Au vrai sens du terme: installer le rouet dans le jardin et filer dehors. icon_wink

Seulement voilà: je suis loin d'avoir rassemblé toutes les couleurs du futur pull à rayures (et d'ici là, j'aurai peut-être changé d'idée...), et je n'avais pas envie de me lancer dans de la teinture cet après-midi.

Et TING ! Illumination !

bed_jacketDepuis quelques temps, je tourne autour de la Bed Jacket de Jennie Atkinson. Je l'avais déjà tentée il y a 2 ans, mais dans un fil trop fin, je m'étais trompée dans la lecture des explications et ça m'avait découragée. J'ai dans mes stocks un sac de Castel Phildar dont l'échantillon conviendrait, mais c'est un laine qui irait mieux à un bon pull d'hiver qu'à ce modèle délicat. J'en étais là, en train de faire des torsades Teva Durham dans le jardin, quand j'ai repensé à la laine teinte cet été au Bois du Brésil.

Quitte à tricoter un modèle ultra-fifille, autant aller jusqu'au bout de la logique et le tricoter en rose poudre !

Allez hop ! Récupération de l'établi de bricolage ("ETABLI PLIANT", hein, ça ne rigole pas !), des sacs de laine, de la balance de cuisine, de la cardeuse et de l'huile de coude !

19_04_09_001

J'ai moins de 500g de laine teinte, trop juste pour ce projet, et puis, les mêches ont été comme compactées par l'étape de teinture. Quitte à les passer à la cardeuse, j'en ai profité pour les mélanger à un peu de mêche nature.

19_04_09_002

Balance de cuisine précise au gramme parce que le cardage, c'est long, et que je veux pouvoir continuer demain et être sure d'obtenir le même résultat.

Donc 20g de rose pour 15g de blanc, 3 passages pour qu'il reste des nuances, et ça a donné ceci:

19_04_09_005

En haut, la mêche de départ, en bas, le mélange obtenu.
Les mêches cardées ressemblent souvent à de la barbe à papa, cette fois, elles n'en ont pas que la texture, mais la couleur aussi.

Et sinon, n'oubliez pas d'aller fouiller dans le placard des copines, il y a de la laine prête à être adoptée.