Partir en live, ça peut vouloir dire "tester de nouvelles techniques, en attaquant tout de suite avec de grosses quantités".

En l'occurence, mes 450g de laine orange, déjà passés une fois à l'étuvée avec de la teinture rouge cerise. Résultat mitigé, mais prévisible: trop peu de teinture, trop de laine d'un coup, la flemme de cuire en deux fois, et donc des mêches trop serrées dans leurs papillottes qui n'ont pas toutes pris la teinture.

10-04-2012 006

Ce week-end, j'avais feuilleté un excellent livre sur les teintures chez Carole, ça m'a donné envie d'essayer la technique "tout dans ma marmite". L'idée étant d'ajouter doucement les pigments dans la laine immergée, pour obtenir des nuances douces, mais visibles.

J'ai consciencieusement trié mes mèches, des plus oranges aux plus rouges, pour les disposer dans ma casserole à la manière d'un tiramisu: une couche de laine, un peu de teinture, une couche de laine, ... et ainsi de suite.

10-04-2012 007

Précaution bien inutile, puisque tout le pigment s'est dilué de manière ultra-homogène.

Bon, OK, je note.

10-04-2012 009

Un petit reste de laine d'origine à gauche pour voir l'évolution.

J'obtiens des mèches rouge-orange. Les zones déjà teintes à la première étape sont bien moins visibles qu'avant, à l'inverse du résultat recherché.

Mais ça ira quand même, vu qu'il y aura une étape de cardage, j'aurai juste moins de nuances que prévu.
Disons que j'ai réussi à teindre deux fois sans feutrer ma laine, c'est déjà ça...

*********

Partir en live, ça peut aussi vouloir dire "essayer de réussir un tricot sans modèle, ou avec un modèle mais pas du tout la bonne laine".

Dernier tour de piste pour deux oubliés avant le détricotage: le petit gilet rayé, joli sur la photo mais inutilisable.

10-04-2012 010

Buste trop étroit et trop court, manches trop larges, totalement disproportionné, ridicule. Quant à la laine beige du fond, elle est un peu trop raide, et avec le motif rayé, toutes les imperfections sautent aux yeux. Elle rendra mille fois mieux sur un point ajouré. Genre... ça.

Bye-bye aussi pour le pull Chaleur. Le point est chouette, mais c'est TELLEMENT long ! Je me suis déjà découragée au bout de 20cm, je sens que je ne m'y remettrai jamais. Allez houste, sur l'écheveaudoir.

10-04-2012 011

Cette chouette laine tweedée sera parfaite pour ça.

(petite fixette sur Jared ? non, juste ras-le-bol des manches qui ne vont jamais, envie de tricot simple sans calculs de proportions). Il faut croire que je prends goût au point mousse du châle Opal, je comprends mieux les copines qui l'ont tricoté 3 fois (ou plus ?).
Et le prochain projet programmé sera dans le même esprit: consommer le maximum de stock, pour le minimum de calcul... mais avec quand même un peu de teinture.