Cet automne, j'avais fait la connaissance de Carole/Trico*bsession et Isabelle (qui squatte le blog de sa mère icon_biggrin  )lors d'une premiere rencontre autour du filage.

C'était tellement chouette qu'on avait tout de suite décidé de renouveler dès que possible. Nous nous sommes retrouvées entre nénettes bien atteintes de la fibre: 4 filles (puisque Alissou était déjà en train de filer quand je suis arrivée), trois rouets et un fuseau-bijou

Bon, côté photos, c'est carrément la loose: j'ai voulu faire confiance à mon téléphone, mais c'est la dernière fois que je pars sans mon Canon.

Je n'ai qu'une seule photo de cette rencontre, mais je dois dire qu'elle me fait super plaisir: un fuseau tibétain ByBulle adopté en un clin d'oeil par Carole, et qui s'est rempli à toute vitesse de cachemire filé en woolen. Rien que ça !

Photo0060

Petit bol assorti coincé entre les pieds, mais des pieds en chaussettes tricotées, évidemment.
Bonjour les abdos et les adducteurs, ça va être du béton !

Les souvenirs en vrac de ce week-end:

  • Isabelle qui fait son retors navajo au fuseau avec une facilité hallucinante
  • un plat de lasagnes qui entre dans la légende
  • les doigts et le nez dans une grosse boule de pur cachemire
  • des mêches handpainted dans toutes les harmonies de couleurs
  • "le mérinos, ça colle"
  • des bouquins de tricot japonais qui ont un peu perdu de leur caractère impressionnant (il suffit qu'une copine vous aide à repérer le symbole du nombre de mailles à monter, ensuite, on lit les grilles)
  • des essais de rouets (le Little gem 2 de Carole, le Joy d'Alice), très différents dans leur look et dans les sensations au pédalage. Mais dans les deux cas, les deux pédales, quel bonheur !
  • un "chat mort" qui passe à la cardeuse (private joke, hein, aucun animal n'a été blessé durant le tournage)
  • les vestiges du combat le lendemain sur le tapis: des bouboules de laine partout !

Et le thème du prochain we est déjà trouvé: les filles ont dégoté sur Etsy une boutique qui vend des assortiments de mini-mêches de différentes races de mouton. Donc le prochain we, on teste tout, et on se fait notre lexique perso du mouton.

Il reste une grande question: la cuisine de Carole a-t-elle été ruinée par nos essais de teintures à l'arrache ? Quelque chose me dit qu'on aura la réponse d'ici peu. icon_wink

Et sinon, la vidéo évoquée ce week-end est ici, les filles.

 Edit de 16h: on n'est pas sur un blog make-up, mais honnêtement, ce truc vient de changer ma vie !
08-04-2012

En même temps, d'habitude, je pose mon vernis à l'arrache debout au milieu de la salle de bain, sûr que le fait de s'asseoir et d'appuyer sa main sur un truc stable ça doit jouer, hein... Mais quand même.