29 décembre 2009

Ca se confirme...

29_12_09_001

... le double point de riz aime bien l'heroïc fantasy !

Posté par globulle59 à 16:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]


23 décembre 2009

Bon...tant pis

23_12_09Premier essayage de la grande veste Millénium: la trilogie est finie, et la veste... va retourner en pelotes.

Pourtant, elle ressemble en tous points à l'originale en photo dans le magazine. Pour ça, aucune remarque sur les explications, c'est bien conforme.

C'est juste que cette forme, je trouve ça super moche sur moi.

Aucun regret, au moins, j'en ai le coeur net, et il n'est pas question de laisser cette sublime laine dormir au fond d'un placard sous la forme d'une veste moche.

Allez zou, pelotonneuse !

Euh, et sinon, les lecteurs de la trilogie, vous n'avez pas trouvé que le troisième tome est limite foutage de gueule ? Parce qu'un bouquin de 700 pages qui ne fait que recycler les trucs des tomes 1 et 2, je ne vois pas comment l'appeler autrement.

Allez, j'enchaîne avec tout autre chose.


Edit du lendemain: sans regrets, la laine est déjà détricotée. Désolée, Milouson, mais cette laine, je l'aime d'amour, et comme c'est un cône sans étiquette trouvé à Courtrai l'hiver dernier, ce serait impossible de trouver un réassor. Donc, impossible, même en me soudoyant, de la récupérer. icon_wink

Et d'ailleurs, en parlant de récupérer, tilt ce matin en musardant sur Ravelry. Laine du cône bleu en double et en n°6: 15 mailles et demi pour 10cm. Récup' de la Droguerie en 5.5, 16 mailles pour 10cm.

Pourquoi chercher midi à 14heures ? En plus, cette veste veste Maël-Carhaix, c'est en bleu que je la voulais !

Posté par globulle59 à 13:45 - Commentaires [14] - Permalien [#]

22 décembre 2009

Il faudrait se secouer, là...

22_12_09_003Rien à me mettre pour jeudi soir, et AUCUNE envie de retourner dans les magasins (les courses des cadeaux, déjà... col_re  )

Alors, à quel coupon je fais la peau ?

(bon parce que moi, à la limite, si je pouvais y aller en jean et gros pull... daccord )

Posté par globulle59 à 17:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 décembre 2009

Couverture Millénium

Youhou ! J'ai atteint les côtes 2/2 de l'encolure !

D'ici peu, je vais pouvoir essayer la chose... et voir si j'ai tricoté pour rien. Je reste très circonspecte quant à la portabilité du truc... icon_confused

21_12_09_002

Le magazine est là pour donner l'échelle du monstre.

Et depuis vendredi, je ne galère plus avec une circulaire trop petite, puisque j'ai fini par m'offrir ce kit aux couleurs de bonbons acidulés.

21_12_09_003

Des mois que j'étais tentée, mais je me disais qu'acheter le kit nickel ferait vraiment double emploi avec mes aiguilles Addi, et je n'étais pas totalement emballée par les pointes en bois multicolore. Cette nouvelle série en acrylique est tombée à pic, et je suis franchement emballée par cette matière. Je pense que c'est de la résine, le toucher est doux et le piquage "moelleux", alors que la matière est très résistante.

Les pointes sont très légèrement rugueuses la première fois, mais au bout de quelques rangs, elles deviennent toutes lisses et bien glissantes. Et avec une couleur par diamètre, c'est simple et clair.

Et franchement, avec un slogan pareil, elles étaient faites pour moi. 21_12_09_004

Posté par globulle59 à 10:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]

17 décembre 2009

Un écheveau-cadeau

Maintenant qu'il est arrivé chez sa destinataire, je peux vous raconter mes (més)aventures lors du filage.

J'ai teint la mêche en essayant de retrouver les couleurs d'un bosquet d'églantier au mois de novembre. Des tonalités ocre et terre, plus quelques pointes de rouge pour évoquer les baies.
Pour la recette, c'est du rouge coquelicot Dupont, du beige et du curry Silkolore.

15_11_09_001

J'ai commencé à filer le célibataire, tout allait bien, les teintes étaient bien marquées sur la bobine. Ensuite, comme je visais les 400m pour permettre de réaliser un châle du style de Damson, j'ai débuté un retors 2 brins, afin d'obtenir un fil relativement fin.

19_11_09_008

Catastrophe, c'était affreux ! Une sorte de bouillasse, tout était mélangé, les couleurs trop mixées avaient perdu toute luminosité ! Et j'avais déjà filé une bonne quantité, pas loin d'un quart de la mêche (le retors, ça va vite, et à la lumière artificielle, je ne me suis pas rendu compte tout de suite de l'étendue des dégâts..)!

Bon, perdu pour perdu, autant tenter un truc. Après tout, un rouet sert à tordre, il peut sûrement servir à détordre.

Alors on se prend un moment au calme, sans chat à l'horizon ni travail urgent, et on pédale dans le sens inverse.

19_11_09_010

Petit à petit, deux tas de célibataires en bataille se sont accumulés au pied de ma chaise.
Ensuite, toujours dans le calme, j'ai remonté une bobine neuve, et refait passer le célibataire sans le retenir, pour l'enrouler à nouveau sur la bobine sans le sur-tordre. Et contre toute attente, pas de noeuds pour gêner l'opération.

Résultat ici:

19_11_09_013

A gauche, une bobine normale, à droite, la bobine recyclée.
Moins bien rangée, mais le fil n'est pas abîmé.

Et donc après ce coup de chaud, je me suis lancée dans un bon vieux retors navajo: la laine obtenue est plus épaisse, forcément, mais les couleurs sont cette fois conformes à mes attentes...

03_12_09_004

... et je l'espère, à celles de Nadine...

...qui a commencé tout de suite à tricoter une écharpe dans un point réversible.
Vraiment, je trouve qu'elle a super-bien choisi, je suis toute contente de voir le résultat.

matthew_006

Ca me donne envie de refaire une teinture dès demain !

Posté par globulle59 à 11:10 - Commentaires [8] - Permalien [#]


16 décembre 2009

Le gilet "Millenium"

Angelica's coat est rebaptisée, parce que si elle avance si vite, c'est à cause de la trilogie.

Je viens de dévorer le tome 2, et contrairement à ce qui s'était passé après le tome, je n'ai pas pu attendre 6 mois pour enchaîner sur le suivant.

Si les choses continuent comme ça, ce projet qui me semblait interminable sera porté bien avant mes meilleures prévisions.

16_12_09_009

Pas très simple de photographier un gilet dont les devants sont plus larges que le dos.

Je suis vraiment fan de cette laine, elle met bien en valeur les points, mais elle est assez poilue pour donner un touche supplémentaire de moelleux.

16_12_09_010

Sur le dos, un double point de riz qui renforce l'aspect doudoune de la chose.

En parallèle, je continue à jouer:

16_12_09_005

Encore un petit reste, cette fois, un mêche oubliée du châle Clapotis.
Il va tout de même falloir que je me lance pour de vrai...

J'ai retordu ce célibataire en navajo, je me suis bien  emmêlé les doigts au début, mais ce n'était pas si ardu, finalement.

Et sinon, à midi, c'était légumes surgelés en direct du potager...

16_12_09_007

Posté par globulle59 à 13:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 décembre 2009

Damson prêt à entrer dans la ronde

Un projet rapide, facile, des explications détaillées dans un livre d'un petit format adorable.

13_12_09_002

Vraie couleur mais flou "artistique"

13_12_09_004

Mauvaises couleurs mais vue des détails

13_12_09_003

Cette fois, la Laine et Ramie a trouvé son modèle, elle ne redeviendra pas pelotes.

Et j'ai gagné pour l'hiver une belle petite pièce facile à associer.

icon_biggrin

Posté par globulle59 à 13:44 - Commentaires [8] - Permalien [#]

12 décembre 2009

On a winter's night

10_12_09_003Séance de travail tardive à la maison pour les musiciens, j'ai le premier étage de la maison pour moi.

Passage de l'immense Angelica's coat sur deux aiguilles circulaires pour prendre des mesures de la grande chose, tout semble coller: il fait toute la largeur du petit canapé !

Un bon bouquin, le dernier Sting dans les enceintes, une théière parfumée au jasmin, une bonne petite soirée qui s'annonce, au calme pour se remettre en douceur d'une semaine chargée.

Happy saturday evening à tous icon_biggrin

Posté par globulle59 à 21:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 décembre 2009

La route à l'envers

La plupart des fileurs et fileuses s'initient au fuseau, le matériel nécessaire pour se lancer est léger, peu encombrant, et on peut même le bricoler à partir d'objets de récupération.

J'ai juste parcouru le chemin à l'envers: voilà 3 ans et demi que je file au rouet, et je découvre depuis dimanche le plaisir contemplatif qui accompagne l'utilisation de ce petit objet tout simple. L'impression de revenir aux sources, de rejoindre les générations d'humains qui ont patiemment réalisé la matière première de leurs vêtements.

Au début, j'avais pensé ajouter un crochet au bout de la tige, comme dans les fuseaux du commerce. Mais à l'usage, je me rends compte que je n'ai pas envie de buter sur la moindre aspérité, le contact du bois est si agréable que je refuse de tomber sur du métal agressif quand j'enroule le mètre de laine que je viens de filer. Et maintenant que j'ai trouvé le bon geste pour nouer la laine en haut du fuseau, j'ai gagné en rapidité.

08_12_09_002

Pour l'instant, seulement de toutes petites quantités de fibres, piochées parmi les mises au rebut ( teinture ratée, fibres qui gratouillent ou toison à bouloches).

Mais déjà, je vois que ma laine filée au fuseau ne ressemble pas à celle que je file au rouet. La laine semble plus gonflante, avec cette touche d'irrégularité qui lui donne un aspect duveteux.

08_12_09_003

Un peu moins tordue, elle a l'air... plus cool...

Là, c'est la laine teinte au rumex cet été, et laissée trop longtemps au soleil. La couleur est gris sale, mais la fibre est restée lustrée, c'est un curieux mélange de terne et brillant.

Je ne vais pas jeter le rouet aux orties, c'est trop génial, comme appareil. Mais pour de petites quantité ou des fibres d'exception, le fuseau va vite me sembler indispensable.

Et sinon, je comprends comment ma copine Corinne a réussi à tricoter son Damson en quelques jours: c'est addictif, ce truc. Me voilà pratiquement arrivée à la fin.

08_12_09_006

rezwub

Posté par globulle59 à 17:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]

06 décembre 2009

Artisanat local et retors andin...

Il y a quelques semaines, j'avais pris contact avec un artisan pour voir s'il pourrait me fabriquer un fuseau, un vrai un beau.

Je viens d'en prendre livraison aujourd'hui, et ce n'est pas un fuseau mais deux et un outil à retors andin que j'ai rapportés à la maison. icon_biggrin

06_12_09_007

Allez, revue de détails, j'en suis déjà fan, de mes petits fuseaux !

06_12_09_005

Celui-ci est entièrement en hêtre, il pèse 59g, parfait pour des laines moyennes ou le retors. L'artisan m'a expliqué que le hêtre était une essence solide, bien adaptée pour réaliser la tige qui, forcément, doit encaisser quelques chutes sur le sol (surtout avec une débutante au fuseau comme moi).

06_12_09_008

Trois fines lignes décoratives ont été ajoutées au-dessus de la fusaïole, et un petit trou a été percé au bout de la tige, pour le jour où je voudrai ajouter un crochet et utiliser le fuseau en top-whorl.

06_12_09_004

Le second est en hêtre pour la tige, et en noyer pour la fusaïole. C'est une essence magnifique, le travail de tournage fait ressortir le grain du bois. Ce fuseau est un peu plus léger, 45g, en quelques minutes, j'ai trouvé le geste pour filer fin et régulier.

06_12_09_009

Lui aussi pourra devenir un top-whorl le moment venu.

06_12_09_006

Plusieurs discussions sur le forum du filage faisaient ressortir que lorsque la fusaïole est plus épaisse à l'extérieur qu'à l'intérieur, le fuseau tourne plus longtemps. Nous nous sommes donc mis d'accord sur la forme des fusaïoles pour obtenir une bonne inertie, et le résultat est concluant: une impulsion seulement suffit à filer 1m50 de laine.

Et la bonne surprise, c'est que les deux fuseaux ne se ressemblent pas du tout, le tournage des fusaïoles est très différent et c'est un régal de les regarder valser.

06_12_09_003

Quant à l'outil pour le retors andin, il est simple et efficace, la grosse bille en bois lui donne l'aspect d'un jouet pour enfant, et ça me plaît beaucoup !

Et décidément, le filage au fuseau, c'est très agréable. Je comprends maintenant des fileuses comme Fleur. On est plus proche de la matière qu'avec un rouet, et c'est très naturellement que je me suis dit que ce serait au fuseau que j'allais enfin oser filer les quelques grammes de fibres nobles que je possède: le cachemire n'a qu'à bien se tenir !

Et si vous voulez voir les autres réalisations de cet artisan ou prendre contact avec lui, allez visiter son site:

Hêtre ou ne pas hêtre

Il réalise notamment de nombreux jeux anciens, dont des jeux traditionnels des estaminets du nord et de Belgique. Il y a même un jeu de la grenouille, celui-là a bercé mon enfance, j'étais toute émue de le voir. Une page consacrée aux fuseaux devrait y être ajoutée d'ici quelques semaines.

Allez, je file...icon_wink

Edit de 18h00: si le filage au rouet laisse de marbre le chat de la maison, ce n'est pas le cas du filage au fuseau qui semble l'hypnotiser...ce qui ne facilite pas l'opération...icon_confused

Posté par globulle59 à 12:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]