24 janvier 2011

Bon ben...tant pis

Le manteau rose est terminé, et il est super moche.

Sans blague. Super moche. La ceinture arrive trop bas, le point dentelle en bas fait vachement vieillot sur moi, c'est trop long, bref, trop trop moche.

Allez ouste, direction pelotons !

Posté par globulle59 à 21:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]


23 janvier 2011

Fin du suspens dans quelques heures

Pourvu que ça sèche vite, je vais enfin savoir comment la fjord fine réagit au blocage.

23_01_2011

Si c'est la portion "laine" qui gagne, j'aurai peut-être un manteau à capuche chaud et douillet. Si ce sont les 50% d'acrylique qui ont le dernier mot... eh bien j'aurai un truc informe et trop juste au niveau des hanches qui retournera en pelotes...


Edit de fin d'après-midi: quand un gros tricot arrive à son terme, et qu'il est temps de choisir quel sera le suivant, c'est souvent sans appel quand on replonge dans la pile des en-cours. Ce Sedum, il avait beau me plaire avant, il m'est apparu bien peu flatteur tout à l'heure quand je l'ai réessayé.

23_01_2011_001

De toutes façons, c'est mauvais signe quand j'abandonne un tricot. Les projets qui me plaisent vraiment, je ne les lâche plus jusqu'au dernier rabattage de mailles.

Peut-être que j'arriverai à rompre le sortilège de la laine rouge qui ne trouve jamais le modèle adapté. Avec le pull Quarzo.
En me disant que quand tout espoir semble perdu, il reste Norah Gaughan...

Posté par globulle59 à 11:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 janvier 2011

AAAAaaaarrrrgggGGGGHHHHH !

La surjeteuse, des fois, c'est à s'arracher les cheveux. On passe 1 heure à renfiler les fils, ça ne marche pas aux 25 premières tentatives, et à la 26ème, sans qu'on ait la moindre idée de ce qu'on a fait autrement, ça marche impec' !

Donc quand ça marche, ça va super vite, mais si on tient compte des temps de "j'comprends pas ce qui se passe, aaaAAAAAhhhHHHH, j'en ai marre !", ben, ça devient tout de suite un poil moins productif.

Juste histoire de rassurer les deux personnes qui ont laissé des commentaires à propos de leur Quigg qui leurs casse... les fils.icon_wink

Mais l'avantage, c'est que quand on doit découdre de la laine bouillie et que c'est long (4 fils quand même par couture), ça fait plaisir au petit minet qui est à peine dérangé par la marche du découvit.

16_01_2011_007

Et sinon, parmi les "filles à surjeteuse quigg", est-ce qu'il y aurait une qui saurait et aurait envie de créer un forum de discussion ? J'avoue ne savoir ni comment m'y prendre, ni avoir le temps de m'en occuper cette année, mais je pense que ce serait chouette.

Allez, je me lance: je viens d'ouvrir un forum dédié à la surjeteuse Quigg, si ça vous dit, c'est ICI

Posté par globulle59 à 16:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 janvier 2011

La surjeteuse, c'est génial (bis...)

Seconde réalisation en jersey, cette fois j'ai coupé pour de bon dans un coupon de tissu finement gaufré (tissu de polo). Confort absolu des coutures à la surjeteuse, nettes, souples, qui donnent un rendu impeccable. Mais au premier essayage: bof.

Pourtant, rien à dire sur le patron: un mélange de la vareuse manche longue et de la robe sans manches du livre Couture nature.  5 cm d'ampleur en moins pour le dos et le devant, et quelques cm de moins en hauteur, histoire d'obtenir des proportions qui me vont, c'est-à-dire proches de celles de la robe en jean du mois dernier.

Au premier essayage, malheur, j'ai pris 20 ans ! On fait le tour de la boîte des accessoires, pas très grande dans mon cas, rien ne va: les ceinturons larges me donnent un look années 80, les ceintures fines font encore plus mémé. On change de pièce, et on fait le tour des boites de coupons de tissus, beaucoup plus fournies, chez moi... blush2

09_01_2011_003

C'était l'occasion ou jamais de tailler dans un beau coupon de tissu imprimé asiatique, soyeux et coloré, un peu luxueux, dont je n'avais acheté que 50cm dans un salon de tissu en Belgique. Une bande d'une quinzaine de cm renforcée au thermocollant, quelques chutes de lin rouge de la robe-tablier pour le dos et les rubans, et un obi tout simple qui réveille une petite robe tristounette !

09_01_2011_002

A part ça, aujourd'hui, j'avais prévu de terminer le manteau en tricot rose. Il ne me reste plus qu'à assembler la bande de boutonnage, mais à la perspective de coudre une telle longueur.... eh bien j'ai abandonné le tout sur le canapé, et je suis allée faire autre chose...

09_01_2011_001

Trop dur, quand on a un châle en alpaga gris sans prise de tête en route...

Posté par globulle59 à 18:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]

27 décembre 2010

Pour faire mes gammes

Pour tester la surjeteuse en vrai, j'ai choisi de me lancer dans un t-shirt à encolure américaine, comme celui du pochée n°8. Mais je suis partie sans patron, à l'aide des explications très claires trouvées sur le blog I like your shoes too. Il permet de faire son propre patron en adaptant un t-shirt tout fait.

Et comme je n'avais pas encore très confiance en mes capacités d'utilisation de la surjeteuse, j'ai recyclé le tissu de 2 trucs ratés en jersey (qui ont bien failli finir découpés en chiffons un jour de grand ménage...)

27_12_2010_001

Une robe marinière d'un ancien Pochée trop grande et à l'encolure totalement ratée
(pas de surjeteuse à l'époque ! icon_wink  )

27_12_2010_002

Une A du Stylish cress book 1 toute pourrie en jersey gris, qui ne ressemblait à rien
(et là, débarassée de son biais imprimé, on dirait carrément une serpillère, ou un truc pour descendre les poubelles)

Zéro euro d'investissement, histoire de ne pas avoir de regrets en cas de plantage. Et le plaisir d'associer dans un même vêtement mes deux tissus préférés: le chiné gris et les rayures marines.

Verdict: la surjeteuse, c'est géant !!!

27_12_2010_004

En fait, j'ai passé autant de temps à coudre à la machine classique les deux bandes de biais d'encolure (3 tentatives ratées + découvit) qu'à faire TOUT LE RESTE à la surjeteuse.

27_12_2010_005

Et question finitions, rien à dire ! A la limite, je porterais bien ce t-shirt à l'envers histoire de montrer comme tout est impec'.

27_12_2010_003

Et au moment de revenir à la machine à coudre pour l'ourlet final du bas, illumination: j'ai une aiguille double à jersey ! Et alors que je commençais à regarder ma machine à coudre de travers, elle est revenue prendre sa place bien au chaud dans mon coeur de couturière: il suffisait de l'équiper du bon accessoire pour qu'elle termine en beauté MON PREMIER PROJET REUSSI EN JERSEY !

27_12_2010_007

Un tout petit peu trop juste en largeur, j'ai oublié de tenir compte de la souplesse différente de mon t-shirt-modèle et du tissu rayé. Quelques cm à ajouter aux épaules superposées si je refais ce modèle.

Mais ce t-shirt, JE L'AIMEUUH !!!

Et quand on manque de temps pour coudre, finalement, la surjeteuse, c'est LE bon investissement.

PS: pour les copines "à surjeteuse", je signale le Burda Style de janvier, avec de nombreux modèles basiques en jersey: t-shirt, cache-coeur, leggins, jupette, 2 robes t-shirt, sarouel et kimono. De quoi mettre notre Quigg  à l'épreuve.

icon_biggrin

Posté par globulle59 à 19:46 - Commentaires [7] - Permalien [#]


25 décembre 2010

Des aiguilles 8 pour un tricot qui decend vite...

Le manteau rose était quasiment terminé, mais il est trop petit...

17_12_2010_006

Donc retour en pelotes après avoir pris de nombreuses mesures pour pouvoir l'ajuster beaucoup mieux.

A savoir:

  • remonter la ceinture
  • faire des augmentations au niveau du buste
  • refaire les manches plus larges
  • faire un tour de moins de diminutions sur les épaules
  • refaire les rangs raccourcis du dos (un ajout par rapport au modèle)
  • agrandir un peu la capuche...

Bon, je sens que ce manteau, je l'aurai mérité !

Et sinon, ma nouvelle copine a plein de boutons sur la figure, est une boulimique de bobines de fil, et ne se sépare jamais de sa pince (si on m'avait dit qu'un jour, j'utiliserais une pince brucelle pour autre chose qu'une dissection..)

17_12_2010_009    17_12_2010_007   17_12_2010_008

(eh oui, Franca, j'ai craqué après avoir vaillamment résisté pendant quelques jours...)

Et apparemment, je ne suis pas la seule...

Je dois dire que je suis allée la chercher en me disant que je m'engageait peut-être dans une galère aussi grande qu'avec la machine à tricoter, mais en fait, au bout d'une petite heure de prise en main, ça marche ! Je dois encore affiner les réglages de tension, mais franchement, je m'attendais à bien pire.

Allez zouh, sus aux coupons de jersey ! (si j'arrive à me dégager un peu de temps dans les jours qui viennent...)

Posté par globulle59 à 19:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]

11 décembre 2010

Des aiguilles 8 pour un tricot qui monte vite !

Il y a quelques semaines, chez Fibrex, j'avais trouvé de la Fjord fine tout de suite adoptée en prévision d'une petit gilet de Kim Hargreaves. Finalement, l'échantillon n'était pas tout à fait correct, et Kim Hargreaves avec un échantillon qui ne colle pas, j'ai tenté, je ne retenterai pas.

Par contre, tricoté en triple, c'était nickel pour mon modèle chéri de mon dernier livre chéri: la veste à capuche en couverture de Vampire knits.

11_12_2010_001

(et en plus, c'est la même couleur !)

Même si je ne suis pas parfaitement certaine que la taille soit la bonne (que donnera le tricot après blocage ? Oui, je sais, j'aurais dû laver et bloquer mon échantillon...  ) je suis contente de voir le tricot monter. Le bas de la veste et le début d'une manche en une semaine, alors qu'il y a eu plusieurs soirs où je n'avais même plus l'énergie de soulever une aiguille, c'est super motivant.

11_12_2010_002

Techniquement, les tricots de ce livre sont assez simples, mais avec de jolies trouvailles: ainsi, cette ceinture obtenue en arrêtant les mailles, et en les relevant ensuite sur l'envers, pour former une grosse bordure en relief. De même, un placement des diminutions du dos très original, je suis curieuse de voir le résultat final.

11_12_2010_003

Sans blocage, vu de dos, on croirait la prochaine tenue de scène de Lady Gaga: on n'a pas l'habitude de voir des points dentelles dans une si grosse laine, mais c'est beau !

Posté par globulle59 à 15:53 - Commentaires [14] - Permalien [#]

08 décembre 2010

Une grosse demi-journée

C'est le temps qu'il m'a fallu pour coudre cette robe en jean, grâce à laquelle je vais peut-être enfin porter autre chose qu'un pantalon cet hiver (à mon boulot, ça va leur faire drôle !)

J'avoue, j'ai carrément copié l'idée de l'auteur de Trois P'tits chats. Le tissu, un denim pas trop épais et d'un bleu bien intense a été déniché au Spectacle du tissu de Mons, lors d'une journée entre copines pleine de belles surprises.

09_12_2010_001

Un patron impec', des repères qui tombent pile-poil (ah, quand la tête de manche s'emboite parfaitement dans l'emmanchure...), et surtout la BONNE TAILLE, c'est-à-dire deux tailles en-dessous. Enfin, un patron du Stylish Dres Book 1 qui ne ressemble pas à une mongolfière. C'est bête, mais il suffisant de prendre la taille 9...

Ah, les boutonnières automatiques qui ont toutes la même longueur ! Ah, les boutons trouvés au fond de la boîte des "achetés sans projet précis, seulement parce que les boutons, c'est trop mignon".

09_12_2010_006

Petits boutons en nacre teintée du Ch'tis boutons, bien entendu.

Rien à découdre, rien à reprendre, un petit bonheur pas tellement fréquent en travaux manuels.

Et ce n'était pas fait exprès, mais mon dernier tricot va nickel avec.

09_12_2010_005

Le modèle de base est l'Aspen Neck cowl, un beau modèle gratuit qui convient à toutes les épaisseurs de laine. Comme j'avais vraiment beaucoup de laine ( 3 grosses pelotes de 100g d'Azteka de Katia), j'ai ajouté dans le bas des augmentations à la manière d'un top-down en raglan: c'est donc devenu un hybride de snood et de chauffe-épaules.  Et j'ai aussi bidouillé les mitaines assorties, avec une bonne surprise finale:

09_12_2010_003

les rangs de points envers permettent aux poignets de se ratatiner sans repousser la mitaine sur les doigts, super pratique sous un manteau.

09_12_2010_004

Avec cet ensemble, j'aurai froid aux gambettes, mais j'ai chaud au cou et aux mains !

sardonique

Posté par globulle59 à 21:26 - Commentaires [7] - Permalien [#]

28 novembre 2010

Des affaires à saisir

Une de mes amies met en vente quelques livres et catalogues de tricots, ainsi que des pelotes neuves.

Contactez-moi ( de préférence via le menu "contacter l'auteur") si un lot vous intéresse, je vous mettrai en relation.

Les livres: ils sont proposés à 10€ + 3,15€ de port

51VTR3PQSGL

ClassisBeachF_Cover_L

t_dbas

woman

La laine: les prix sont hors expédition, les frais d'envoi seront calculés au poids sur la base d'un colissimo.

IMG_2549

1 pelote Miami vert anis

90% coton

50g/ 118m

1 €

IMG_2554

2 écheveaux de laine multicolore

Tons chauds, rouge et violet

Plus de 600g

15 €

IMG_2555

12 pelotes Coton d'Egypte

50g/126m

rose pâle

18€

IMG_2557

8 pelotes de coton Plaisance

coloris Vitamine

50% coton

50g/122m

6€

IMG_2558

Pelotes Phil ruban de Phildar

4 chlorophylle

4 chocolat

100% coton

50g/96m

0,50c / pelote

IMG_2559

2 pelotes Coton n°10 Phildar

noir

100% coton peigné

100g / 42m

4€

IMG_2561

2 pelotes Phil peluche de Phildar

coloris rouge

50g / 96m

2€

IMG_2562

4 pelotes de laine Randonnée de Phildar

2 coloris cognac

1 coloris végétal

1 coloris framboise

53% laine peignée

50g/135m

3 €

IMG_2552

12 pelotes d'Alpages de Phildar

coloris bleu canard

25% laine peignée

57m/50g

8 €

Vous retrouverez ces lots, ainsi que d'autres articles sur notre site collectif.

Posté par globulle59 à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2010

L'appel du canapé

Pfiouh, là, miantenant, il est 16h, je décide que je me poser. Des semaines à courir d'un truc à l'autre, à passer d'un petit contre-temps à une grosse contrariété, à me prendre la tête pour des merdouilles à mon boulot, à voir des imprévus mangeurs de temps se rajouter au planning prévu. J'ai décidé que ça suffisait, et comme (intuition géniale ?) j'ai passé une commande en fin de semaine dernière, la pause va prendre la forme d'un bouquinage dans les règles de l'art.

17_11_2010_003

Surtout grâce au livre de gauche.

17_11_2010_004

Des années que j'espérais sa réédition. Des mois que je guettais l'approvisionnement sur internet. Des jours que je surveillais l'état des stocks sur le site. Et vendredi, le mythique Aran Knitting d'Alice Starmore était dispo. En réédition, on n'est plus dans les tarifs à tomber dans les pommes des dernières années (300 euros pour un livre de tricot, faut pas pousser !)

J'ai ajouté à la commande Vampire Knits qui me faisait du pied: on dirait bien que le livre est écrit pour un public d'à peine 16 ans, il y a même des tests de connaissances sur les vampires (pas Bela Lugosi, hein, mais les vampires des romans récents ou des séries télé). Malgré cette maquette très teenager, le contenu est sympa comme tout, il y a plein de bonnes idées à exploiter. Personnellement j'ai un coup de coeur absolu pour le manteau à capuche de la couverture.

Et un petit dernier complètement imprévu au départ, sans doute un effet subliminal des vitrines de fringues remplies de gros jacquards norvégiens (hein, Vince). Finalement, les steeks, ça me dirait bien d'y regoûter.

Et même si je me dis que sortir la machine à coudre et le papier à patrons, ce serait bien aussi, comme je sais que la course va reprendre dès demain matin, je choisis définitivement l'option glandouille pour aujourd'hui.

J'y vais. A +


Edit 3h plus tard: déjà 19h passés, et je n'ai pas encore ouvert un seul bouquin, ni posé une fesse dans le canapé... Mais 40 minutes de sport, ça compte pareil question endorphines, de toutes façons...

Posté par globulle59 à 16:11 - Commentaires [7] - Permalien [#]