Fil et bois

19 avril 2015

Elle est finie !

Quand j'ai repris ma veste Alabama Chanin, il y a 15 jours, j'avais dans un coin de ma tête l'idée de la terminer avant de recevoir le nouveau livre, même si ça me paraissait totalement impossible. Mais en comptant sur l'effet très addictif de la broderie à la main, j'en suis venue à bout sans difficulté, en y prenant un immense plaisir.

IMG_8008

Les finitions ont été rapides, et finalement peu consommatrices de fil (c'est un truc à savoir quand on s'engage dans un projet pareil, le budget fil est plus élevé que le budget tissu...)

Le jersey travaillé en double épaisseur est surprenant: il est à la fois malléable et plus facile à dompter que le jersey simple. Il s'enroule beaucoup moins sur les bords, de plus, la peinture textile lui donne du corps. On peut modifier les pinces, recouper une bordure trop large, ajouter des pièces au dernier moment, c'est vraiment étonnant.

IMG_8009

Pour la fiche technique:

- patron de la veste Monceau, modifiée avec un léger FBA, légèrement rétrécie ensuite au niveau de la bande de boutonnage

- ajout d'un col officier d'après le patron Burda de la Steffie jacket

- jersey gris acheté au mètre dans une foire aux tissus, pas de références

- jersey bleu récupéré sur des t-shirts basiques 1er prix Décathlon pour homme

- pochoir "June's spring" Alabama Chanin, qui reste encore téléchargeable gratuitement sur la page des Resources

- peinture textile Setacolor, noir daim, qui donne un effet velouté après fixation

- fil Coats duet, 6 bobines de 60 m

- broderie en reverse appliqué et un peu d'appliqué classique sur les grands ronds

- quelques sequins Guterman sur les petits motifs circulaires

- bouton à recouvrir chez Toto (une grande découverte, je suis devenue fan)

- "cretan stitch" pour la pose des bandes de finition: ça, c'est vraiment le truc qui change tout

- et enfin, "loops" en jersey pour la fermeture de la veste. Quitte à avoir une veste qui se remarque, j'ai opté pour une répartition inhabituelle des boutons: 4 boutons au milieu de la veste, et c'est tout.

IMG_8016

Verdict: je l'adore, ma veste. Même si mon photographe est plus dubitatif...

Ca n'a pas empêché de terminer la séance photo en rigolant. Et en plein vent.

IMG_8012

IMG_8013

Posté par globulle59 à 16:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]


11 avril 2015

Le truc qu'il me fallait découvrir par moi-même

J'avoue, je suis un peu obsédée par le travail de Nathalie Chanin, j'ai ses trois premiers livres quasiment toujours à portée de la main, je revois régulièrement son cours sur Craftsy, je pensais être bien préparée au moment d'attaquer une pièce entièrement brodée.

Mais ce qui n'est décrit nul part, c'est le petit frisson qui court le long de la colonne vertébrale, quand on commence à assembler les pièces du vêtement. Après des semaines de broderie, on se met à faire les coutures, on retourne le tissu,...

IMG_7995

... et on découvre comment les motifs de rejoignent aux épaules.

IMG_7996

Effet secondaire: le sourire qui monte tout seul jusqu'aux oreilles.

Posté par globulle59 à 12:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 avril 2015

Retour en Alabama

A quelques jours de la sortie du nouveau livre de Nathalie Chanin (oui-oui, j'avoue, je suis comme une fofolle !), j'ai voulu essayer un des patrons précédents qui me fait le plus envie: le corset de son premier livre.

J'ai utilisé les pièces en jersey interlock coupées l'été dernier, en vue de réaliser une veste. Je me doutais bien que je pourrais m'en servir un jour, c'est chose faite.

J'ai coupé la taille M, elle est presque parfaite. J'ai juste retiré un tout petit peu de largeur en haut du dos et ajusté un peu la pièce extérieure du devant.

IMG_7958

Les coutures ont été faites à la surjeteuse et à la machine à coudre, avec un simple point zig-zag étroit pour la pose des bandes de finition. Une réalisation finalement très rapide, qui m'a permis de confirmer mes impressions: les coupes de Nathalie Chanin sont terrrrribles!

IMG_7959

Le jersey interlock beige, et surtout les bandes de finition, lui donnent un aspect de marcel, mais ça ne me dérange pas. L'arrière est bien plongeant, les bretelles d'une largeur idéale.

Conclusion: y'a plus qu'à trouver deux coupons de jersey pour en faire une version authentique, entièrement cousue à la main.

Dans la foulée, je me suis revisionné le cours Hand embellished knit fabrics sur Craftsy, et j'ai repris mon projet en cours. Le dos et une manche sont terminées, la seconde manche prend forme rapidement, et je me régale.

IMG_7961

Un peu d'appliqué, quelques sequins noirs, et une sensation de grande liberté puisqu'on peut choisir quelles pièces on évide, quels motifs on remplit.

IMG_7962

Ce cardigan, j'en ai rêvé après avoir vu les vestes des collections Alabama Chanin. Et notamment celle-ci.

Mais les autres versions m'obsèdent aussi, par exemple celle-ci:

veste tricolore

Alors, quand j'ai vu que le nouveau bouquin contenait les patrons de classic coat/jacket/cardigan...

Posté par globulle59 à 14:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 mars 2015

Une réplique de mon jean fétiche

Ce n'est pas la première fois que je couds un jean, ni la première fois que j'essaie de copier ce jean reprisé tant de fois, couvert de taches de peintures, mais que je ne me résouds pas à jeter.

Mais c'est la première fois que je le fais dans les régles de l'art, grâce au cours Jean-ius sur Craftsy. C'est le premier cours payant auquel je m'étais inscrite, et je ne l'avais pas encore exploité complètement. J'étais restée bloquée à l'étape du report du patron sur organza de soie. Pas moyen d'en trouver dans mes magasins de tissus habituels. Jusqu'à ce que j'entre dans une boutique de confection de robes de mariées sur mesure: il restait un coin de tissu triangulaire sur un rouleau, j'ai pu l'acheter pour un prix très doux.

IMG_7932

On voit ici le jean modèle avec les fils de bâti qui servent à mettre en valeur les repères importants.

L'ensemble du processus a été un régal. D'abord parce que j'ai pu tester ma machine à coudre sur des points plus techniques: passer sur de grosses épaisseurs de tissus, réaliser de belles surpiqures régulières, piquer des points renforcés. J'ai apprécié la souplesse de la pédale, qui donne une très grande précision de couture.

IMG_7924

J'ai aussi testé un point de broderie sur le haut des poches: la machine possède une fonction "retournement en miroir", qui permet de travailler en parfaite symétrie.

IMG_7933

Comme je compte réutiliser mon patron, je corrigerai sans doute un peu la bande d'empiècement dos: elle pourrait être un peu plus haute, et un peu moins large. Je vais peut-être ajouter deux passants supplémentaires, ça m'évitera de devoir réajuster le dos sous la ceinture.

IMG_7925

Mais le point essentiel est là: cette réplique me fait les mêmes fesses que l'original !

IMG_7926

Le cours de Kenneth D.King regorge de petits trucs qui permettent d'obtenir de belles finitions. Comme le truc qui consiste à coudre les premiers cm de ceinture avec un point très long, ainsi on peut découdre facilement juste le nécessaire pour faire coincider parfaitement la bande des deux côtés de la braguette.

Et surtout, je me sens plus autonome à présent, je sais que je peux coudre un pantalon sans suivre un pas à pas. Pour certains points, je me suis écartée du cours pour simplement observer le jean de référence, comprendre comment il avait été assemblé, et coudre à l'identique sur ma réplique.

Et oui, je sais, j'aurais pu faire des ourlets à ma taille. Mais j'aime porter mes jeans trop longs avec l'ourlet replié. Celui-là ne déroge pas à la régle. Reste à tester la résistance des coutures à l'usage (je n'ai pas trop de doute, l'essentiel est surpiqué une à deux fois) et la solidité du tissu.

Posté par globulle59 à 11:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mars 2015

T-shirt Aberdeen

Lorsque j'ai essayé le t-shirt terminé, je n'ai pas été tellement convaincue, et mon Aberdeen est resté une dizaine de jours sur la pile de linge sans que j'y retouche.

Aujourd'hui, après un nouvel essayage, je suis plus emballée, je me dis que ces manches chauve-souris ne sont pas si mal.

IMG_7917

Il s'agit du modèle de mars du magazine en ligne, que j'ai cousu dès sa publication. Mal m'en a pris: les explications comportaient de grosses erreurs sur la pose du col en V, et comme une patate, je n'ai pas réalisé qu'il y avait un article détaillé que j'aurais pu aller lire sur le site. Donc j'ai cousu et décousu un grand nombre de fois, jusqu'à obtenir un résultat propre, mais dans l'épreuve, le tissu s'est retrouvé très abîmé.

IMG_7919

Depuis, Seamwork a renvoyé un correctif. Verdict: rien ne sert de vouloir tout charger le jour de la sortie...

Il me reste assez de tissu pour envisager de refaire la bande d'encolure, mais j'avoue que je manque de courage.

Ce souci mis à part, je trouve (comme toujours, pour un patron seamwork) que la forme au niveau des hanches est absolument parfaite. La couture centrale dans le dos donne un joli galbe, alors que les pièces sont coupées en ligne droite.

IMG_7918

J'ai modifié les bracelets de manches pour obtenir des manches longues, qui me conviennent mieux pour ce tissu assez épais. C'est d'ailleurs le problème principal de mon Aberdeen: le tissu est un peu trop épais pour être porté comme un t-shirt, mais l'encolure est difficile à associer en superposition, si on veut le porter comme un pull. De plus, le grand décolleté dans le dos me refroidit beaucoup.

Donc je pense porter cette pièce plutôt pour faire du sport. Je réutiliserai peut-être ce patron, mais en faisant plus attention à mon choix de tissu.

Posté par globulle59 à 13:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]



04 mars 2015

Un nouveau patron de chemisier

A la sortie du patron de la chemise Granville de Sewaholic, je me suis retenue de cliquer tout de suite, me disant que c'était un patron classique, qu'il y avait certainement moyen de bidouiller un dos à découpes princesse en partant de mes magazines de couture.

Et puis, il y a eu la semaine à -33% pour l'anniversaire de la créatrice, et j'ai passé commande. Avec la nouvelle TVA sur les patrons numériques, le prix plein pot devient assez élevé, la promo annuelle éponge une partie des frais supplémentaires, et au total le patron m'est revenu à 6,37€. Ça reste raisonnable.

J'ai fait d'emblée un BFA de 2,5 cm par demi-devant, sur une base de taille 10, et ça fonctionne. J'ai dû corriger le bas du chemisier, qui partait beaucoup trop vers l'extérieur, ça me faisait carrément des ailes au niveau des hanches. Un décalage de 2cm de la couture vers l'intérieur, soit 8 cm de moins sur le tour de hanches ! C'est lié au modèle, mais aussi à l'ajout du FBA qui élargit tout le bas des pièces de devant.

IMG_7891

Globalement, ce modèle tombe assez bien. Sur une version ultérieure, je réduirai un peu le dos avant l'arrivée aux emmanchures, et je remonterai légèrement les emmanchures pour plus de confort. Je n'attends plus d'un patron qu'il tombe nickel dès le début, coudre mes vêtements me permet d'obtenir un meilleur ajustement qu'avec le prêt-à-porter, mais j'ai compris que ça se mérite et je l'accepte.

Par contre je suis plus critique sur les instructions. Les patrons Sewaholic sont à présents disponibles avec une notice en français, mais ça ne m'a pas aidée. J'ai dû plusieurs fois "faire à ma façon", je ne comprenais pas la manière de procéder. En particulier, la technique de pose des fentes des manches ne m'a pas du tout convaincue. Là, ça passe à peu près avec un tissu très mou et fin, mais avec un coton plus épais, ça aurait été impossible de replier correctement une si grande épaisseur de tissus.  

Gros soucis aussi au niveau du col. Le patron ne comporte qu'une seule taille pour le col et le pied de col: donc fatalement, à moins de coudre la plus grande taille, tout est trop grand ! Donc à nouveau, bidouillage, et c'est dommage, car le reste du patron est extrêmement bien fait, avec de nombreux repères d'assemblage qui collent parfaitement.

Conclusion: si on a déjà cousu des chemisiers, ça passe, mais si on débute en couture, c'est un coup à se décourager complètement.

IMG_7892

J'avoue: j'ai eu la flemme de poser du thermocollant sur le col. Donc c'est tout mou. Mais c'est pas grave, ça colle avec le look redneck du tissu.

IMG_7893

Et là, c'est bête: j'ai trop bien réussi mes raccords de motifs, et on ne voit plus du tout les découpes princesse et les surpiqures du dos !

IMG_7894

Ah oui, dernière chose à savoir: les patrons Sewaholic ont apparemment tous des manches super-longues. Mieux vaut le savoir pour corriger dès la coupe du tissu... ça évite de devoir tout réduire à la fin, et de se retrouver avec des fentes de manches ridiculement courtes.

IMG_7895

Cette version d'essai a été cousue dans un coupon d'origine inconnue, depuis longtemps dans les stocks, dont j'avais failli bien des fois me débarasser. Au final, il rend super avec ce modèle, c'est la bonne surprise de ce projet.

En attendant de trouver le chambray idéal pour une version à surpiqures oranges.

Posté par globulle59 à 10:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 février 2015

T-shirt en mode radin et tutos gratuits

Avec ce projet, j'ai pu me rendre compte que sur la Pfaff, les points zig-zag sont si faciles à régler et si efficaces, que l'aiguille double devient inutile avec le jersey. Le patron est à nouveau tiré de Alabama Studio sewing + design. Un tout petit peu juste au niveau du buste mais tellement confortable et qui allonge la silhouette.

Le buste a été coupé dans un jersey rayé trouvé au Spectacle du tissu. Les habituées de ce salon savent sans doute combien il est difficile de résister devant le stand des mini-coupons, présentés en rouleaux colorés. Mais dans 50 cm, pas simple de faire tenir les pièces d'un vêtement adulte.

La solution: ajouter un empiècement, dessiné grâce à la marche à suivre de Au fil de Zebulon. Pour le tissu, ce sont des restes de jersey gris chiné d'autres t-shirts. J'ai d'ailleurs dû couper l'empiècement dos en deux fois. Et quitte à sortir la règle courbe, autant redessiner des manches plus faciles à porter au quotidien. Elles ont été coupées dans une chute de jersey d'un plantain de l'hiver dernier.

IMG_7861

Pour relever un peu l'aspect trop pastel, j'ai ajouté une bande d'encoulure tournesol "à la Alabama Chanin", et des coudières coeur selon le tuto publié sur le blog de Deer and Doe.

IMG_7862

Il y a longtemps que je voulais me lancer dans la couture d'un t-shirt associant rayues et uni, notamment après avoir repéré les réalisations de Let's tweed again et Mu et compagnie. Même si mon empiècement de devant n'est pas parfait (rayures pas absolument symétriques, léger décallage des empiècement dos et devant sur les côtés), c'est une pièce que j'aime bien, rigolote et confortable.

Posté par globulle59 à 12:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 février 2015

Sortir de sa zone de confort

Voilà une nouveauté: ma première vraie pièce de lingerie. Le mois dernier, la réalisation du caraco Savannah avait été une bonne mise en route, avec les bretelles réglables.

Ce mois-ci, le magazine Seamwork contient les patrons d'une brassière et d'une culotte. Cette dernière est un peu trop taille basse à mon goût, je pense m'orienter vers un modèle pus couvrant.

MAIS.... pour la brassière, je n'ai pas chipoté.

Elle a été coupée dans les restes de jersey violet de l'ensemble Alabama Chanin de cet été. Ce jersey est assez épais, il a une bonne tenue, mais il a fallu ruser pour faire tenir les pièces dans de tous petits bouts de tissus.

Du coup, la bande qui fait le tour du buste a été coupée en deux fois, et j'ai dû ajouter une couture devant.

IMG_7856

Un petit noeud ne serait pas de trop, pour camoufler le centre des bonnets.

Je n'ai pas été assez attentive aux schémas d'explication, j'ai donc beaucoup décousu et recousu. Et découdre du zig-zag point triple, hein, on est d'accord, c'est un vrai bonheur... Les finitions sont très loin d'être parfaites, mais pour un tout premier soutif, je m'attendais à bien pire.

Contrairement au modèle, j'ai réalisé l'avant des bonnets en jersey, et non en dentelle. Comme j'avais trop manipulé ces pièces au découvit, j'ai dû leur redonner de la tenue en ajoutant une bande d'élastique transparent.

IMG_7859

Vue intérieure, avec le raccord entre l'élastique des bretelles et la bande des armatures.

Côté gauche, parce que le côté droit est une mini-catastrophe.

J'ai continué avec l'élastique transparent sur l'arrière de la brassière. La bande arrière a été redessinée, seule solution pour que ça tienne dans mes chutes de jersey.

IMG_7858

Ce n'est pas un vrai soutien-gorge, puisque le dos est fermé.

Mais j'avoue qu'après ça, ça ne me ferait pas peur de poser des agrafes classiques.

Alors finalement, qu'est-ce que ça donne ?

Eh bien, c'est un peu vavavoum !!!! Le look fait plus penser à un haut de maillot de bain, mais du point de vue du maintien, c'est tout à fait correct.

J'ai pu trouver toutes les petites fournitures à prix très doux chez Elza tissu, et notamment les tubes en matière douce dans lesquels on glisse les armatures.

Là, le coût total est dérisoire: 50 centimes de tubes à armatures, 1,50 euros d'armatures métalliques, 50 centimes d'anneaux pour les bretelles réglables. Peut-être 1 euro d'élastique à bretelles, acheté il y a quelques mois Aux tissus d'Inès à Pont Sainte-Marie. Hors prix de l'abonnement mensuel (6 dollars). Bon à savoir: les patrons Seamwork sont à présent disponibles hors abonnement pour celles qui aiment voir avant d'acheter (mais nettement plus chers, 7 dollars pièce, quand l'abonnement comprend 2 patrons).

J'ai coupé la taille L, dans laquelle je me sens très à l'aise (je porte la taille 100E du commerce). Donc pas du tout ce que suggère le tableau des mensurations du patron. Je conseille à qui voudrait se lancer dans ce modèle de comparer la hauteur de la pièce "front side" à la mesure verticale de son néné, j'ai trouvé que ça donnait une meilleure indication (en tenant compte des marges de couture incluses).

Un dernier conseil: bien lire et relire les explications. Tout y est parfaitement expliqué, mais pour avoir voulu y aller bille en tête, j'ai fait plein d'erreurs bêtes et évitables.

Verdict: j'ai déjà rassemblé les fournitures pour en coudre un second !

Posté par globulle59 à 12:23 - Commentaires [9] - Permalien [#]

03 février 2015

Le grand écart

Plus de temps pour rien ces derniers jours, et surtout pas pour coudre malheureusement.

Juste le temps d'une pause pour poster des photos de ma nouvelle copine: mes visites aux revendeurs de machines à coudre m'ont permis de dénicher un réparateur capable de redonner vie à ma vieille-vieille Singer.

 

IMG_7828

Millésine 1897, un peu grippée au niveau de la canette avant révision, mais à présent encore capable de coudre à merveille.

 

IMG_7829

Au moment de la photo, la courroie était mal installée, j'ai depuis rectifié son trajet sous le bobinoir à canette.

Le bouton situé au-dessus de la plaque du numéro de série permet de régler la longueur du point.

IMG_7830

Il me reste encore un bon nettoyage extérieur à réaliser, un peu de rénovation à faire sur les canettes de rechange, et un point de colle à bois à poser au niveau du tiroir des accessoires.

Quel plaisir de remettre en fonctionnement cette machine qui est depuis toujours dans ma famille.

Posté par globulle59 à 20:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 janvier 2015

Les dernières coutures de ma Toyota mécanique

Pour son chant du signe, mon ancienne machine à coudre ne s'est pas déshonorée, loin de là.

D'abord, le petit caraco Savannah du Seamwork de janvier. J'ai choisi la version rapide, avec des bretelles en élastique à lingerie, un assemblage en partie à la surjeteuse et une finition sans dentelle. Mais les instructions comportent un pas-à-pas détaillé pour des versions plus élaborées, avec coutures anglaises, bretelles dans le même tissu que le reste, et dentelle travaillée à l'encolure.

Par manque de tissu (mon coupon ne faisait que 50cm), j'ai dû retirer 2cm à la hauteur de buste, mais ça reste très convenable.

Allez, je me lance, photos en petite tenue !

IMG_7816

J'ai coupé la taille 10, mais ça taille très grand ! Sans doute parce que le patron est conçu pour un tissu tissé coupé dans le biais, alors que j'ai utilisé un jersey. J'ai refait la couture des cotés avec un retrait de 1cm.

Mon assemblage des bretelles n'est pas parfait devant, je compte faire quelques points à la main pour stabiliser les pointes.

IMG_7817

Premières bretelles réglables de ma vie ! Sans douleur avec les explications très claires de Colette patterns.

IMG_7815

Et c'est sur la table à repasser que j'ai compris le secret du tomber de ce modèle: la courbe du devant légèrement décalée de celle du dos.

Et mine de rien, je porte du Dior. Vive les surplus de haute couture des Tissus d'Inès, à Pont-Sainte-Marie !

La seconde réalisation est un t-shirt tout simple, sur le patron du livre Alabama Studio Sewing + Design. Coupé en taille L, il est très légèrement serré au niveau de la poitrine, mais tout le reste me convient.

IMG_7818

Je n'ai rien modifié dans ce patron. Le buste et les manches sont bien longs, comme j'aime, les manches trompettes pas forcément simples à caser sous ma blouse au travail, mais très seyantes.

Comme les finitions à la main n'étaient pas possibles, mais que je voulais quand même avoir une touche Alabama-style, j'ai tenté une pose de bande de finition à l'aiguille double. Eh bien, c'est plus que convaincant, ce petit col qui rebique casse l'aspect trop simple du modèle.

IMG_7819

Le tissu a été commandé l'hiver dernier chez Mamzelle Fourmi. Il s'agit d'un coton bio uuuuuultra doux, un rêve à coudre et à porter.

Évidemment, la couleur pique un peu. Alors, je le porte avec le gilet Oslo. Quitte à piquer les yeux, autant y aller à fond....

IMG_7820

Effet collatéral: avoir toute la journée dans la tête "qu'est-ce qu'on attend pour fout' le feu"...

Ou "allumer le feu", et ça, ça fout quand même un peu les boules...

Posté par globulle59 à 12:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]