05 septembre 2009

Enfin !

05_09_09_005Il y a longtemps que je n'avais pas à ce point guetté le facteur. Ce patchwork m'obsède, j'y pense en me réveillant, je passe mon temps dans la journée à farfouiller sur le net à son sujet.

En tous cas, voilà, le livre est arrivé, j'ai déjà fait une expédition au magasin de tissus à la recherche du tissu de fond, je vais bientôt pouvoir m'attaquer aux choses sérieuses. Je vais tout de même prendre le temps de choisir le bon tissu pour le fond, sans me précipiter. C'est qu'il en faut BEAUCOUP (genre plus de 10m), et qu'une fois débuté, de patchwork devrait m'occuper trèèèèès longtemps. Autant me pas se tromper.

Et puis, comme je compte tenir une sorte de journal (à l'ancienne, hein, manuscrit, avec collages et tout...), j'ai sorti ce beau carnet qui attendait un projet à sa hauteur.

Ensuite, ce sera le moment de partir en quête des dizaines de petits coupons de tissus imprimés qui forment les motifs. Je compte débuter avec les petits bouts de mon stocks, faire des trocs avec les copines, bref, rester dans l'esprit d'origine de cet ouvrage.

Enfin, je dis ça, mais en même temps, j'ai déjà noté qu'il y aura un Spectacle du tissu à Mons dans 15 jours...

Et donc, j'entame une nouvelle catégorie sur ce blog: Baby Dear Jane (parce que le Dear Jane, le vrai, il n'y en a qu'un, tous les patchwork qui en sont inspirés sont ses bébés...)

Posté par globulle59 à 17:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


01 septembre 2009

Je l'ai bien mérité ! ;-)

Je ne suis pas du style à faire des achats impulsifs, je suis même plutôt longue à la détente, en général. Mais ce soir, après une journée de réunions, je suis tombée sur cet article du site La bobine, consacré à un patchwork qui semble mythique, le Dear Jane.

Bien sagement, j'ai suivi les liens, et sans chercher plus loin, j'ai commandé le livre !

Hé, les copines de Lille, quelqu'un pour m'accompagner dans cette aventure ?
(qui se compte plus en années qu'en mois, d'après ce que l'on peut lire sur les blogs consacrés au patchwork...)

Et sinon, j'ai terminé il y a quelques jours l'écheveau émeraude, et comme je n'avais pas forcément envie de le tricoter, il a été adopté par Clinsette. Je suis curieuse de voir ce qu'elle va en faire... icon_biggrin

260809_002

85 grammes pour plus de 515m

28_08_09_013

Teinture Silkcolor vert sapin (n°422), sur mêche naturelle blanche.
Retors classique à 2 brins, sur bobines et épinglier dentelle du Loulou.
Une laine filée au soleil, en plein mois d'août, avec pas mal de vent mais beaucoup de plaisir.

Et pour les nouvelles, Loulou, c'est lui:

Louet_S17

rezwub

Eh oui, même si je m'amuse aussi avec la Miss, mon attachement pour Loulou ne faiblit pas.

Posté par globulle59 à 21:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]

31 août 2009

Juste pour faire comme dans le livre

Photo en plein soleil et en plein vent du brouillon de manteau. Finalement, je l'aime bien, même si j'ai un peu de mal à voir comment le porter.

31_08_09_003

Alors, juste pour le fun, une mise en scène à la manière du livre japonais qui contient le patron.

31_08_09

Coton pour drap en grande largeur, en stock depuis longtemps, Toto Tissus.
Biais imprimé de chez Lener-Cordier, à Hazebrouck, boutons Cultura

Il faut juste que je garde en tête pour la prochaine fois qu'un photographe masculin ne sais pas forcément que ce qui est joli, dans la lingerie ancienne, c'est la dentelle en bas du jupon... icon_wink 

31_08_09_004

Petite robe ? chemise de nuit ? provençale, trouvée hier sur la braderie.

Posté par globulle59 à 12:41 - Commentaires [7] - Permalien [#]

28 août 2009

Teinture aux racines de rumex, le résultat

Quatre jours de macération des racines dans l'eau ammoniaquée, 4 jours de plus pour une poignée de laine de mouton et une poignée de mohair.

Quand on sort les fibres, elles sont brunes, imbibées du jus couleur café, mais une magnifique couleur rose saumon apparaît au rinçage.

28_08_09_001

Et comme j'ai voulu aller au bout du processus, j'ai laissé sécher la laine en plein soleil, pour me rendre compte de l'effet bleuissant des rayons.

28_08_09_003

Et c'est vrai. Ca va vite, en 30 minutes, ça commençait déjà à virer.

Mais ça a tellement bien marché que j'ai au final une teinte gris sale assez dégueu...

28_08_09

Après tout, c'est l'expérience qui compte, et une teinture décevante peut donner une laine filée super... Je pense récidiver avec plus de racines pour pouvoir traiter une plus grande quantité de fibres. Il n'y a plus qu'à prendre une bêche, partir en maraude dans les terrains vagues...

... et laisser sécher à l'ombre... icon_wink

Posté par globulle59 à 15:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

25 août 2009

Ne pas juger trop vite

Dans la série, on connaissait déjà:

  • ne pas juger un tricot avant blocage
  • ne pas juger une teinture avant que la laine ne soit compètement sèche

Il va falloir que j'y ajoute "ne pas juger une laine teinte avant qu'elle ne soit filée".

Cet hiver, en cherchant à rassembler les couleurs du pull rayé Classic Elite, j'avais obtenu un drôle de vert bleuté, au lieu du vert foncé franc que je recherchais.

Comme je suis dans une période intense de filage, j'ai voulu essayer cette mêche, pour voir ce que ça donnait.

25_08_09_001   25_08_09_002

ouais, hein, carrément !...

icon_biggrin

(mais alors, le filage dentelle, que c'est long...)

Posté par globulle59 à 10:12 - Commentaires [11] - Permalien [#]


22 août 2009

Prendre le taureau par les cornes...

J'ai loupé le coche du Tricot'13 de ce mois-ci, mais motivée par les résultats de ma copine Poppy, je me suis dit que c'était le moment de faire la peau à mon "tricot-boulet". Celui qui attend ratatiné dans le panier que je m'attaque pour de bon aux coutures.

22_08_09_003

Et des coutures, sur la Bed jacket, il y en a plein ! Deux heures plus tard, tout est assemblé, le col est en place, les proportions conviennent. Il n'y a plus qu'à espérer que ça me motive pour les centaines de rangs de bordure... qu'il faudra ensuite coudre tout autour de la bête... doute

Mais je peux vous dire qu'à l'essayage, ça semble nickel. Et le galbe de la basque à l'arrière, il est mortel !

Et sinon, dans la marmite à teintures, la marinade de racines de Rumex a laissé place à une marinade de laine et mohair. Ça, c'est de la teinture cool: on met dans la marmite, et c'est tout, on attend.

22_08_09_001

Ce n'est plus du tout rouge, mais franchement brun, peut-être qu'il faudrait rajouter un goutte d'ammoniaque. Je vais aller me renseigner auprès des spécialistes.

Et sinon, je me demande parfois où elle va chercher ces poses de starlette ?

22_08_09_007

Posté par globulle59 à 19:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 août 2009

Du côté du placard...

21_08_09_017Deux livres à attraper au vol sur le site "le placard des copines": un livre de crochet, et un autre de modèles de Debbie Bliss. N'oubliez pas les pelotes de laine, vous pouvez grouper des lots pour amortir les frais d'expédition.

Posté par globulle59 à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Veste Fylingdales terminée, portée, adoptée

Alors que j'avais raccourci les manches de 10 rangs dans un premier temps, je leur ai rajouté 5 rangs après le lavage. Autant le dire tout de suite: cette veste, je l'adore ! Je ne l'ai portée qu'une soirée, et déjà, j'ai l'impression que c'est une vieillle copine.

21_08_09_008

On récapitule: modèle Fylingdales, du livre A fine fleece. Conçu pour pour être tricoté en laine filée main ou du commerce, et donc instructions qui minimisent les coutures de finitions (les laines filées main sont moins résistantes aux frottement, et peuvent casser facilement lors des coutures). C'était donc idéal pour cette laine irrégulière qui se serait accrochée dans les mailles.

Laine inconnue de chez Destocklaines, 10 pelotes de 100g, soit environ 1500m, aiguilles 4 et 3,5.

Un placement des points texturés très intéressant, puisqu'il crée l'impression que la veste est légèrement cintrée, alors qu'elle est toute droite. Manches tricotées de haut en bas par relevage sur les emmanchures, de même que les pattes de boutonnage et le col. Epaules fermées à 3 aiguilles. Des instructions très claires, un vrai régal.

21_08_09_009

Gros boutons en nacre tous simples, de chez Mondial Tissus, à reflets bleutés bien accordés avec la laine.

J'aime beaucoup le petit détail au bord du col: on reprend le motif avec alternance de rangs endroit en envers, ça structure le col et lui donne une finition originale.

21_08_09_010

Bref, je suis ravie !

Et je compte bien récidiver sur d'autres modèles de ce livre magnifique.

Et sinon, hier, j'ai demandé conseil aux copines pour le choix des boutons de mon brouillon de manteau.

21_08_09_013

Posté par globulle59 à 13:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 août 2009

Dispersion délicieuse

Même si dans le Nord, nous n'avons pas de canicule en ce moment, le temps est tout de même très chaud, et nous adaptons nos activités à l'heure de la journée.

Du coup, je fais plein de choses en même temps, et ce picorage est loin de me déplaire.

Pour les matins encore doux, filage sur le rouet Ashford, qui couine quand même pas mal, j'espère que mes derniers petits bricolages auront amélioré les choses. En fait, il coasse plus qu'il ne couine, mais ça ne m'a pas freiné dans mon élan, et j'ai terminé près de trois bobines, de quoi commencer le petit gilet.

Là, c'est le paragraphe pour les fileuses. icon_wink
Je file de la mêche teinte au bois du Brésil, deuxième bain un peu mou du genou, ce qui m'avait donné un vieux rose au lieu du rouge attendu. Mais c'était joli.
La quantité étant insuffisante, je l'ai cardée avec de la mêche naturelle, mais seulement trois passages, ce qui laissait de grosses différences de nuances au sein de chaque mêche. Il me faut un fil assez épais, style 10wpi, mais je ne sais que filer des célibataires fins, un retors à 3 brins était nécessaire, mais le retors navajo exclu: le fil tricoté aurait fait du rayures, je n'en voulais pas. C'était donc l'occasion rêvée de sortir le Traditionnal et son cantre à 3 bobines !

19_08_09_001

Et c'est réussi, l'échantillon est nuancé juste comme j'aime. Youhou !!

Pour les fins de matinée déjà chaudes, bouillon de sorcière dans la cuisine: mon jardin étant d'un style... biodynamique (les légumes y sont bio, et les mauvaises herbes... dynamiques...), j'ai pu m'approvisionner directement en racines de Rumex. Sophie, je crois que tu en as fait des cauchemars, de cette cochonnerie. Bref, sur le forum du filage, Blanchette nous livre sa recette, et c'est une teinture à froid par macération, juste ce qu'il faut en ce moment.

19_08_09_002

Les racines ont un coeur naturellement jaunâtre, qui vire presque immédiatement au rouge sang au contact d'une solution ammoniaquée. Résultat donc dans quelques jours.

Pour les après-midis très chauds, couture à l'intérieur. Je n'ai finalement pas osé couper dans le lin violet, j'ai fait un "brouillon-zéro-euro": tissu en stock, biais qui attendait son tour, boutons à choisir dans ma boite à bidules. Cousu, lavé, sec en deux heures, il ne lui manque plus qu'un coup de fer et une photo.

La veste Fylingdales aussi, d'ailleurs...

Et sinon, pour les petits matins frais et les soirs où on respire enfin, menuiserie... eh, oui, ça m'a reprise...
A très vite, donc.

Posté par globulle59 à 21:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 août 2009

Que demander de plus...

... qu'un coin de jardin, un parasol, et un rouet réglé et huilé qui tourne comme une montre suisse ?

15_08_09_002

J'ai enfin trouvé une utilisation à la laine teinte au bois du Brésil. Si tout va bien, il deviendra ceci.

Et sinon, dans la catégorie shopping, j'ai vécu hier un de ces moments qui, avant internet, n'existaient pas. Dans un entrepôt de laine, une nana avec des écheveaux géants plein les bras.
Une de mes copines engage la conversation, et rapidement, nous nous rendons compte que nous sommes toutes des fileuses, et faisons partie du même forum de discussion. On annonce nos pseudos, on se fait la bise, et on commence à discuter comme si on se connaissait bien.

Cette fileuse-tricoteuse-teinturière (?) se trouve ici. Super-contente d'avoir fait connaissance, Didinne91.icon_biggrin

Et donc, moi aussi, j'ai rapporté un de ces écheveaux géants, qui a eu bien du mal à tenir sur le dévidoir...

15_08_09_005

Posté par globulle59 à 20:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]