Fil et bois

27 mai 2015

Ca ne parait pas grand-chose...

...mais aujourd'hui, j'ai fait ça.

IMG_8140

Une toute petite boite en olivier.

IMG_8141

Pas suffisamment creusée, donc pas adaptée à grand-chose. Mais elle sent le bois et la cire, c'est divin, et j'ai pris un plaisir immense à prendre des copeaux plein les bras.

IMG_8142

Rien ne dit que je retournerai souvent devant le tour à bois dans les prochains jours, ni que j'aie envie de fabriquer des fuseaux, mais un grand pas est franchi.

Et finalement, je n'ai pas trop perdu, en un an. Même si face à certains outils, je dois prendre un moment pour retrouver dans quel sens on s'en sert...

Posté par globulle59 à 21:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]


20 mai 2015

The Dress shirt de Merchant and Mills

Ce patron, j'en rêvais depuis des mois sans oser toutefois le commander. Son prix est élevé, la marque est peu distribuée en Europe, et je craignais un peu l'effet chemise de nuit. J'avais éclusé mes livres japonais, mes burdas, sans jamais trouver un modèle réellement approchant. Et je n'avais pas envie de bidouiller à partir de la blouse Carme, qui pourtant possède un empiècement arrondi, mais moins long.

Et puis, il y a eu une demande de suggestion pour un cadeau (genre: commande ce que tu veux, on te rembourse). Et je n'ai pas hésité longtemps.

Le truc était de trouver une boutique qui facture des frais d'envoi raisonnables. Chez Merchant and Mills, le patron est à 13£, les frais à 10. Ca donne le ton. D'autres boutiques sur le net gonflent exagérément le taux de change de livres en euros. Une boutique basée en Espagne effectue une conversion correcte, mais demande 30 euros (30 euros !!!) de frais de port.

J'ai fini par commander chez Emma Gary. Attention: le panier m'a calculé automatiquement des frais inférieurs à l'affranchissement nécessaire. En quelques mails, le problème a été résolu avec efficacité et gentillesse, je n'hésiterai pas à repasser commande à l'avenir.

Quel régal en ouvrant la pochette: papier de qualité, patron très lisible, portant juste assez de repères d'assemblage ( chez certaines marques, il y en a tant que ça devient presque contre-productif ), explications limpides et montage très pro.

J'ai choisi de coudre ma dress shirt en jersey, pour changer, en coutures à la main... J'avais décidé de ne pas faire de FBA, comptant sur la souplesse du tissu. Le tableau de mensurations donnait une taille 14, j'ai coupé, bâti, essayé. C'était immense !!! on tenait à deux à l'intérieur.

Je suis repartie sur une taille 8 pour les emmanchures et les côtés, en rejoignant la taille 14 aux épaules puisque la carure était bonne, et que retailler mes pièces à ce niveau était impossible.

Et à l'essayage final, ce n'était pas parfait. Clairement, il manquait un peu d'aisance au niveau du buste. La première chose que j'ai apprise, quand j'ai commencé à m'intéresser au sujet, c'est que si ça plisse, les plis se dirigent vers l'endroit où il faut ajouter des cm.

IMG_8107

Parlant, non ?

Les photos suivantes ont été prises à mi-parcours. Le côté gauche est brut de décoffrage, le côté droit a été légèrement élargi, autant que me le permettaient les pièces qui avaient déjà été crantées. J'ai fait une sorte de FBA sur ligne princesse, en élargissant la pièce extérieure coté empiècement, et le long de la couture de côté, sur une douzaine de cm.

IMG_8108

Ce n'est pas parfait, mais c'est nettement mieux qu'avant.

IMG_8116

La robe est bientôt terminée, je l'adore déjà.

Posté par globulle59 à 21:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 mai 2015

Un peu de couture classique

J'avais négligé ma machine à coudre depuis plusieurs semaines, j'ai pris un grand plaisir à la remettre en route sur un projet "Arlésienne". Ca fait des années (oui-oui, j'avoue avec honte) que mon compagnon me demandait un pyjama fait main. Il y avait toujours un truc qui n'allait pas et qui me faisait repousser le projet: pas le bon tissu, pas le bon métrage, pas envie...

Cet été j'ai trouvé un tissu qui me plaisait, mais pas à lui...ou alors juste pour le pantalon."Parce que tu sais bien, moi, les imprimés...". J'ai quand même pu tester le patron du pantalon, qui est tout de même porté régulièrement.

Dimanche dernier, j'ai acheté un coupon de tissu bleu uni dans un métrage largement suffisant. Doux, souple. "Tu sais, moi, j'aime mieux les bleus plus... enfin moins..."

Par contre, il a tout de suite flashé sur un coupon que j'avais pris pour me coudre un chemisier. J'ai fait mon deuil de mon chemisier rayé, d'autant que ce tissu est très souple, plus adapté pour un pyj.

IMG_8072

Le patron est une pochette burda achetée il y a des années (logique). Je l'ai déjà utilisé pour la version femme, voila un achat bien rentabilisé.

IMG_8073

Et là, je me sens fière et à la fois un peu nulle: coudre cette veste ne m'a pris que quelques heures (bien aidée par le système à double entrainement de ma Pfaff, royal sur les tissu un peu mous), les explications de la pochette sont limpides, la coupe nickel.

IMG_8074

Je me suis fait plaisir à réaliser ces finitions classiques: manchettes retournées, col tailleur, manches bien soutenues.

J'ai décousu la poche ajoutée en bas, sous les huées d'un public hilare qui la trouvait ridicule... Et les boutons ont été jugés trop nombreux et trop rapprochés. Vous commencez à comprendre pourquoi je couds si peu pour mon homme ?

IMG_8075

Verdict: la veste est un peu large, mais douce et confortable.

Donc au bout de 10 ans, mon compagnon a enfin un haut et un bas de pyjama complètement dépareillés...
Importables ensemble...

Edit du 20 mai: c'était inespéré, lors d'un dernier salon de vente de tissu avant l'été, j'ai retrouvé le même vendeur, avec un rouleau du même tissu. Un jour, ce haut de pyjama aura un pantalon assorti !

Posté par globulle59 à 19:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 avril 2015

Alabama Chanin pour ne pas changer

Je continue mon exploration des différents modèles, cette fois dans une version basique.

La série des fitted top/tunic/dress du troisième livre m'a toujours fait envie, mais n'est proposée qu'en version sans manches. J'avais déjà essayé de redessiner des emmanchures en m'inspirant de celle des t-shirts du livre, mais sans grand succès.

Une petite ligne a attiré mon attention dans le 4ème livre: la série des A-line top/tunic/dress est compatible avec les manches du livre 3. Là où ça devient interessant, c'est que l'emmanchure des A-line se rapproche assez de celle des fitted tops. L'adaptation a été relativement facile, et ça fonctionne !

IMG_8045

Taillé dans un coupon de 70cm à 4 euros (dans le tas du fond du magasin In den beer à Courtrai), avec une bobine de fil noir restant du gilet gris et bleu, il a été cousu en quelques jours, à un rythme tranquille.

IMG_8046

Pour les points techniques:

- assemblage en floating seams + felled seams

- bandes d'encolure et de manchettes en cretan stitch

- ourlet du bas laissé à cru, les 4 coutures du buste lui évitent de trop s'enrouler

- aucune modification d'ajustement: tout colle en taille L, du buste au hanches, et toujours ce galbe au niveau de la taille que je ne retrouve chez aucun designer. Ca ne colle pas, ça ne baille pas, c'est hyper confortable et très flatteur. C'est simple, quand j'enfile un modèle AC, j'ai l'impression de faire une taille de moins ! Ici, le secret me semble être la ligne de découpe aux milieux devant et dos: c'est "presque" une ligne droite, mais avec un arrondi subtil

IMG_8047

J'aime particulièrement la forme de l'encolure. Ce petit haut sobre a été conçu pour être porté sous la veste grise et bleue.

Posté par globulle59 à 13:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 avril 2015

Il est là !

Le nouvel Alabama Chanin est finalement arrivé hier chez moi. Pré-commandé sur Amazon, prévu pour le 15 avril, il est passé ce jour-là à un délai de 1 à 2 mois. J'ai donc annulé ma commande, repassé commande chez Book Depository, et attendu une bonne semaine avant de pouvoir le déballer.

Alors, en attendant (depuis des mois, en fait, depuis que la parution du livre avait été annoncée), j'ai stocké du jersey.

IMG_8043

Et hier soir, je me suis mise à la réalisation du pochoir New Leaves. Ravie de trouver un design avec de grands motifs (pour ma veste June's spring, je n'avais pas trop aimé tourner autour de tout petits ronds et faire des noeuds sans cesse).

IMG_8042

Il reste à choisir sur quoi je vais l'appliquer.

Posté par globulle59 à 14:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]



19 avril 2015

Elle est finie !

Quand j'ai repris ma veste Alabama Chanin, il y a 15 jours, j'avais dans un coin de ma tête l'idée de la terminer avant de recevoir le nouveau livre, même si ça me paraissait totalement impossible. Mais en comptant sur l'effet très addictif de la broderie à la main, j'en suis venue à bout sans difficulté, en y prenant un immense plaisir.

IMG_8008

Les finitions ont été rapides, et finalement peu consommatrices de fil (c'est un truc à savoir quand on s'engage dans un projet pareil, le budget fil est plus élevé que le budget tissu...)

Le jersey travaillé en double épaisseur est surprenant: il est à la fois malléable et plus facile à dompter que le jersey simple. Il s'enroule beaucoup moins sur les bords, de plus, la peinture textile lui donne du corps. On peut modifier les pinces, recouper une bordure trop large, ajouter des pièces au dernier moment, c'est vraiment étonnant.

IMG_8009

Pour la fiche technique:

- patron de la veste Monceau, modifiée avec un léger FBA, légèrement rétrécie ensuite au niveau de la bande de boutonnage

- ajout d'un col officier d'après le patron Burda de la Steffie jacket

- jersey gris acheté au mètre dans une foire aux tissus, pas de références

- jersey bleu récupéré sur des t-shirts basiques 1er prix Décathlon pour homme

- pochoir "June's spring" Alabama Chanin, qui reste encore téléchargeable gratuitement sur la page des Resources

- peinture textile Setacolor, noir daim, qui donne un effet velouté après fixation

- fil Coats duet, 6 bobines de 60 m

- broderie en reverse appliqué et un peu d'appliqué classique sur les grands ronds

- quelques sequins Guterman sur les petits motifs circulaires

- bouton à recouvrir chez Toto (une grande découverte, je suis devenue fan)

- "cretan stitch" pour la pose des bandes de finition: ça, c'est vraiment le truc qui change tout

- et enfin, "loops" en jersey pour la fermeture de la veste. Quitte à avoir une veste qui se remarque, j'ai opté pour une répartition inhabituelle des boutons: 4 boutons au milieu de la veste, et c'est tout.

IMG_8016

Verdict: je l'adore, ma veste. Même si mon photographe est plus dubitatif...

Ca n'a pas empêché de terminer la séance photo en rigolant. Et en plein vent.

IMG_8012

IMG_8013

Posté par globulle59 à 16:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 avril 2015

Le truc qu'il me fallait découvrir par moi-même

J'avoue, je suis un peu obsédée par le travail de Nathalie Chanin, j'ai ses trois premiers livres quasiment toujours à portée de la main, je revois régulièrement son cours sur Craftsy, je pensais être bien préparée au moment d'attaquer une pièce entièrement brodée.

Mais ce qui n'est décrit nul part, c'est le petit frisson qui court le long de la colonne vertébrale, quand on commence à assembler les pièces du vêtement. Après des semaines de broderie, on se met à faire les coutures, on retourne le tissu,...

IMG_7995

... et on découvre comment les motifs de rejoignent aux épaules.

IMG_7996

Effet secondaire: le sourire qui monte tout seul jusqu'aux oreilles.

Posté par globulle59 à 12:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 avril 2015

Retour en Alabama

A quelques jours de la sortie du nouveau livre de Nathalie Chanin (oui-oui, j'avoue, je suis comme une fofolle !), j'ai voulu essayer un des patrons précédents qui me fait le plus envie: le corset de son premier livre.

J'ai utilisé les pièces en jersey interlock coupées l'été dernier, en vue de réaliser une veste. Je me doutais bien que je pourrais m'en servir un jour, c'est chose faite.

J'ai coupé la taille M, elle est presque parfaite. J'ai juste retiré un tout petit peu de largeur en haut du dos et ajusté un peu la pièce extérieure du devant.

IMG_7958

Les coutures ont été faites à la surjeteuse et à la machine à coudre, avec un simple point zig-zag étroit pour la pose des bandes de finition. Une réalisation finalement très rapide, qui m'a permis de confirmer mes impressions: les coupes de Nathalie Chanin sont terrrrribles!

IMG_7959

Le jersey interlock beige, et surtout les bandes de finition, lui donnent un aspect de marcel, mais ça ne me dérange pas. L'arrière est bien plongeant, les bretelles d'une largeur idéale.

Conclusion: y'a plus qu'à trouver deux coupons de jersey pour en faire une version authentique, entièrement cousue à la main.

Dans la foulée, je me suis revisionné le cours Hand embellished knit fabrics sur Craftsy, et j'ai repris mon projet en cours. Le dos et une manche sont terminées, la seconde manche prend forme rapidement, et je me régale.

IMG_7961

Un peu d'appliqué, quelques sequins noirs, et une sensation de grande liberté puisqu'on peut choisir quelles pièces on évide, quels motifs on remplit.

IMG_7962

Ce cardigan, j'en ai rêvé après avoir vu les vestes des collections Alabama Chanin. Et notamment celle-ci.

Mais les autres versions m'obsèdent aussi, par exemple celle-ci:

veste tricolore

Alors, quand j'ai vu que le nouveau bouquin contenait les patrons de classic coat/jacket/cardigan...

Posté par globulle59 à 14:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 mars 2015

Une réplique de mon jean fétiche

Ce n'est pas la première fois que je couds un jean, ni la première fois que j'essaie de copier ce jean reprisé tant de fois, couvert de taches de peintures, mais que je ne me résouds pas à jeter.

Mais c'est la première fois que je le fais dans les régles de l'art, grâce au cours Jean-ius sur Craftsy. C'est le premier cours payant auquel je m'étais inscrite, et je ne l'avais pas encore exploité complètement. J'étais restée bloquée à l'étape du report du patron sur organza de soie. Pas moyen d'en trouver dans mes magasins de tissus habituels. Jusqu'à ce que j'entre dans une boutique de confection de robes de mariées sur mesure: il restait un coin de tissu triangulaire sur un rouleau, j'ai pu l'acheter pour un prix très doux.

IMG_7932

On voit ici le jean modèle avec les fils de bâti qui servent à mettre en valeur les repères importants.

L'ensemble du processus a été un régal. D'abord parce que j'ai pu tester ma machine à coudre sur des points plus techniques: passer sur de grosses épaisseurs de tissus, réaliser de belles surpiqures régulières, piquer des points renforcés. J'ai apprécié la souplesse de la pédale, qui donne une très grande précision de couture.

IMG_7924

J'ai aussi testé un point de broderie sur le haut des poches: la machine possède une fonction "retournement en miroir", qui permet de travailler en parfaite symétrie.

IMG_7933

Comme je compte réutiliser mon patron, je corrigerai sans doute un peu la bande d'empiècement dos: elle pourrait être un peu plus haute, et un peu moins large. Je vais peut-être ajouter deux passants supplémentaires, ça m'évitera de devoir réajuster le dos sous la ceinture.

IMG_7925

Mais le point essentiel est là: cette réplique me fait les mêmes fesses que l'original !

IMG_7926

Le cours de Kenneth D.King regorge de petits trucs qui permettent d'obtenir de belles finitions. Comme le truc qui consiste à coudre les premiers cm de ceinture avec un point très long, ainsi on peut découdre facilement juste le nécessaire pour faire coincider parfaitement la bande des deux côtés de la braguette.

Et surtout, je me sens plus autonome à présent, je sais que je peux coudre un pantalon sans suivre un pas à pas. Pour certains points, je me suis écartée du cours pour simplement observer le jean de référence, comprendre comment il avait été assemblé, et coudre à l'identique sur ma réplique.

Et oui, je sais, j'aurais pu faire des ourlets à ma taille. Mais j'aime porter mes jeans trop longs avec l'ourlet replié. Celui-là ne déroge pas à la régle. Reste à tester la résistance des coutures à l'usage (je n'ai pas trop de doute, l'essentiel est surpiqué une à deux fois) et la solidité du tissu.

Posté par globulle59 à 11:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mars 2015

T-shirt Aberdeen

Lorsque j'ai essayé le t-shirt terminé, je n'ai pas été tellement convaincue, et mon Aberdeen est resté une dizaine de jours sur la pile de linge sans que j'y retouche.

Aujourd'hui, après un nouvel essayage, je suis plus emballée, je me dis que ces manches chauve-souris ne sont pas si mal.

IMG_7917

Il s'agit du modèle de mars du magazine en ligne, que j'ai cousu dès sa publication. Mal m'en a pris: les explications comportaient de grosses erreurs sur la pose du col en V, et comme une patate, je n'ai pas réalisé qu'il y avait un article détaillé que j'aurais pu aller lire sur le site. Donc j'ai cousu et décousu un grand nombre de fois, jusqu'à obtenir un résultat propre, mais dans l'épreuve, le tissu s'est retrouvé très abîmé.

IMG_7919

Depuis, Seamwork a renvoyé un correctif. Verdict: rien ne sert de vouloir tout charger le jour de la sortie...

Il me reste assez de tissu pour envisager de refaire la bande d'encolure, mais j'avoue que je manque de courage.

Ce souci mis à part, je trouve (comme toujours, pour un patron seamwork) que la forme au niveau des hanches est absolument parfaite. La couture centrale dans le dos donne un joli galbe, alors que les pièces sont coupées en ligne droite.

IMG_7918

J'ai modifié les bracelets de manches pour obtenir des manches longues, qui me conviennent mieux pour ce tissu assez épais. C'est d'ailleurs le problème principal de mon Aberdeen: le tissu est un peu trop épais pour être porté comme un t-shirt, mais l'encolure est difficile à associer en superposition, si on veut le porter comme un pull. De plus, le grand décolleté dans le dos me refroidit beaucoup.

Donc je pense porter cette pièce plutôt pour faire du sport. Je réutiliserai peut-être ce patron, mais en faisant plus attention à mon choix de tissu.

Posté par globulle59 à 13:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]