Et au sommet, le petit dernier venu de chez Spunky Eclectic: un fuseau d'environ 30 grammes, le petit Kenny de chez Greensleeves, parfaitement équilibré, le complément idéal du tout petit fuseau turc.

Allez, maintenant, teintures pour les prochains projets de filage...

Posté par globulle59 à 11:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 juin 2011

C'est-mon-ca-deau !!!

Ambiance " pub de la polo " quand mon petit colis, si léger, et si attendu est arrivé.

Deux merveilles pour passer l'été les doigts dans la laine, deux fuseaux turcs arrivés de chez Spunky Eclectic (lieu de perdition, attention les yeux, plus une grande réactivité d'Amy qui tient la boutique, qui répond vite aux demandes d'information et résoud illico les petits soucis)

24-06-2011 008

Fuseau Valkyrie en érable, un peu moins de 50g

Alors, le truc du fuseau turc, c'est un peu comme un ipod, mais en mieux. Parce que l'application "je fais mon retors sans effort" est installée à la base, qu'elle ne plante pas, et ne consomme pas de batterie.

24-06-2011 004

24-06-2011 005

Une fois le célibataire terminé, on fait glisser les trois pièces de bois, et on obtient un petit peloton tout prêt, avec les deux extrémités faciles à attraper: il n'y a plus qu'à retordre.

24-06-2011 006

(pas super-glamour, le pansement: j'ai été attaquée - lâchement - par la machine à tricoter quand j'ai voulu la ranger - définitivement ? - après une énième tentative ratée. Ca mord, ce truc !)

Mais le summum, c'est le petit frère:

24-06-2011 001

26 grammes de bois précieux, velouté, un geste qui vient naturellement, une merveille !!!
Fuseau Turkish Delight de Ed Jenkins

24-06-2011 002

Le fuseau est signé à la main, une merveille, je vous dis.

24-06-2011 003

Allez, une dernière photo: déjà, une bobine de rouet pleine, c'est beau (il y a même un groupe sur Raverly dédié aux photos de bobines), mais un fuseau plein, c'est beau ET émouvant à la fois.

24-06-2011 007

Non, j'exagère ?

Posté par globulle59 à 17:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juin 2011

Mhmmm ! (râclement de gorge...)

Bien longtemps que je n'avais plus acheté de livre de tricot.

Celui-ci, non seulement il m'a tapé dans l'oeil avant même sa parution, mais je n'ai pas pu attendre qu'il soit disponible côté européen, je l'ai fait venir des USA.

20-06-2011 003

Knit, swirl, de Sandra McIver

Mais là, il a falloir faire une étude de marché pour la laine, les modèles demandent au minimum 2000m.

Et puis, si j'arrive à comprendre ce type de diagramme, pour un gilet col châle...

20-06-2011 004

...quelqu'un peut-il m'expliquer ce que c'est que ça ?

20-06-2011 005

Je n'ai pas de master de math, moi... Je suppose que c'est le diagramme du dos et des manches, mais une petite explication en tête de bouquin n'aurait pas été superflue.

Nan, mais j'ai l'air de râler, alors que c'est un livre superbe, et si on aime comme moi les vestes sans boutons qu'on enroule autour de soi, le seul souci, c'est de savoir par quel modèle on va commencer.

D'ailleurs, en parlant de veste sans bouton, le cardigan en coton corail est terminé. Un peu juste au niveau des bras, il sera plus adapté sur un t-shirt sans manches (mais aujourd'hui, manches longues indispensables, ça caille).

Les explications sont bien rédigées, claires et la mise en page est très soignée.
Comme Batilou, j'ai allongé les manches. 

20-06-2011 010

 

Donc, pour résumer, une douzaine de pelotes blanches de Cotonature de Bergère de France (qualité arrêtée) teintes en corail au petit bonheur (un sachet et demi de rouge, un fond de sachet de jaune, un restant de rose) dans la grande marmite. Un échantillon qui colle (presque). Un tricot en rond en top-down aux aiguilles 5 qui va vite. Juste assez de points envers pour ne pas s'ennuyer.

Je n'ai pas l'habitude de porter des couleurs aussi vives, mais je vais sans doute changer mes habitudes: ce corail, ça donne bonne mine.

20-06-2011 013

Et même si je ne raffole pas du coton quand il s'agit de le tricoter (tellement moins élastique que la laine), c'est quand même drôlement agréable à porter.

Posté par globulle59 à 17:54 - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 juin 2011

Ca, c'est fait...

La teinture au thé, c'est carrément "la teinture végétale pour les nuls". Si on sait préparer un thé, on sait faire une teinture !

Pour 370g de laine, j'ai préparé une base avec 1 litre d'eau bouillante et 70g de thé en feuilles (une boite de thé ultra-périmée d'origine inconnue). Après 15 minutes d'infusion, j'ai filtré soigneusement, ajouté 4 litres d'eau froide pour faire baisser la température, et pouvoir ainsi plonger directement mes écheveaux (ils avaient trempé quelques minutes dans l'eau vinaigrée.

19-06-2011 001

J'ai gardé à frémissement pendant 30 minutes.

J'obtiens au final une belle teinte "thé au lait", un peu plus intense que sur la photo, mais qui reste très douce. C'est ce que je voulais. icon_biggrin

19-06-2011 003

Par contre, il n'y a pas de nette différence entre mon échantillon test (le fil en travers de la pelote) et la laine teintée à chaud: la cuisson et le mordançage au vinaigre semblent sans effet sur la teinte obtenue, mais ils joueront peut-être sur la stabilité dans le temps.

A présent je vais voir si mes tricots précédents en top-down m'ont donné assez d'expérience pour improviser un gilet complet. Je vais enfin rentabiliser l'achat du livre de Wendy Bernard.

Posté par globulle59 à 17:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]