22 avril 2009

Recyclage, ou une idée qui vient de loin

D'abord, j'ai failli acheter 2 paquets de coton Phildar Aviso rose poudre.

Ensuite, prise de regrets, j'ai farfouillé sur le site Phildar pour voir quoi faire de sympa en Aviso (au cas où je repasserais par hasard au magasin, situé à 50km...)

Alors je suis tombée sur les très jolis modèles du catalogue "Facile à tricoter" de l'été dernier, notamment sur le petit pull rayé tout simple (j'ai une véritable adoration pour les rayures marines).

Et puis j'ai vu le super prix du catalogue (1,90€), ouste, direction la boutique de la ville la plus proche.

Là, je suis repartie avec 3 catalogues pour moins de 4 euros: qu'on se le dise, c'est le moment, Phildar solde plein de catalogues femme et homme. Comme me l'a expliqué la vendeuse, dès ça a plus de quelques mois, Phildar considère que ça ne vaut plus rien...

Et puis j'ai repensé à ce pull en BdF Cotonature, dont les points irlandais se sont distendus, et qui bien que peu porté n'a plus l'air de rien. Et à ces 4 pelotes de cabotage qui ne tentaient personne dans la petite vente des copines..

2_04_09

Tous ces fils ont pratiquement les mêmes caractéristiques, et donnent quasiment le même échantillon. Allez hop, détricotage, mise en écheveaux et lavage au programme de l'après-midi !

Posté par globulle59 à 12:26 - Commentaires [4] - Permalien [#]


19 avril 2009

Un temps à filer dehors !

Au vrai sens du terme: installer le rouet dans le jardin et filer dehors. icon_wink

Seulement voilà: je suis loin d'avoir rassemblé toutes les couleurs du futur pull à rayures (et d'ici là, j'aurai peut-être changé d'idée...), et je n'avais pas envie de me lancer dans de la teinture cet après-midi.

Et TING ! Illumination !

bed_jacketDepuis quelques temps, je tourne autour de la Bed Jacket de Jennie Atkinson. Je l'avais déjà tentée il y a 2 ans, mais dans un fil trop fin, je m'étais trompée dans la lecture des explications et ça m'avait découragée. J'ai dans mes stocks un sac de Castel Phildar dont l'échantillon conviendrait, mais c'est un laine qui irait mieux à un bon pull d'hiver qu'à ce modèle délicat. J'en étais là, en train de faire des torsades Teva Durham dans le jardin, quand j'ai repensé à la laine teinte cet été au Bois du Brésil.

Quitte à tricoter un modèle ultra-fifille, autant aller jusqu'au bout de la logique et le tricoter en rose poudre !

Allez hop ! Récupération de l'établi de bricolage ("ETABLI PLIANT", hein, ça ne rigole pas !), des sacs de laine, de la balance de cuisine, de la cardeuse et de l'huile de coude !

19_04_09_001

J'ai moins de 500g de laine teinte, trop juste pour ce projet, et puis, les mêches ont été comme compactées par l'étape de teinture. Quitte à les passer à la cardeuse, j'en ai profité pour les mélanger à un peu de mêche nature.

19_04_09_002

Balance de cuisine précise au gramme parce que le cardage, c'est long, et que je veux pouvoir continuer demain et être sure d'obtenir le même résultat.

Donc 20g de rose pour 15g de blanc, 3 passages pour qu'il reste des nuances, et ça a donné ceci:

19_04_09_005

En haut, la mêche de départ, en bas, le mélange obtenu.
Les mêches cardées ressemblent souvent à de la barbe à papa, cette fois, elles n'en ont pas que la texture, mais la couleur aussi.

Et sinon, n'oubliez pas d'aller fouiller dans le placard des copines, il y a de la laine prête à être adoptée.

Posté par globulle59 à 21:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

18 avril 2009

Et c'est là...

...que les ennuis commencèrent continuèrent.

Après deux faux départs (pas traumatisants pour un sous, sans détricotage, je ne saurais pas tricoter) pour trouver la bonne taille et le bon numéro d'aiguille (une pelote et demie à chaque fois, quand même), me voilà partie pour de bon dans le Cabled rigding jacket de Teva Durham.

18_04_09_002

Pas refroidie du tout pas les nombreux avertissements sur Ravelry (Attention, c'est truffé d'erreurs ! et même pas de publication de rectificatif ! à vos risques et périls !), j'attaque la difficile ascension du "bodice".

Bon, je n'avais pas...parfaitement... compris cette histoire de torsades à droite sur la gauche, et à gauche sur la droite. Ni ce système de biais où il fallait enlever des mailles et en remettre juste après...

18_04_09_001

Et donc, finalement, un nouveau tour chez Ravelry et la lecture des commentaires des têtes de cordée m'ont permis de me rendre compte qu'au moins, je ne vais pas détricoter pour rien...

Allez hop, j'adopte les conseils de Loopabout, je refile les augmentations/diminutions sur les côté envers, je garde l'endroit pour les croisements de mailles, et je change le sens des torsades.

Comme l'écrit Marz à la fin de son analyse:"IT IS NOT A RELAXING knit!!! Oh…and Good Luck!!"

Posté par globulle59 à 14:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 avril 2009

La nouvelle adresse à visiter...

... c'est ICI

Avec les copines du Tricot-thé de Lille, nous allons rassembler sur un seul site nos pelotes en trop, fournitures de travaux manuels en double, vêtements ou accessoires  que nous ne voulons pas garder, bref, c'est notre petite braderie du Nord virtuelle.

L'avantage pour les acheteuses, c'est que nous pourrons grouper en un seul envoi des objets proposés par plusieurs personnes. Donc, j'ouvre le bal avec quelques lots de laine, surveillez le site pour suivre les ajouts des autres copines de Lille.

Posté par globulle59 à 10:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 avril 2009

Une soupe rustique

Une recette, ça faisait un bail.

Pour la petite histoire, cet été, nous sommes allés à Marle pour une journée mérovigienne. Un des bons souvenirs qui m'en reste est cette soupe cuisinée sur place, mijotée pendant deux heures, préparée uniquement avec des ingrédients disponibles à l'époque, et partagée entre les visiteurs et les passionnés d'histoire qui avaient organisé l'évènement.

Un tour sur la page du musée des temps barbares vous en apprendra beaucoup plus.

J'ai essayé déjà deux fois de refaire cette soupe à la maison, et chaque fois je me suis régalée.
Par contre, j'ai utilisé quelques ingrédients "modernes" qui ramènent le temps de préparation à 30 minutes.

Mais attention, la réalisation de ce plat nécessite de se munir de ceci :

10_04_09_010

...parce que les trucs vert foncé, ce sont des feuilles d'ortie !

10_04_09_006

Donc, voici ma recette facile qui, je pense, reste malgré tout dans l'esprit du plat d'origine. Pour 4 portions copieuses.

Je fais dorer un gros oignon émincé et du lard fumé détaillé.
J'ajoute ensuite des petits cubes de carotte, beaucoup d'eau, et des fêves prêtes à cuire surgelées.
Du thym, des feuilles d'ortie émincées, un peu de sel.

Une vingtaine de minutes plus tard, j'ai ajouté une tasse de blé type Ebly, encore 10 minutes sur le feu et on peut sortir les écuelles en terre cuite et les cuillères en bois !

10_04_09_009

Aaah, le petit craquement de la fêve sous la dent...
D'ici une mois ou deux, à refaire peut-être avec les fêves du jardin, qui sait ?

Posté par globulle59 à 19:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


08 avril 2009

Cabled riding giant !

08_04_09_001

08_04_09_002

08_04_09_003

Donc là, effectivement, mieux vaut repartir sur la taille en-dessous...

Posté par globulle59 à 14:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 avril 2009

Isn't that lovely ?

06_04_09

Seconde bordure du Stonington shawl.
Son petit nom, c'est "Raphael Stinton's lace border".

rezwub

Un peu dubitative quand il a fallu débuter les rangs par un jeté, mais ça fonctionne, finalement.

Et c'est parti pour 1160 rangs...à peine 65 répétitions. A faire en plein jour, la grille sous les yeux.
(d'ailleurs, à ce sujet, le livre Shawls and scarves donne pour chaque modèle les explications en grille ET sous forme rédigée. Parfaitement complémentaire et radical pour venir à bout de la moindre hésitation.)

Et toujours aucune coupure du fil, on continue, on continue...

Posté par globulle59 à 19:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]

04 avril 2009

J'aime les débuts

Faire des échantillons dans différentes tailles d'aiguilles, voir si mon métrage de laine est suffisant, tester l'effet de la laine et du point...

Bref, j'aime les nouveaux tricots. Et ce modèle me trottait depuis si longtemps dans la tête qu'il fallait bien qu'il passe un jour à la casserole.

04_04_09_001

Cabled riding jacket de Teva Durham, du premier livre Loop'd loop.
On verra bien... détricoter ne me fait pas peur.

Et sinon, le verdict fut sans appel:

04_04_09_002

Sans regret.

Et enfin, ce week-end sera peut-être celui où j'oserai tailler dans le coupon de laine bouillie rose fille....

04_04_09_004

Posté par globulle59 à 11:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]

03 avril 2009

Capeline à col La Droguerie

Et là, un vrai dilemme: je ne sais pas si j'aime ou non...

03_04_09_010

La capeline est terminée depuis hier soir, et plusieurs personnes l'ont essayée au tricot-thé. Aucune copine n'ait été convaincue, à vrai dire. Nouvelle tentative ce matin à la lumière du jour, et décidément, je n'arrive pas à me décider !

Je dirais que c'est "pas trop mal", mais sans plus. Portable à la maison, mais cette laine est si jolie, que je ne voudrais pas la cantonner à tenir juste chaud quand je suis à mon bureau.

03_04_09_009

Et donc, nouveau dilemme: est-ce que je détricote tout de suite, est-ce que j'attends un peu, est-ce que je lave bloque pour lui laisser une dernière chance de me convaincre, au risque que le mohair devienne indétricotable ?

Pff, c'est terrible, la vie d'une tricoteuse... icon_wink


Edit de 10h, après un petit tour sur Ravelry: celui-là, c'était un de mes coups de coeur du premier numéro d'Interweave que j'avais reçu. Il se tricote avec le même échantillon que la capeline, et il demande 850m de laine (j'ai 900m de mohair framboise). Capeline La Droguerie, tu peux compter tes abattis !

sardonique

Posté par globulle59 à 09:38 - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 mars 2009

Ca continue d'avancer

29_03_09_001

La capeline à col de La Droguerie en est à sa dernière étape: le large col en fausses côtes anglaises. Le point est joli et astucieux: de simples côtes 2/2, mais décallées d'un maille à chaque rang.

29_03_09_002

J'aime cette laine, sa couleur, le rendu très moelleux, mais je ne suis pas trop sûre que cette forme d'accessoire me convienne. J'ai peur que ça ne tienne pas en place, et je ne suis pas fan des vêtements qu'il faut sans cesse réajuster. Mais au point où j'en suis, je vais aller au bout avant de me prononcer.

Difficile à photographier, le châle Stonington a bientôt sa première bordure au complet.

29_03_09_003

On voit à droite et à gauche les mailles relevées sur les bordures de côté, et qu'on réintègre au reste 1 rang sur 2. Cette technique m'aura fascinée jusqu'au bout: simple, net, efficace. Et petit à petit, ce châle commence à avoir une taille respectable.

Enfin, encouragée par la réussite de la tunique bleu marine, j'ai mis en route un nouveau projet en couture. Forme très simple, mais tissu jersey un peu plus délicat à coudre que mes cotons habituels. Pour l'instant, tout roule, j'ai même découvert sur ma machine un point type surjeteuse !

29_03_09_004

Posté par globulle59 à 11:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]