Fil et bois

03 novembre 2017

Wrap dress - Alabama Chanin / Hemi tunic dress - Named clothing

En octobre, j'ai cousu deux pièces que j'espère porter régulièrement (pour la marinière cousue en septembre, pas de doute, elle est déjà amortie, je la porte toutes les semaines).

A petite vitesse, j'ai commencé par la wrap dress publiée en juillet par Alabama Chanin, dans le cadre du programme Build a wardrobe 2017 (j'espère qu'ils vont continuer une troisième année). Comme chaque fois que j'essaie un nouveau patron AC, j'ai cousu une version sans broderie, avec un assemblage à la surjeteuse, mais avec surpiqures à la main.

IMG_9425

Avec ces patrons, sur moi, c'est soit importable, soit génial.

Et là, clairement, c'est la seconde option. J'ai coupé une taille L (je crois), sans modification. Les pinces ont une découpe originale et qui met en valeur le buste tout en affinant visuellement la taille.

IMG_9423

Un petit look de vêtement traditionnel mongol.

IMG_9420

Le dos est construit en 4 pièces, comme un blazer traditionnel, et part en s'évasant vers le bas.

IMG_9427

T'en veux du point à la main, y'en a !

(T'en r'veux ? Y'en r'na, comme on dit dans le Nord)

Ce n'est pas une pièce très facile à assortir ni à porter au quotidien, je pense, mais j'aime beaucoup la ligne qu'elle me donne. C'est la magie des coupes AC, ça met en valeur le haut du corps, et c'est bien pour les petits ventres ronds et les cuisses dodues.

Cette tunique appelle une jupe coordonnée, non ?

Deuxième pièce cousue récemment, la tunique Helmi. Le patron m'a été offert par une copine, c'était un cadeau de réconfort à une période difficile. Donc je suis doublement contente que le patron soit si bien taillé, et le rendu si agréable.

Il s'agit d'un patron multiple, qui permet de coudre un chemisier doublé à bavolets ou une tunique, avec col officier ou col rond, et deux variantes de manches.

J'ai coupé une taille 42, ajouté un FBA tout simple de 3 cm par demi-devant, et hop, nickel !

IMG_9417

J'ai allongé les manches 3/4, et c'est tout. Aucun autre changement.

IMG_9418

C'est ma première chemise à boutonnières cachées.

IMG_9424

J'ai utilisé à nouveau le chambrai Tissu Papi, coloris taupe. Maitère aussi agréable à travailler, qu'à entretenir et à porter.

Mon unique remarque sur ce patron, dûe à mon manque d'habitude des boutonnières cachées, c'est qu'il n'y a pas de repère de milieu devant. Donc j'ai un peu été au pif (il aurait suffit que je lise la notice de montage pour trouver l'info) pour estimer le FBA à réaliser, mais au final, c'est impeccable. 

Encore une fois, Named clothing, je vous adore ! 

Posté par globulle59 à 14:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]


11 octobre 2017

L'étole Barbapapa

Cet été, lors d'une des ventes de Bart et Francis, j'ai regardé d'un oeil nouveau une somptueuse étole tissée en cachemire et soie, exposée dans la boutique. Un simple point de toile, 3 ou 4 couleurs fondues, une matière aérienne qui donne l'impression de ne rien peser. L'investissement étant tout de même conséquent au prix des bobinettes, j'ai choisi un fil bien moins cher pour m'entrainer.

J'ai teint deux petits écheveaux de rose moyen et rose-rouge, pour réaliser une fine ligne sur un côté de la chaine, et deux bordures aux extrémités de la trame.

20905201_335262236914041_4573201569561968640_n_medium2

La mise sous tension de la chaine a été un peu hasardeuse, le mérinos ayant tendance à coller. J'ai oublié d'intercaler du papier en enroulant ma chaine et la pièce tissée, mais ça ne semble pas avoir eu d'incidence sur le résultat final.

La seule difficulté ensuite consistait à tasser juste assez, en laissant de l'espace entre les fils de trame. A chaque avancée de la chaine, à chaque reprise du tissage, je devais faire quelques passages de navettes avant de retrouver mes automatismes.

22158648_118377878858592_835596186768375808_n_medium2

Et puis, il y a eu les chats qui ont adoré la texture du tissu en cours de tissage. Je m'en suis rendu compte en retirant le tissu terminé, ils avaient tiré des fils par en-dessous, en s'agrippant à l'ensouple avant. J'ai remis les fils en place patiemment avant de laver et feutrer la pièce.

IMG_9401

Les irrégularités de tissage ont en grand partie disparu. Le tissu a un peu rétréci, forcément, mais aussi gagné une surface un peu poilue très agréable au toucher.

IMG_9402

La taille de cette étole est convenable. Elle aurait pu être légèrement plus longue, mais elle me plait beaucoup.

IMG_9403

Posté par globulle59 à 15:29 - Commentaires [8] - Permalien [#]

24 septembre 2017

Marinière - I am patterns

Cette semaine je suis tombée sur le Livre Dressing idéal - I am pattern (curieusement, non référencé sur le site de la marque, mais annoncé sur sa page FB il y a quelques semaines , lors de la parution).

Il contient de nombreux patrons de pièces basiques, et effectivement, avec les variantes proposées, on peut se constituer une bonne base de garde-robe. J'ai hésité à l'acheter, car je possède déjà une bonne bibliothèque, et quelques patrons de la marque, dont la veste Artémis reprise dans le livre. J'ai quand même failli craquer à cause du patron de marinière présenté au tout début du livre.

Mais en furetant sur la toile, de saut en saut, j'ai vu que ce patron était disponible en téléchargement gratuit (sans explications) sur le site de la marque. On trouve également un patron de sweat, une tunique et une écharpe.

IMG_9390

Coupée et assemblée en une demi-journée dans un jersey trouvé au Spectacle du tissu, cette marinière est en fait un t-shirt à emmanchures américaines. Les pièces sont peu superposée au niveau des épaules, ce que j'aime beaucoup. On garde l'esprit des emmanchures, mais sans l'effet "t-shirt de bébé" de certains patrons. La superposition donne en effet "épaulettes" bien dans l'esprit de la marinière.

IMG_9393

Je pense qu'on peut facilement modifier une des épaules pour intégrer un patte de boutonnage. J'ai surpiqué à l'aiguille double pour maintenir en place les bords de l'encolure.

J'ai coupé la taille L pour mon 40-42, cousu à 0,5cm des bords à la surjeteuse (donc juste au bord des couteaux). Mon tissu est très peu élastique, donc ça plisse légèrement au niveau du buste, alors que le dos est un peu large mais c'est normal, je n'ai pas fait d'ajustement à ce niveau.

IMG_9391

A noter: le buste et les manches sont bien longs, j'ai recoupé quelques cm au niveau des manches mais gardé toute la hauteur de buste, j'aime bien quand c'est couvrant au niveau des reins. 

Ce patron sans explication est accessible à toute personne qui a déjà cousu des t-shirts. Il y a un repère d'assemblage qui permet de superposer correctement les épaules, c'est tout, mais c'est suffisant. Les proportions sont harmonieuses, les manches sont confortables sans bailler. Une jolie addition à ma bibliothèque et à ma garde-robe.

Posté par globulle59 à 12:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 septembre 2017

Shorty Ariès - Maison Bouton

Quel plaisir d'avoir pu faire partie de l'équipe des testeuses de ce second patron de Maison Bouton.

Cette fois, il s'agit d'un shorty, donc un modèle un peu plus couvrant, qui a trouvé le juste équilibre des proportions.

IMG_9386

Elle est chouette, ma culotte !

Le dos est coupé en deux parties, ce qui donne un joli galbé sur l'arrière, malheureusement impossible à photographier joliment.

IMG_9387

J'ai cousu une première version pas montrable, à cause d'un élastique un peu bas de gamme de mon stock qui gondole beaucoup. Mais j'étais si bien dans ma culotte d'essai que j'ai commandé un kit de la marque.

Petite vérification, comme pour Altaïr: en taille 40, pour un tour de taille de 102cm, on coupe sans problème deux culottes dans le tissu du kit.

IMG_9383

Le stylo marque la moitié du coupon

Pas de suspens, je la porte dès qu'elle est disponible tant elle est jolie et confortable. Elle a donc commencé sa rotation intensive parmi mes culottes Maison Bouton.

Ce qui me permet de vous donner le résultat du crash-test en conditons réelles des fournitures de la marque. Ma première culotte Altaïr a été cousue début mai, j'estime qu'elle a été lavée et portée entre 20 et 30 fois.

Résultat à la sortie de la lessive, sans repassage:

IMG_9385

Pas bougé d'un cm, l'impression est comme au premier jour, l'élastique toujours nickel.

Concernant le patron lui-même, Sophie a fait un gros travail, ça se voit tout de suite. Elle propose deux versions avec ou sans marges de couture. Les planches sont en couleur, avec calques, mais chaque taille a un tracé en pointillés différents, donc on peut imprimer en noir en blanc sans soucis. Les explications sont accessibles à tous, pour peu qu'on sache utiliser sa machine à coudre au point droit et au point zig-zag. Des réglages de longueur et largeur de points sont d'ailleurs suggérés à chaque étape.

Et la cerise, c'est que Sophie a inclu deux tableaux pour couper les élastiques, selon le pourcentage d'élasticité. Plus de soucis si on utilise un élastique différent de celui du kit, comme ça avait été mon cas lors de ma toile.

Donc allez-y, direction la boutique, faites-vous plaisir !

Posté par globulle59 à 20:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2017

Simplicity 1080A/ Dottie Angel X Washi dress

A nouveau un patron qui, dès le départ, avait un fort potentiel de ratage, mais je me suis entêtée... et au final j'ai bien fait.

Cette robe/tunique a des défauts que j'aurais dû constater dès le recopiage du patron: dos et devant sont coupés de la même manière, avec un décolleté très très large.

 

IMG_9375

 IMG_9376

Verdict dès qu'on enfile la robe: ça ne peut pas tenir sur les épaules. Et soyons réaliste, sur moi, c'est moche.

dottie angel1

A savoir sur ce patron: il est construit pour être réalisable sur une vieille machine Singer à pédale, qui ne ferait que le point droit. Donc toutes (je dis bien TOUTES) les finitions sont faites au biais.

Bon.

Vu que j'ai une #ilovemypfaff et une surjeteuse, ça m'a laissée assez froide...

Surtout que je trouve mes finitions au biais toujours un peu grossières, par rapport à une pose bien nette de parementures (que j'ai dessinées toutes seules comme une grande)

On en était là, accablement et désespoir, parce que ce tissu était de très belle qualité. J'avais pu le vérifier l'unique matinée où j'ai porté cette tunique (à 14h, on est partis faire du vélo, hop, un t-shirt, et c'en était fini pour toujours de la tunique qui dégringole des épaules).

Tissu de très belle qualité ET...... acheté en grande quantité: un coupon de 3 mètres en 150 (chambrai gris souris de chez Tissu papi). Exaltation et soulagement !!

J'ai chopé le patron de la washi dress, taillé un FBA (viré dès le premier essayage), retaillé un troisième dos, décousu, recoupé, recousu un nombre incalculable de fois, et je l'ai eue, ma tunique portable et confortable.

IMG_9380

Sur ce coup-là, mon double en scotch de déménagement m'a bien aidée.

IMG_20170828_121428

Et j'ai enfin pu utiliser ce patron de Washi dress, qui semble nous rappeler les débuts des patrons en PDF. Le dos a gagné deux petites pinces latérales, des fronces ont permis d'adapter le dos de la Dottie angel.

IMG_9381

De la Dottie angel, j'ai conservé les poches rigolotes et les liens à la taille. Parce que voilà.

laura ingals

Posté par globulle59 à 15:12 - Commentaires [5] - Permalien [#]


27 juillet 2017

Sointu - Named Clothing

J'adore cette marque de patrons, même si je n'ai pas encore cousu beaucoup de modèles.

Le kimono Sointu m'a tout de suite plu, sur le dessin technique comme sur les photos des nanas qui l'ont réalisé. C'est un patron prévu pour un tissu chaîne et trame, mais j'ai choisi d'utiliser un jersey flammé de coton, peu élastique et très frais pour l'été.

Et son prix ne gâchait rien: 2€ le mètre au spectacle du tissu d'Arras, au printemps.

J'ai cousu sans modification la taille 40-42. J'étais assez dubitative en cousant, je craignais un rendu informe. Mais non ! Au contraire ! C'est ample mais les proportions sont belles.

IMG_9337

Les emmanchures descendent très bas, ce n'est pas idéal si on veut enfiler un vêtement par dessus. Je craignais que ça n'en dévoile trop quand on lève les bras, mais la longueur des manches écarte en grande partie ce souci. Et ça encourage à porter de la jolie lingerie !

Comme toujours chez Named, les explications sont très claires. C'est un modèle simple à coudre, deux pièces principales, deux passants de ceinture, une encolure finie par un biais caché.

J'ai modifié la finition d'encolure en posant un biais visible, style T-shirt. J'ai utilisé les tableaux de calcul du livre Coudre le stretch, et j'ai retiré 2-3cm pour resserrer un tout petit peu plus. La bande d'encoure fait un très léger bec au niveau du V, mais ça reste très acceptable.

IMG_9334

Le buste pourrait être un peu allongé pour ma stature de 1m70. J'ai même vu une version allongée en robe très inspirante.

J'ai manqué de tissu pour faire un vraie ceinture kimono, et au final, je préfère porter la ceinture nouée en arrière.

IMG_9336

Confort absolu et look original sans en faire trop, j'adhère.

Posté par globulle59 à 17:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 juillet 2017

Jupe-culotte Botanic - Pauline Alice

Bon. Je le savais, pourtant. Qu'il faut écouter ses pressentiments.

Mais non, on se persuade en regardant les réalisations des testeuses (surtout les sylphides sur lesquelles tout tombe bien), on se dit que si ce patron a été peu cousu, c'est que les couturières sont passées à côté.

Bref: un patron plutôt agréable à coudre, sauf pour la demi-taille élastiquée qui m'a posé des problèmes (élastique un peu trop large), des poches bien sympa, de jolis plis sur le devant.

IMG_9311

Mais rien à faire, ça amplifie la largeur des hanches, les proportions à mi-mollet te font prendre 10 ans. La seule solutions que j'aie trouvée à ce stade pour atténuer l'effet mémérisant, est de la porter avec un t-shirt, mais ça n'est pas très convaincant.

IMG_9313

D'ailleurs, cette jupe-culotte est terminée depuis 15 jours, et jamais portée. C'est un signe.

IMG_9312

Cousue dans un lin noir du stock, de belle qualité et très agréable à travailler. Au moins, j'aurai pris plaisir lors de la réalisation (à part cette saleté de ceinture élastiquée !!!...)

Et qui sait, je vais peut-être trouver un haut avec lequel l'associer, et on sera réconciliées pour l'été.

Petite note: la veste Tello, de la même collection, réalisée il y a 4 semaines, a commencé une belle carrière. Son mélange lin et coton supporte les roulés-en-boule dans le sac de voyage sans faire de plis, sa coupe est très facile à associer, sa couleur se marie avec tout. Mon tube de l'été.

Posté par globulle59 à 18:04 - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 juin 2017

Veste Tello - Pauline Alice

Ma seule expérience avec cette marque remonte à 3 ans, avec la blouse Carme qui n'a pas été une grande réussite. Je l'ai peu portée, elle n'est pas très confortable avec son col qui plonge sans cesse en arrière. Mais au moins, elle m'a fait prendre conscience de la nécessité de faire des FBA sur les pièces suivantes.

La veste Tello m'a réconciliée avec cette marque. J'ai utilisé un lin et coton stretch de belle qualité (au-dessus de mes standards habituels), trouvé au Spectacle du tissu. Une fin de rouleau, donc j'ai eu presque 1 m de plus pour quelques euros, de quoi envisager éventuellement une jupe dans le surplus.

IMG_9284

Pour casser un peu le côté sérieux de cette couleur entre le gris et le kaki, j'ai opté pour un zip corail. Et comme m'a dit ma mercière, je me suis mise toute seule dans la galère. Pour trouver du biais coordonné, j'ai dû faire toutes les merceries du coin. 10 mètres !!

Et au final, je ne m'en suis pas servie. J'ai trouvé que ça faisait tarte, et j'ai fini les lisières à la surjeteuse.

J'ai coupé la taille 42, avec un FBA de 4cm (si mes souvenirs sont bons), et au moins 7cm d'allongement de la stature (en plus de l'allongement lié au FBA). Je n'ai pas mis de petite poche de poitrine, j'ai un peu élargi le dos au niveau des hanches.

IMG_20170621_184546

C'est une pièce sans grande difficulté technique, le col n'est pas monté comme sur un veste de tailleur, mais simplement pris entre dos et parementure. Mais quelques détails sont bien sympas: les pinces de manches, la poche zippée de poitrine, les grandes poches latérales un peu déportées vers l'arrière.

IMG_9286

Le tissu est tout de même un peu délicat à travailler, comme il est bien stretch, les coutures dans le contre droit-fil ont tendance à s'étirer un peu. Mais ca revient en place après lavage et repassage. L'avantage, c'est que ce tissu est hyper confortable à porter, on bouge très librement.

IMG_9288

C'est LA pièce qui m'a manquée ce printemps (j'ai continué à porter mon manteau bleu bien après que le froid soit parti, mais je l'aime tellement...). Une veste pas trop habillée, qui remplace un petit gilet en laine, et qu'on enfile sans réfléchir.

Je l'appelle ma veste Mélenchon. Parce que, boutonnée jusqu'en haut....

IMG_9289

Posté par globulle59 à 19:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 juin 2017

Chemisier Mélilot - Deer and doe

Remise en route de la machine à coudre, pour le petit haut léger qui me manquait.

J'avais déjà cousu quelques modèles Deer and Doe, avant de comprendre la necessité d'un FBA. Mes coutures d'alors n'ont jamais été portées depuis, une fois qu'on sait ce qu'est un haut bien ajusté, difficile d'accepter de se sentir serrée dans un vêtement mal proportionné. J'ai refait un essai de cette marque, maintenant que je sais quels ajustements prévoir.

J'ai réalisé une version très simple, à manches courtes, col officier et sans poches (les deux poches sur les deux roberts, j'ai eu un doute...)

IMG_9282

Le tissu est un coton fin, à motif japonais, trouvé chez Diffustock, à Lille. C'est une boutique assez petite, mais qui a de jolis tissus. La vendeuse qui était là le jour de ma visite était compétente et sympa.

J'ai coupé la taille 40, avec un FBA de 2,5cm par demi-devant. C'est un peu trop, visiblement. Après un premier essayage, j'ai rogné un peu sur les marges de couture du dos, ramenées à 1cm pour gagner un peu d'aisance au niveau des épaules.

IMG_9281

Au final, ce n'est pas parfait. La courbe très marquée de la taille tire un peu: c'est vrai que je n'ai pas réalisé les coutures anglaises, puisqu'il s'agissait d'une version d'essai. J'ai fini les bords à la surjeteuse, et malgré les marges recoupées, ça plisse quand même.

IMG_9283

 

C'est un modèle qui consomme très peu de tissu, qui demande un peu d'attention sur les détails (l'ourlet très arrondi demande de la préparation). J'ai trouvé les explications assez sommaires sur les bordures de devant ( où couper ? Où plier exactement ? ) A coudre si on a déjà un peu d'expérience, et qu'on n'a pas besoin que toutes les étapes soient détaillées.

J'aime le look des manches kimono, mais pour le confort, rien ne vaut une bonne emmanchure classique. Là, ca tiraille un peu derrière les épaules, et ça plisse un peu sous les bras. Mon choix de tissu rend l'ensemble un peu tristounet, mais accessoirisé, il a quand même des chances d'être beaucoup porté cet été.

Et pour les manches kimono, je pense persister et me coudre un petit Sointu. Comme quoi...

Posté par globulle59 à 11:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 mai 2017

Un support à canette pour le métier à tisser

Le week-end dernier, j'ai fabriqué un ourdissoir pour pouvoir préparer des chaines de tissage. Dans les chutes de bois, j'ai bidouillé un support permettant de garder les canettes à portée de la main. L'idée me vient de loin, une photo postée il y a trois ans sur un forum de discussion Ravelry (message 845).

Ma version est bien plus rustique, mais elle fonctionne, en attendant peut-être une seconde version plus élaborée.

IMG_9279

Voici les cotes, si vous souhaitez réaliser le même: un morceau de 13cm de long, et un de 3,5cm, coupés dans le même tasseau. Assemblage à la colle à bois.

Pour les tourillons, j'ai pris ce que me tombait sous la main, un reste de tourillon de hêtre de 6mm de diamètre, coupé en tronçons de 8 cm. Si vous avez une perceuse sur colonne, évidemment, le perçage va être une formalité. Les trous sont espacés de 3cm. Un prouittt!! de colle à bois dans chaque trou, quelques coups de maillet sur les tourillons et c'est terminé.

IMG_9280

Le plus grand morceau aurait pu être légèrement plus long, mais il est tout de même stable. Et c'est un accessoire pratique et très peu encombrant.

Posté par globulle59 à 10:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]