25 avril 2012

Une révélation

Quand j'ai commencé à filer avec le nouveau rouet, j'ai pensé "OK, c'est chouette, il marche bien, mais en fin de compte, je file toujours la même laine".

Ce week-end, j'ai profité des promotions sur le site de Interweave knits (d'ailleurs, elles sont prolongées jusqu'à aujourd'hui) pour m'offrir plusieurs cours en vidéo, notamment How I spin de Rita Buchana et Big and Lofty yarns de Maggie Casey.

Le comparatif avant-après est sans appel:

25-04-2012 001

A gauche, les laines AVANT. Toujours à peu près de la même gamme d'épaisseur, entre 8 et 10 wpi parce que je n'arrivais pas à filer plus gros ou beaucoup plus fin, et surtout, pas très régulier.

A droite, les laines APRES. J'arrive à faire du gros, voire du très gros, du moelleux, et même le fin est amélioré.

25-04-2012 002

Je trouve ça flagrant sur cette photo: en haut, la laine bordeau que je suis en train de tricoter, avec des bouts nettement plus épais que d'autres. En vert, mon filage de ce matin, à la fois plus net, plus homogène et plus gonflant, pour une épaisseur équivalente.

Et en plus, avec la tecnhique de Rita Buchanan, on remplit plus vite sa bobine, même en filant fin !

Voilà, je crois que j'ai plus progressé en un week-end qu'en 6 ans de filage autodidacte.

Je suis prête à attaquer la vidéo Color and yarn design for spinners de Deb Menz. Marmite à teintures, prépare-toi !

Posté par globulle59 à 14:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]


23 avril 2012

Retour à l'atelier bois

Je me suis remise doucement au tournage, et en ce moment, je fais dans le fuseau tibétain.

18-04-2012 003

Un fuseau en frêne avec une fusaïole bien large , pour une inertie plus longue.

23-04-2012 001

Et un autre tout en hêtre, de forme resserrée, un vrai petit bolide.

23-04-2012 003

Et aujourd'hui, un essai de bol haut à coincer entre les cuisses pour positionner le fuseau plus bas.

Bref, je continue à m'amuser.

Posté par globulle59 à 18:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 avril 2012

Le châle qui se prenait pour une couverture

Plus de 250g de mohair inconnu tricoté aux aiguilles 6, des augmentations jusqu'à la moitié du cône, des diminutions ensuite jusqu'à épuisement des mailles.

22-04-2012 003

 Il est immense !

22-04-2012 001

100% gratifiant. Sans prétention. Sans aucune réflexion.

Modèle Opal de Kim Hargreaves, dans le livre Winter blooms 

Il y a quinze jours, chez Tric*obsession, on se disait que même quand on sait tricoter des trucs techniques, on prend toujours plaisir à faire une bonne grande écharpe au point mousse, douillette et légère.

C'est l'intermède dont j'avais besoin avant de me remettre pour la 5ème ? 6ème ? fois à la manche du gilet Nell. Celui-là, je compte bien lui faire la peau d'ici fin avril (d'ici ce soir).

Et pour fêter l'arrivée du nouveau rouet, et surtout parce qu'il y a des promos chez Interweave, j'ai fait le plein de vidéos techniques sur le filage. Notamment la vidéo de Maggy Casey "Big and lofty yarns".

22-04-2012

Et visiblement, ça marche.
Même sur du suffolk pourri.
A condition de ne pas avoir piqué un roupillon dès la 10ème minute...
La dame est, disons, très calme...

 

Posté par globulle59 à 19:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 avril 2012

Les bonnes surprises de fond de tiroir

Je n'arrive pas à me décider à me lancer dans un vrai projet avec le nouveau rouet, j'ai trop envie de m'amuser sur des bricoles en continuant à faire connaissance. En farfouillant dans les petits sachets de mêche au fond du tiroir, je suis retombée sur mes mini-crottes restant du châle Clapotis. Quelques pointes n'avaient pas bien pris la teinture, je les avais mis de côté pour ne pas affadir la couleur.

Bien étonnée de les avoir conservés, d'ailleurs.

Donc j'ai filé cette laine vaguement rosâtre, légèrement orangée ou jaunâtre par endroits, vraiment pas engageante.

Bon, la qualité du filage est très mauvaise, puisque c'était limite feutré, mais alors, la couleur !!!

19-04-2012

Une sorte de barbapapa pastel à tomber ! A la fois faux blanc et faux rose.

Ca donne des idées pour de prochaines teintures.

Et en farfouillant, j'ai aussi retrouvé une boule de vert-bof, parfait candidat à la surteinture. Prochain objectif: un tweed vert pimpant pour le printemps.

Posté par globulle59 à 18:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 avril 2012

Premiers fils-test sur le Fantasia

Il est plutôt à l'aise, le loustic !

Une bobine complète sur un reste de mêche teinte pour un ancien projet. Taille moyenne, grande vitesse de la poulie standard.

15-04-2012 001

Et deux essais, à vitesse très lente pour un gros fil fantaisie, et fil dentelle en installant la poulie rapide.

15-04-2012 002

Dans tous les cas, il semble à l'aise, et moi aussi.

Seul bémol, un tout petit claquement sur la bielle de la pédale de gauche, lors du retors. Je crois qu'il n'y aura pas grand-chose à faire, on dirait que c'est le jeu normal de pièces l'une contre l'autre. Ca va juste m'encourager à faire mes retors avec une poulie rapide pour limiter le nombre de coups de pédales.

Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il va révolutionner ma façon de filer, j'aime les fils classiques et tricotables, donc pas de "art yarns" à l'horizon pour moi, mais il est très confortable, et le réglage de tension du fil très précis donne beaucoup de liberté. Bref, il fait son job avec classe.

Adopté daccord

Posté par globulle59 à 15:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]


14 avril 2012

Mon nouveau pote qui fait "klouc"

Arrivé ce matin en colissimo, assemblé en moins d'une heure , domestiqué en une minute.
Même avec du suffolk pourri, comme dirait Carole  icon_wink

14-04-2012 002

Rouet Fantasia de Kromski, version vernie, avec le truc génial de l'épinglier qui fait "klouc"
Forcément commandé chez Alysse Créations

Je vais écrire un truc complétèment cu-cul, là, mais ce "klouc", ça me donne l'impression que le rouet me parle, du style: "ok, c'est bon, je suis prêt, éclate-toi".

Mais, là, l'autre, y fait un peu la gueule...

14-04-2012 003

T'en fais pas, mon Loulou, j'aurai toujours besoin d'un rouet casse-coup, qui sait se tenir bien tranquille en voiture avec sa ceinture de sécurité, qui est sympa avec les débutants et qui peut avaler 150g de laine sur ses grosses bobines.

Mais dans l'immédiat, je vais quand même jouer avec mon nouveau pote.

Klouc !

Posté par globulle59 à 16:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 avril 2012

Forcément, quand on part en live, des fois, ça rate

Partir en live, ça peut vouloir dire "tester de nouvelles techniques, en attaquant tout de suite avec de grosses quantités".

En l'occurence, mes 450g de laine orange, déjà passés une fois à l'étuvée avec de la teinture rouge cerise. Résultat mitigé, mais prévisible: trop peu de teinture, trop de laine d'un coup, la flemme de cuire en deux fois, et donc des mêches trop serrées dans leurs papillottes qui n'ont pas toutes pris la teinture.

10-04-2012 006

Ce week-end, j'avais feuilleté un excellent livre sur les teintures chez Carole, ça m'a donné envie d'essayer la technique "tout dans ma marmite". L'idée étant d'ajouter doucement les pigments dans la laine immergée, pour obtenir des nuances douces, mais visibles.

J'ai consciencieusement trié mes mèches, des plus oranges aux plus rouges, pour les disposer dans ma casserole à la manière d'un tiramisu: une couche de laine, un peu de teinture, une couche de laine, ... et ainsi de suite.

10-04-2012 007

Précaution bien inutile, puisque tout le pigment s'est dilué de manière ultra-homogène.

Bon, OK, je note.

10-04-2012 009

Un petit reste de laine d'origine à gauche pour voir l'évolution.

J'obtiens des mèches rouge-orange. Les zones déjà teintes à la première étape sont bien moins visibles qu'avant, à l'inverse du résultat recherché.

Mais ça ira quand même, vu qu'il y aura une étape de cardage, j'aurai juste moins de nuances que prévu.
Disons que j'ai réussi à teindre deux fois sans feutrer ma laine, c'est déjà ça...

*********

Partir en live, ça peut aussi vouloir dire "essayer de réussir un tricot sans modèle, ou avec un modèle mais pas du tout la bonne laine".

Dernier tour de piste pour deux oubliés avant le détricotage: le petit gilet rayé, joli sur la photo mais inutilisable.

10-04-2012 010

Buste trop étroit et trop court, manches trop larges, totalement disproportionné, ridicule. Quant à la laine beige du fond, elle est un peu trop raide, et avec le motif rayé, toutes les imperfections sautent aux yeux. Elle rendra mille fois mieux sur un point ajouré. Genre... ça.

Bye-bye aussi pour le pull Chaleur. Le point est chouette, mais c'est TELLEMENT long ! Je me suis déjà découragée au bout de 20cm, je sens que je ne m'y remettrai jamais. Allez houste, sur l'écheveaudoir.

10-04-2012 011

Cette chouette laine tweedée sera parfaite pour ça.

(petite fixette sur Jared ? non, juste ras-le-bol des manches qui ne vont jamais, envie de tricot simple sans calculs de proportions). Il faut croire que je prends goût au point mousse du châle Opal, je comprends mieux les copines qui l'ont tricoté 3 fois (ou plus ?).
Et le prochain projet programmé sera dans le même esprit: consommer le maximum de stock, pour le minimum de calcul... mais avec quand même un peu de teinture.

Posté par globulle59 à 16:31 - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 avril 2012

Le plein d'inspiration pour la suite.

Cet automne, j'avais fait la connaissance de Carole/Trico*bsession et Isabelle (qui squatte le blog de sa mère icon_biggrin  )lors d'une premiere rencontre autour du filage.

C'était tellement chouette qu'on avait tout de suite décidé de renouveler dès que possible. Nous nous sommes retrouvées entre nénettes bien atteintes de la fibre: 4 filles (puisque Alissou était déjà en train de filer quand je suis arrivée), trois rouets et un fuseau-bijou

Bon, côté photos, c'est carrément la loose: j'ai voulu faire confiance à mon téléphone, mais c'est la dernière fois que je pars sans mon Canon.

Je n'ai qu'une seule photo de cette rencontre, mais je dois dire qu'elle me fait super plaisir: un fuseau tibétain ByBulle adopté en un clin d'oeil par Carole, et qui s'est rempli à toute vitesse de cachemire filé en woolen. Rien que ça !

Photo0060

Petit bol assorti coincé entre les pieds, mais des pieds en chaussettes tricotées, évidemment.
Bonjour les abdos et les adducteurs, ça va être du béton !

Les souvenirs en vrac de ce week-end:

  • Isabelle qui fait son retors navajo au fuseau avec une facilité hallucinante
  • un plat de lasagnes qui entre dans la légende
  • les doigts et le nez dans une grosse boule de pur cachemire
  • des mêches handpainted dans toutes les harmonies de couleurs
  • "le mérinos, ça colle"
  • des bouquins de tricot japonais qui ont un peu perdu de leur caractère impressionnant (il suffit qu'une copine vous aide à repérer le symbole du nombre de mailles à monter, ensuite, on lit les grilles)
  • des essais de rouets (le Little gem 2 de Carole, le Joy d'Alice), très différents dans leur look et dans les sensations au pédalage. Mais dans les deux cas, les deux pédales, quel bonheur !
  • un "chat mort" qui passe à la cardeuse (private joke, hein, aucun animal n'a été blessé durant le tournage)
  • les vestiges du combat le lendemain sur le tapis: des bouboules de laine partout !

Et le thème du prochain we est déjà trouvé: les filles ont dégoté sur Etsy une boutique qui vend des assortiments de mini-mêches de différentes races de mouton. Donc le prochain we, on teste tout, et on se fait notre lexique perso du mouton.

Il reste une grande question: la cuisine de Carole a-t-elle été ruinée par nos essais de teintures à l'arrache ? Quelque chose me dit qu'on aura la réponse d'ici peu. icon_wink

Et sinon, la vidéo évoquée ce week-end est ici, les filles.

 Edit de 16h: on n'est pas sur un blog make-up, mais honnêtement, ce truc vient de changer ma vie !
08-04-2012

En même temps, d'habitude, je pose mon vernis à l'arrache debout au milieu de la salle de bain, sûr que le fait de s'asseoir et d'appuyer sa main sur un truc stable ça doit jouer, hein... Mais quand même.

 

Posté par globulle59 à 11:49 - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 avril 2012

Le graal !!!

Quand j'ai commencé à filer, il y a bientôt 6 ans, j'ai commandé aux Laines du Mouchon de la mêche orange vif, ainsi que deux tons de marron, en visant la réalisation d'un pull ou d'un gilet orane tweedé.

Le mélange des trois teintes était très tristounet. J'ai gardé l'idée, et de temps en temps, j'ai essayé d'autres associations, mais rien de concluant.

L'essai de surteinture de la semaine dernière a réactivé l'envie de ce gros pull qui donne bonne mine.

A gauche, la laine orange vif, et les deux couvertures de livres qui m'obsèdent.

05-04-2012 003

J'ai teint 250 de Corriédale blanche avec du rouge, du jaune vif et des touches de marron clair. En laissant du blanc pour adoucir un peu.

05-04-2012 002

J'ai aussi surteint en rouge cerise un échantillon de mêche orange. Voici les laines prêtes à carder.

05-04-2012 004

C'est parti pour les mélanges.

Orange sans teinture + corriédale:

05-04-2012 005

Le résultats est encore trop vif, trop fluo.

Orange surteint en rouge + corriédale:

05-04-2012 006

Là, je sens que je touche au but.

05-04-2012 007

Vérification sur photo, ça colle.

Pour terminer, essai de filage au fuseau turc:

05-04-2012 008

C'est juste ce que je voulais. Allez, je n'ai plus qu'à teindre les 450g de mêche orange, à filer un bon millier de mètres de laine, à tricoter le pull ou le gilet convoité...

Et, non, ce ne serait pas plus simple de l'acheter tout fait.... icon_crazy

Posté par globulle59 à 14:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 avril 2012

Tricot réflexion zéro

Au moins 6 fois que je retricote la manche du gilet Nell, pas moyen de trouver la bonne taille, alors j'ai mis en route un truc qui vide la tête et où je n'ai même pas à raccorder les pelotes.

Un gros cône de laine du stock, un modèle à succès (pleine de copines de Lille l'on réalisé, parfois en plusieurs exemplaires, toujours réussis), voilà ma recette du plaisir sans prise de tête. J'avais envisagé au départ pour ce cône l'étole dentelle de la Droguerie, mais le mélange "mohair épais + laine noire + points ajouré" était redoutable: plus mémère, tu meurs ! Sans compter que retrouver ses points dans la laine noire poilue, oublie tout de suite.

01-04-2012 002

Opal de Kim Hargreaves, dans le livre Winter blooms.
Cône de laine sans étiquette, Destocklaines.

Ce modèle plein d'humour de Kim Hargreaves convient parfaitement. Rien à compter à part quelques mailles en bout de rang, du point mousse, et un principe simple: quand j'aurai tricoté la moitié du cône, je rétrécirai d'un maille par rang. Suspens sur la taille finale, on verra.

De toutes façons, je l'aime déjà.

En rangeant quelques boules de mêche à filer, je suis retombée sur un lot rouge framboise, acheté je ne sais où, sans doute à la Lainière il y a très longtemps. Maintenant que j'ai goûté aux teintures maison, je trouve les mêches teintes industriellement terriblement ennuyeuses, avec leur couleur parfaitement unie. J'ai donc fait un essai en ajoutant du noir et du violet n'importe comment.

01-04-2012 001

Deux passages en cardeuse pour unifier un peu mais pas trop.
Filage tout simple en 2-ply, sans objectif de métrage ni d'épaisseur de fil, encore une fois, on verra bien.

01-04-2012 003

Eh bien, là encore, je l'aime déjà.

Edit du mardi: voici le résultat retordu:

03-04-2012

Au final, je devrais obtenir environ 300m, ça devrait être juste bien pour envisager de tricoter un Abyssal.

Posté par globulle59 à 18:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]