22 juin 2008

Virage à 90°

fir_cone_coin_bordure_vagueUn premier quart de bordure est terminé, je ne regarde plus que rarement les explications du motifs, ça vogue tranquillou.

La bordure se tricote en aller-retour, et à chaque rang retour, on fait un ssk avec une maille en attente du panneau principal. Ça donne un résultat très net, et surtout, la bordure reste très élastique, ce que je n'arrive jamais à faire lorsque je dois assembler par une couture.

Et dans les coins, on tricote deux fois dans les mailles en attente, nickel.

C'est marrant, sur photo on croirait un motif aran, mais c'est de la dentelle pure.

Je repars surfer sur mes vagues bleues...

Posté par globulle59 à 21:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]


19 juin 2008

Ca commence à se concrétiser

A force de feuilleter les bouquins, de retourner les sachets de laine (pas encore de les ranger, il me manque encore le meuble pour), j'ai commencé à échantillonner (j'adore ça).

_chantillon_falaise

Une pelote de Falaise en coloris anis, avec le motif de Saffy de Kim Hargreaves dans Denim people (c'est vraiment un livre que j'aime beaucoup, je le redécouvre chaque fois avec gourmandise).

Le motif est en trop, la laine chinée se suffit à elle-même. Je m'oriente donc plutôt maintenant vers un modèle tout simple du catalogue bo.basics de Phildar.

phildar_18

Peut-être le numéro 18. Mais ça peut changer...

Posté par globulle59 à 11:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]

17 juin 2008

Dernière bordure !

Fir cone devient un ami encombrant, il ne suffit plus se s'assoir avec lui pour pouvoir commencer à tricoter. Il faut d'abord l'installer dans le bon sens, trouver l'endroit et l'envers, passer le fil du bon côté, repousser les bouts de fils qui gênent, retrouver la seconde petite aiguille qui est toujours perdue, retrouver à quel rang je me suis arrêtée, et enfin continuer...ça:

fir_cone_d_but_bordure_vagues

Mais ça en vaut la peine, non ?

Posté par globulle59 à 15:41 - Commentaires [15] - Permalien [#]

15 juin 2008

Les braderies du nord

Dans le film de Danny Boon, on ne voit que très rapidement la braderie du dimanche, et c'est une tradition que j'ai découverte quand je me suis installée ici. Des alentours du 1er mai jusqu'au début de l'automne, on peut passer ses week-end à chiner. Parfois, c'est déprimant, quand il pleut et qu'on ne voit que des étalages de trucs moches qu'on a aussi dans son garage, et qu'on n'oserait qu'emporter à la déchetterie.

D'autres fois, ce sont de purs moments de plaisir, de surprise, de curiosité.

Déjà, si j'y vais avec Monsieur Bulle et des copines et que je mange un américain-merguez, je suis contente de ma journée.

Mais aujourdh'ui, c'était la braderie de Maroilles, et c'est la plus belle que je connaisse. Plus belle que celle de Lille, car pas envahie de marchands de T-shirts et de sacs à main. Surtout des professionnels, des prix souvent trop élevés, mais ce sont de beaux objets, et parfois des trucs qu'on n'a jamais vu de sa vie, comme cette boite à forets de menuisier en chêne, et qui a bien failli finir chez moi recyclé en boîte à aiguilles.

J'ai pu compléter ma modeste collection de bobines de filature, en bois patiné et avec leurs cerclages de métal cabossés. Les voici au sortir de leur petites toilette et de leur badigeonnage d'huile de lin. Toutes mignonnes.

bobines_filature

Les deux petites nouvelles sont la joufflue à gauche avec ses gros crans sur le dessus, et la toute fine sur le devant.

Et sinon, je commence à envisager de me lancer dans de nouveaux tricots. Ca paraît peut-être bête, mais démarrer un nouveau projet me demande une certaine disponibilité "intellectuelle" (et accessoirement d'avoir accès à ses bouquins, ses aiguilles et ses laines), et depuis plusieurs semaines, ce n'était pas possible.
Rien de concret pour l'instant, mais je fourbis mes armes, je ressors les bons vieux classiques et les petits nouveaux, plus le carnet des stocks.

projets_juin08

Eh oui, le nord, c'est beau, mais en ce moment, le soir, ça caille...
icon_wink

Posté par globulle59 à 18:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 juin 2008

Soyons précis...

Alors d'après mes copines, il me resterait de quoi faire un second châle avec le reste de la pelote géante d'alpaga. C'est vrai qu'elle ne descend pas vite.

Verdict sans appel:

fir_cone_balance1

déjà tricoté, au poids des aiguilles près

fir_cone_balance2

encore sur la pelote.
Et il me reste encore quelques milliers de mailles avant d'avoir terminé
( près de 800 mailles par rang, Sophie )

Et sinon, aujourd'hui, nous avons posé ça:

plancher_petite_chambre

Du coup, les planchers des autres pièces coloris chêne clair nous paraissent bien fadasses. C'était le dernier gros chantier, il ne nous reste plus que des finitions. Mais qui a déjà bricolé sait que les finitions, c'est long...

Enfin, d'ici deux jours, je devrais retrouver une cuisine fonctionnelle avec un four ET une cuisinière (dans la même pièce !) Il faudrait juste que je remette la main sur ces #&§*! trois cartons de livres de cuisine...icon_wink

Posté par globulle59 à 19:03 - Commentaires [9] - Permalien [#]


08 juin 2008

Enfin posés...

Il reste encore du travail, mais le plus gros est fait et la cuisine est quasiment terminée, nettoyée et rangée depuis aujourd'hui.

En quelques photos, les détails que j'aime bien dans la nouvelle maison.

sol_cuisine

La liaison parquet-carrelage dans la cuisine-salle à manger
Parquet posé ce week-end, liaison nickel grâce au profilé alu conseillé par le carreleur, c'est magique et ça nous a vraiment simplifié la vie.

carrelage_cuisine

L'accord bois huilé / inox / carrelage métro pour le mobilier de cuisine.
Meubles du géant suédois, carrelage Bricorama posé mercredi et jointé jeudi après le boulot.
Ca fait de bonnes journées...

Mais quand on repère le carrelage des semaines plus tôt, et qu'il est à moitié prix le jour où on a décidé de l'acheter, ça met de bonne humeur !
Et le joint gris, c'est Monsieur Bulle qui y a pensé, et ça rend vraiment bien.

mur_chambre

La teinte "grain de muscat" du mur à la tête du lit.
Peinture Castorama

poutre2

poutre1

La juxtaposition du bois (les pièces de charpente d'origine datent quand même de 1899), de la brique et des murs blancs. Là, nous n'y sommes pour rien, la rénovation avait été faite avant nous, et c'est ce qui nous a plu dès la première visite. Alors bien sûr, on a gardé au maximum.

biblioth_que

Un petit coin de ma bibliothèque travail et loisir. Je ne sais pas d'où ça m'est venu, mais j'ai su un jour que je voulais un mur vert et une bibliothèque ouverte peinte en blanc. J'ai donc redonné un coup de jeune à mes increvables étagères de prof débutante (ah, ce géant suédois...) Et ça me plaît beaucoup !

En haut, ce sont d'anciennes bobines de filature, trouvées à la Ressourcerie grâce à ma copine Anne du groupe de Lille. Tu as l'oeil, c'est indéniable.

chemin_e

Et maintenant, je peux enfin dire que je tricote au coin du feu...

Alors, voilà ce que ça donne, toujours un seul tricot en route, et la bordure monte tout doucement, les rangs sont très très longs, mais toujours aussi agréables.

fir_cone_8_juin

Un de ces jours, c'est sûr, j'arriverai à me poser et à tricoter dans le jardin... 

Posté par globulle59 à 20:03 - Commentaires [16] - Permalien [#]

27 mai 2008

Presque partis...

...mais pas encore tout à fait. Il nous reste des bricoles à emporter et surtout une TONNE de saletés à nettoyer. C'est flippant de voir la quantité de cochonneries qui s'accumule derrrière les meubles. Vous je ne sais pas, mais moi, ça ne me vient pas à l'idée de déplacer les meubles de cuisine pour nettoyer derrière. Déjà que nettoyer le devant, c'est seulement quand ça commence à trop se voir...

jardin_avant_d_m_nagementDimanche soir, j'ai tout de même réussi à me prendre 1 heure pour profiter une dernière fois du jardin, ce que je n'avais pas pu faire depuis le retour du beau temps. Bon alors d'accord, la brouette comme repose-pied, on a déjà fait plus glamour, mais le tricot est là, la canette de boisson pétillante très légèrement alcoolisée aussi, et le soleil du soir qui réchauffe la nuque aussi. Que demander de plus après avoir jointé les carrelages de la douche, fini la peinture de la cuisine, et planté des patates et des aromatiques dans le jardin (que la terre est basse...)

Et enfin, une preuve si nécessaire que les chats savent s'adapter et toujours trouver LE bon coin, même dans une maison sale et sens dessus dessous.

bulle_couette_d_m_nagement

Cette fois je vous laisse, mon retour sur ces ondes dépendra de la célérité des services France Télécom...

Posté par globulle59 à 07:55 - Commentaires [9] - Permalien [#]

24 mai 2008

Un déménagement...

casseroles...ça permet de se rendre compte qu'on a beaucoup de superflu dans sa cuisine, et qu'on peut très bien se débrouiller avec UNE SEULE grosse marmite, UNE SEULE poêle, UN SEUL plat à four.

...ça vous permet de retrouver des ustensiles depuis longtemps disparus de la circulation, comme cette râpe à fromage tombée derrière le plan de travail, ou cette marise à pâtisserie glissée derrière le lave-linge.

...ça vous fait découvrir avec étonnement que les livres de cuisine qui vous manquent le plus (parce que déjà partis dans la nouvelle maison) sont les plus modestes de votre bibliothèque. Que les gros bouquins de Nigella Lawson ou Jamie Oliver, les gros pavés bien lourds et plein de photos superbes, vous ne les ouvrez finalement pas souvent, alors que le petit livre " America's best recipes" à 1$ acheté aux USA il y a 20 ans vous aurait servi plus d'une fois en 15 jours.

brico...ça vous permet de réaliser que les artisans sont tout perturbés de voir arriver une nana avec des vêtements pleins de peinture, des  mains maculées de colle à carrelage, et que quand on le demande gentiment, il y a toujours quelqu'un disposé à vous poser un gros sac de mortier-colle sur votre chariot ou à le charger dans votre coffre de voiture sur le parking.

evalongoria_300x400...ça permet de se la jouer Gabrielle Solis, quand on réalise que le terrain est beaucoup trop dur à travailler pour créer un potager, et qu'on décide que l'argent économisé dans les petits travaux que l'on fait soi-même sera idéalement investi dans l'emploi d'un jardinier...jeune, en plus, mais je ne l'ai pas fait exprès...
De toutes façons, il est venu quand j'étais moi-même au travail, et puis Monsieur Bulle n'a rien à craindre.

...ça permet de faire le point sur ses réflexes conditionnés, comme allumer la télé pour rien dès qu'on a un moment. Ce soir, la parabole satellite est fixée sur la nouvelle maison, alors je suis dans la maison d'avant sans antenne du tout. Et finalement, ça tombe bien, j'ai encore une centaine de copies à corriger....et demain je me lève tôt pour aller rendre visite aux pieds de pastèque et de potiron dans le tout nouveau potager, où je compte aussi mettre demain les quelques patates qui ont germé sous l'évier. L'an dernier, avec cette technique et deux patates oubliées, j'ai récolté 1 kilo et demi de petites pommes de terre roses.

Allez, à plus tard depuis le nouveau chez-nous. salut

Posté par globulle59 à 21:04 - Commentaires [10] - Permalien [#]

18 mai 2008

Déjà vu...

Fir cone square shawl, inner border

fir_cone_square_18_mai

Bird's nest shawl, mon premier modèle tricoté dans Folk shawls, il y a tout juste 3 ans (déjà !?).
Depuis, porté avec constance et insistance

bird_s_nest

Fil différent, rendu différent, j'en redemande  icon_biggrin

Posté par globulle59 à 20:50 - Commentaires [12] - Permalien [#]

16 mai 2008

Bordure scogneugneu !

Début difficiles pour la bordure du châle bleu. J'ai commencé par me tromper de grille, en débutant par la seconde bordure et j'en ai tricoté plusieurs rangs avant de me rendre compte de mon erreur.

J'ai détricoté et commencé le bon motif...mais je n'avais pas le bon nombre de mailles.

J'ai détricoté davantage, pensant que j'avais fait une série d'augmentations en trop...mais j'ai défait trop loin.

Là, je suis normalement prête à repartir comme il faut, avec mes 157 sur chaque côté + 2 mailles à chaque coin.

Et je peux vous assurer que remettre sur l'aiguilles 4X (157+2)*, c'est long...

* = 636 icon_wink

Posté par globulle59 à 07:48 - Commentaires [12] - Permalien [#]