Fil et bois

01 juillet 2015

Alice top - Tessuti

Celui-ci m'a fait le coup qu'on connait tous(toutes): le patron dont on voit les défauts potentiels sur la photo de présentation, confirmés par des articles sur les blogs de couture, mais auquel on n'arrive pas à résister.

IMG_8408

Une première chose à garder en tête si on se lance dans ce modèle: bien mesurer son tour de buste, comparer au tableau de mensurations, bien vérifier quelle taille correspond... et couper deux tailles en-dessous.

J'ai fait l'erreur de couper ma taille, j'ai essayé, et j'ai démonté. Donc deuxième chose à garder à l'esprit, essayer avant d'assembler les manchettes, c'est moindre mal.

IMG_8409

J'ai voulu aussi réduire les fronces au centre, mais là, j'en ai fait trop. Et je me suis retrouvée avec un haut qui rentre juste-juste au niveau du buste, et qui se bloquait à partir de la taille. L'ampleur dos, par contre, me convient.

Mais pour pouvoir le porter, j'ai dû ajouter deux triangles sur les cotés. Le motif du tissu camoufle en partie le truc, mais ça fait quand même bricolo-bricolette. En plus, ce n'est pas suffisant, et je ne peux pas passer les hanches.

IMG_8410

Bon, tout ça n'est pas bien grave, j'ai utilisé une chute de tissu dans les stocks depuis des années, c'est quasiment une toile. Et c'est portable, d'autant que je n'ai pas dit mon dernier mot, il doit y avoir moyen d'en faire un petit haut parfait à la seconde tentative.

J'aurais une dernière remarque concernant ce haut: l'encolure est trop haute sur l'avant, ça ne colle pas avec les bras largement dégagés et ça tient trop chaud. Donc s'il y a une seconde tentative, elle aura un décolleté plus bas.

 

Posté par globulle59 à 15:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 juin 2015

Brumby skirt - Megan Nielsen

En voilà une que j'ai attendue longtemps. Ca fait des années ( automne 2010 !) que les photos de cette jupe avaient été publiées. Faute de pouvoir acheter le patron, je m'en étais inspirée pour un essai de jupe, finalement presque pas portée.

Donc j'ai assez peu hésité lors de la publication du patron. Un peu quand même, car en y réfléchissant, ce n'est qu'une simple jupe à grandes poches, avec une large ceinture. Donc pas vraiment difficile à patronner soi-même.

MAIS:

  • il y a des moments où on n'a pas envie de réfléchir, de tracer et de bidouiller. Juste de suivre un patron. Point.
  • la lecture des explications m'a convaincue que j'avais bien dépensé mes sous: schémas clairs, très bons pas-à-pas, notamment pour la pose du zip apparent
  • c'est un patron malin: les différentes versions portent notamment sur l'ampleur de la jupe, et permettent de s'adapter à des tissus plus ou moins épais.

C'est sur la jupe en denim que j'avais flashé, donc c'est naturellement en denim bleu soutenu que j'ai réalisé la mienne. J'ai doublé les surpiqures des bords de poches pour amplifier la ressemblance avec un jean.

IMG_8404

Le tissu est un peu trop épais, il marque un peu les hanches, mais en même temps, ce sont mes hanches ! Jupe coupée en taille L, comme le suggérait le tableau de mesures, et absolument rien à changer. Un vrai bonheur. Là encore, je ne regrette pas mes sous.

La technique présentée pour former de jolies fronces régulières dans un tissu épais est redoutable d'efficacité. Elle est d'ailleurs aussi expliquée en photos sur le blog de Megan Nielsen.

IMG_8403

Je suis tombée sur un cône de vrai fil à surpiqures industrielles pour jean chez Elza Tissus, épais et satiné, ça donne vraiment de belles finitions, mais il faut utiliser un fil plus fin en canette et ajuster les réglages de tension.

IMG_8407

Le zip n'est pas positionné de manière idéale: il aurait pu monter un peu plus haut.

Je n'aime pas spécialement les versions longues de cette jupe sur le site de la créatrice, mais la version de Roobeedoo me pousse à reconsidérer les choses. Et j'adore sa remarque sur l'utilité des grandes poches.

Donc voilà un achat déjà bien rentabilisé. Ce qui ne sera sans doute pas le cas du patron suivant, qu'on peut classer dans la catégorie des échecs assez cuisants...

Posté par globulle59 à 10:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 juin 2015

Celui qu'on n'attendait plus...bis

Deux ans pour arriver au bout de ce projet, dont une année d'attente, pour terminer deux côtés de la dernière bordure.

La laine est de l'alpaga lace Cascade, d'une belle couleur terre cuite, commandée Aux Laines du Mouchon (boutique malheureusement fermée).

J'ai utilisé une aiguille circulaire 3,75 bambou trouvée à la boutique du Chat qui Pelote. La gamme d'aiguilles est très peu chère, mais de bonne qualité, avec un "glissant" idéal pour ce genre de laine.

IMG_8373

Bridgewater, Jared Flood

Même sans cette interruption "momentanée" du tricot, c'est un projet qui prend du temps. Mais la technique des châles sheltand reste pour moi fascinante, on ne coupe jamais le fil, il reste simplement un bout de laine à rentrer à la fin de la bordure.

IMG_8371

Et en fin de compte, je trouve que la tradition de la dentelle s'accorde très bien avec la couture britannique à faux airs de couture japonaise.

IMG_8370

Posté par globulle59 à 10:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 juin 2015

Celui qu'on n'attendait plus...

... le premier fuseau après 14 mois.

IMG_8325

Pour l'instant, impossible de le tester, parce qu'en plus d'un an, la pince coupante et la mini pince à bout rond se sont fait la malle. Donc impossible de fabriquer le petit crochet. Il va falloir faire un saut au rayon bricolage.

IMG_8326

Peroba et érable.

Une tige ratée, beaucoup de temps passé à retrouver les gestes, un travail fractionné pour éviter toute fatigue de la main droite, mais l'essentiel est là.

Le plaisir des copeaux, l'excitation de voir apparaitre une forme d'un bloc de bois, les parfums de cire du dernier polissage.

Comme il y aura peut-être d'autres petits cocos sortant de l'atelier, vous pouvez vous inscrire à la newsletter du blog des fuseaux.

Ou pas... mon mot d'ordre, ne suivre que mes envies, ne jamais me contraindre. Etre restée loin des travaux manuels m'aura au moins appris ça. Inutile d'en faire beaucoup pour y trouver son compte.

Posté par globulle59 à 21:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 juin 2015

The dress shirt - Merchant and Mills

Voici les photos de la robe terminée.

IMG_8264

Elle n'est pas d'un confort absolu, en absence d'un véritable FBA, elle tombe un peu en arrière, mais j'aime les détails de l'empiècement et la forme générale.

IMG_8265

Sur cette seconde photo, les manches sont rempliées. C'est là qu'on voit le travail réalisé sur ce patron: pliées ou non, les manches arrivent à une longueur idéale dans tous les cas.

IMG_8267

Le pli du devant devait être tourné dans l'autre sens, mais c'est un pli creux qui s'est naturellement formé lors de l'assemblage. Beaucoup de couturières ont d'ailleurs fait cette modification sur le modèle.

IMG_8271

Je trouve que les surpiqures à grands points rendent particulièrement bien sur ce jersey foncé, d'une très belle qualité (spectacle du tissu, Roeselare le 1er mai dernier)

IMG_8272

Rien à dire, les finitions à la main, ça donne quand même un sacré résultat !

Quant aux explications de Merchant and Mills, elles sont parfaites, limpides, joliment présentées, sur un papier épais. Vraiment, on ne regrette pas de mettre un prix un peu plus élevé que pour d'autres marques de patrons pochettes.

Du côté du tricot, après des mois de tricot à toute petite vitesse, je crois que je vais tout défaire. J'ai terminé un gilet Criss-cross, de Lilalu, mais je ne suis pas convaincue du tout. D'ailleurs, j'ai cousu les boutons mais pas rentré les fils, c'est mauvais signe.

IMG_8269

Criss-cross de Isabelle Kramer

 

IMG_8270

Les épaules ne tombent pas très bien, les manches n'ont pas la même aisance que le buste malgré mes nombreux essais d'ajustement (les photos sur ravelry me donnent l'impression que je ne suis pas la seule à me retrouver avec des manches étriquées), et je ne suis pas très à l'aise avec cette ouverture en V.

La prochaine fois que je suivrai un modèle avec Contiguous sleeves, il faudra que je trouve une autre méthode d'augmentation que les M1R et M1L classiques. Quand je dois en faire à chaque rang, ça me donne un résultat trop raide, qui a tendance à tirer sur le tricot.

Bref: la couleur OK, la laine Cascade 220 OK, mais le modèle BOF. Retour en pelotes probable. 

Posté par globulle59 à 14:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]



04 juin 2015

Une couleur qui met de bonne humeur

Un jersey corail de chez Toto tissus, quelques bobines de fil épais Goldmann, un peu de peinture textile Setacolor (rouge 80 opaque), et quelques heures plus tard, un t-shirt plein d'entrain qui me plait beaucoup.

IMG_8207

J'ai choisi le pochoir New Leaves du dernier livre Alabama Chanin. Ce grand motif rend le travail de broderie extrèmement agréable, puisqu'on peut travailler des aiguillées complètes, sans devoir nouer et couper son fil trop souvent (c'est ce qui m'avait parfois un peu lassée sur la veste bleue et noire)

IMG_8208

Par rapport au t-shirt noir qui m'a servi de toile, j'ai remonté le milieu d'encolure dos de 1cm, et ça suffit pour stabiliser les épaules, qui tombaient parfois un peu lors des journées très actives.

IMG_8209

Ca fait un moment que je voulais essayer le principe du ton sur ton avec deux couches de jersey de même couleur, et j'adore !

IMG_8210

Juste envie de relancer un nouveau projet du dernier livre. Là. Maintenant. Tout de suite.

Posté par globulle59 à 10:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 juin 2015

Une ultime (?) chemise à passepoil

J'ai reçu une petite commande de la part de ma soeur. Pour un chemisier en coton, avec passepoils contrastants, de coupe classique.

J'ai réutilisé le patron Aime comme Mythique, en taille M. Le tissu est un coton à très petits pois jaunes, marron et rouge sombre, acheté en Belgique sur un stand du Spectacle du tissu. Les boutons et le passepoil proviennent de chez Elza tissu.

Comme ma soeur et moi habitons trop loin l'une de l'autre pour pouvoir prévoir des essayages en cours de route, j'ai cousu une toile sur laquelle j'ai noté les ajustements nécessaires. Un peu à main levée, donc j'espère que la rectification d'emmanchures suffira à lui donner toute la liberté de mouvements nécessaire.

IMG_8179

J'ai soigné les finitions, entoilé col et poignets (ce que je ne fais pas toujours pour moi) et bien repassé à chaque étape.

IMG_8180

Et histoire d'avoir enfin des fentes de poignet au bon endroit, j'ai pris modèle sur la chemise Grandville de Sewaholic pour corriger l'emplacement.

IMG_8181

Je suis contente d'avoir trouvé ces boutons, achetés sans avoir le tissu sous les yeux: ils s'accordent bien avec le motif, se remarquent sans pour autant capter toute l'attention.

Et avec mes deux derniers projets couture, j'ai pris conscience de quelque-chose: si tricoter pour quelqu'un d'autre est pour moi une véritable corvée, coudre pour offrir est un vrai plaisir. Je suis contente de prendre mon temps pour obtenir de belles finitions.

Ce coton est très agréable à utiliser: heureusement, j'en ai encore 5 mètres, de quoi me coudre une robe d'été !

Posté par globulle59 à 20:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 mai 2015

Ca ne parait pas grand-chose...

...mais aujourd'hui, j'ai fait ça.

IMG_8140

Une toute petite boite en olivier.

IMG_8141

Pas suffisamment creusée, donc pas adaptée à grand-chose. Mais elle sent le bois et la cire, c'est divin, et j'ai pris un plaisir immense à prendre des copeaux plein les bras.

IMG_8142

Rien ne dit que je retournerai souvent devant le tour à bois dans les prochains jours, ni que j'aie envie de fabriquer des fuseaux, mais un grand pas est franchi.

Et finalement, je n'ai pas trop perdu, en un an. Même si face à certains outils, je dois prendre un moment pour retrouver dans quel sens on s'en sert...

Posté par globulle59 à 21:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]

20 mai 2015

The Dress shirt de Merchant and Mills

Ce patron, j'en rêvais depuis des mois sans oser toutefois le commander. Son prix est élevé, la marque est peu distribuée en Europe, et je craignais un peu l'effet chemise de nuit. J'avais éclusé mes livres japonais, mes burdas, sans jamais trouver un modèle réellement approchant. Et je n'avais pas envie de bidouiller à partir de la blouse Carme, qui pourtant possède un empiècement arrondi, mais moins long.

Et puis, il y a eu une demande de suggestion pour un cadeau (genre: commande ce que tu veux, on te rembourse). Et je n'ai pas hésité longtemps.

Le truc était de trouver une boutique qui facture des frais d'envoi raisonnables. Chez Merchant and Mills, le patron est à 13£, les frais à 10. Ca donne le ton. D'autres boutiques sur le net gonflent exagérément le taux de change de livres en euros. Une boutique basée en Espagne effectue une conversion correcte, mais demande 30 euros (30 euros !!!) de frais de port.

J'ai fini par commander chez Emma Gary. Attention: le panier m'a calculé automatiquement des frais inférieurs à l'affranchissement nécessaire. En quelques mails, le problème a été résolu avec efficacité et gentillesse, je n'hésiterai pas à repasser commande à l'avenir.

Quel régal en ouvrant la pochette: papier de qualité, patron très lisible, portant juste assez de repères d'assemblage ( chez certaines marques, il y en a tant que ça devient presque contre-productif ), explications limpides et montage très pro.

J'ai choisi de coudre ma dress shirt en jersey, pour changer, en coutures à la main... J'avais décidé de ne pas faire de FBA, comptant sur la souplesse du tissu. Le tableau de mensurations donnait une taille 14, j'ai coupé, bâti, essayé. C'était immense !!! on tenait à deux à l'intérieur.

Je suis repartie sur une taille 8 pour les emmanchures et les côtés, en rejoignant la taille 14 aux épaules puisque la carure était bonne, et que retailler mes pièces à ce niveau était impossible.

Et à l'essayage final, ce n'était pas parfait. Clairement, il manquait un peu d'aisance au niveau du buste. La première chose que j'ai apprise, quand j'ai commencé à m'intéresser au sujet, c'est que si ça plisse, les plis se dirigent vers l'endroit où il faut ajouter des cm.

IMG_8107

Parlant, non ?

Les photos suivantes ont été prises à mi-parcours. Le côté gauche est brut de décoffrage, le côté droit a été légèrement élargi, autant que me le permettaient les pièces qui avaient déjà été crantées. J'ai fait une sorte de FBA sur ligne princesse, en élargissant la pièce extérieure coté empiècement, et le long de la couture de côté, sur une douzaine de cm.

IMG_8108

Ce n'est pas parfait, mais c'est nettement mieux qu'avant.

IMG_8116

La robe est bientôt terminée, je l'adore déjà.

Posté par globulle59 à 21:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 mai 2015

Un peu de couture classique

J'avais négligé ma machine à coudre depuis plusieurs semaines, j'ai pris un grand plaisir à la remettre en route sur un projet "Arlésienne". Ca fait des années (oui-oui, j'avoue avec honte) que mon compagnon me demandait un pyjama fait main. Il y avait toujours un truc qui n'allait pas et qui me faisait repousser le projet: pas le bon tissu, pas le bon métrage, pas envie...

Cet été j'ai trouvé un tissu qui me plaisait, mais pas à lui...ou alors juste pour le pantalon."Parce que tu sais bien, moi, les imprimés...". J'ai quand même pu tester le patron du pantalon, qui est tout de même porté régulièrement.

Dimanche dernier, j'ai acheté un coupon de tissu bleu uni dans un métrage largement suffisant. Doux, souple. "Tu sais, moi, j'aime mieux les bleus plus... enfin moins..."

Par contre, il a tout de suite flashé sur un coupon que j'avais pris pour me coudre un chemisier. J'ai fait mon deuil de mon chemisier rayé, d'autant que ce tissu est très souple, plus adapté pour un pyj.

IMG_8072

Le patron est une pochette burda achetée il y a des années (logique). Je l'ai déjà utilisé pour la version femme, voila un achat bien rentabilisé.

IMG_8073

Et là, je me sens fière et à la fois un peu nulle: coudre cette veste ne m'a pris que quelques heures (bien aidée par le système à double entrainement de ma Pfaff, royal sur les tissu un peu mous), les explications de la pochette sont limpides, la coupe nickel.

IMG_8074

Je me suis fait plaisir à réaliser ces finitions classiques: manchettes retournées, col tailleur, manches bien soutenues.

J'ai décousu la poche ajoutée en bas, sous les huées d'un public hilare qui la trouvait ridicule... Et les boutons ont été jugés trop nombreux et trop rapprochés. Vous commencez à comprendre pourquoi je couds si peu pour mon homme ?

IMG_8075

Verdict: la veste est un peu large, mais douce et confortable.

Donc au bout de 10 ans, mon compagnon a enfin un haut et un bas de pyjama complètement dépareillés...
Importables ensemble...

Edit du 20 mai: c'était inespéré, lors d'un dernier salon de vente de tissu avant l'été, j'ai retrouvé le même vendeur, avec un rouleau du même tissu. Un jour, ce haut de pyjama aura un pantalon assorti !

Posté par globulle59 à 19:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]