Pour filer le coton, j'ai adopté la position montrée dans la vidéo "spinning Cotton", avec le bol posé à côté de soi. J'ai tout de suite trouvé cette posture agréable, la position des deux épaules est mieux équilibrée qu'avec le fuseau placé devant soi.

MAIS ça implique de tenir le fuseau très penché, et mes petits bols en bois se mettaient tous à glisser sur le côté. J'ai trouvé une solution temporaire en posant mon bol en bois dans un gros bol en céramique, c'était efficace mais un peu bruyant.

C'était évident qu'il fallait que j'essaye un truc sur le tour à bois.

IMG_6287

Question fioritures, on est vraiment dans le dépouillé.
Un morceau de noyer, une forme massive, un bol trois fois plus gros que d'habitude.

Pour l'instant, je n'arrive à filer le coton qu'en prenant de toutes petites quantités de mèche à la fois, ce qui implique de lâcher souvent le fuseau. J'ai donc voulu un bol avec un rebord prononcé, capable de maintenir le fuseau en équilibre.

IMG_6285

Et au centre, la petite "coupelle" où appuyer la pointe.

IMG_6286

Il me reste à réaliser le fuseau assorti, qui aura sans doute une fusaïole en bois clair et dense, et une tige en noyer. Et qui devra être "haut sur pattes", pour éviter que la fusaiole ne cogne contre le bol quand j'inclinerai le fuseau.