17 juillet 2012

Attendre avant de donner son verdict

Il y a quelques semaines, j'ai commencé à filer un lot de mêche naturelle marron foncé, qui avait été visitée par des mites durant son stockage. Après tri sévère et passage au congélo, j'avais essayé de le filer directement, le résultat était affreux.

J'ai acheté des peignes, et j'ai commencé à éliminer toutes les fibres abîmées, et au filage, ça me plaisait bien.

Lavage du premier écheveau, argh, la laine sortie du bain de rinçage était moche. Pas mieux après essorage.

MAIS, Tadam, une fois l'écheveau sec, la laine est devenue souple, bien élastique et plus gonflante.

17-07-2012

Presque 90g de 14wpi, héhé, mine de rien, il en tient, sur les bobines du Fantasia.

DONC, ne jamais donner son verdict avant la fin du séchage, comme pour les teintures et les tricots dentelle.

17-07-2012

Ouf, je vais pouvoir m'attaquer au reste du sac. Je pense obtenir trois écheveaux, peut-être 250g de laine, ce qui devrait me permettre un châle de taille correcte.

Posté par globulle59 à 18:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]


10 juillet 2012

Se rapprocher de l'objectif

Cette fois, le prototype commence à ressembler à ce que je vise.

10-07-2012

Prototype n°2 de fuseau turc, avec découpes à la scie à chantourner, tige réalisée sur le tour à bois, pas mal de ponçage, et quelques leçons apprises aujourd'hui:

10-07-2012

1 - ne pas faire d'encoche nette sur la tige, mais réduire très progressivement le diamètre afin de pouvoir enfoncer en force les bras pour éviter qu'ils ne bougent

10-07-2012

2 - y aller mollo lors du ponçage sur le petit bras du fuseau.

10-07-2012

Première rencontre pour moi avec le bois de poirier, conseillé cet hiver par une copine ( coucou Sandrine ) dont le mari fait du modélisme. Une teinte subtile légèrement rosée, un beau grain très fin, et une délicieuse odeur de bois.

Bon, demain, j'y retourne !

Edit du 15 juillet: C'est dingue, le travail manuel: parfois tout roule, d'autres jours, on est bonne à rien. J'ai eu un joli passage à vide, pièces cassées, petites frayeurs et moments de solitude, alors j'ai laissé passer un peu de temps, repris un bouquin et mes aiguilles à tricoter jusqu'à ce que je me sente d'attaque.

15-07-2012

Et aujourd'hui, j'ai fabriqué un cylindre de ponçage pour mon tour à bois, taillé une nouvelle branche en poirier, pris le temps de faire des finitions correctes, et mon premier fuseau turc satisfaisant est né.

15-07-2012

40 grammes, branches en poirier et tige en hêtre, un peu d'huile de lin pour faire ressortir la couleur du bois.

15-07-2012

Et cette fois, j'ai taillé la branche la plus fine dans le sens du bois, elle est ainsi nettement moins fragile.
Voilà, il n'y a plus qu'à s'amuser.

Posté par globulle59 à 19:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 juillet 2012

Enfin, le cardigan du second tour

Un projet assez rapide, mais qui aura trainé longtemps sans ses boutons. Sans modèle, je suis partie des proportions du cardigan Simply Grey de Fallmasche.

Méthode en top-down, avec manches raglan, partie mathématique basée sur le livre de Wendy Bernard, Custom knits. A ce propos, je recommande son workshop vidéo sur le site Interweave, je pense qu'on y trouve matière à progresser quel que soit son niveau de départ. 

07-07-2012

J'ai fait un petit col montant tout simple avant de débuter les augmentations du raglan. Du point mousse jusqu'aux emmanchures avant de continuer en jersey. Et les boutonnières en dernier avec une i-cord.

07-07-2012

Du point mousse, des adaptations au fur et à mesure des essayages, de la i-cord: un modèle très "Elizabeth Zimmermann". Wendy Bernard revendique d'ailleurs la filiation dans son livre.

Et comme d'hab', on termine avec la photo où je fais l'andouille...

07-07-2012

Au final, une bonne petite pièce basique, chaude mais très légère.

Pourquoi "cardigan du second tour" ? Parce que j'ai monté les mailles pendant la soirée électorale du second tour des présidentielles, et terminé la partie tricot devant les résultats du second tour des législatives.

Et comme j'avais acheté largement trop de pelotes, je vous propose le reste, ainsi que de la laine à chaussettes. Ces pelotes ont été stockées à l'abri de la poussière et du chat de la maison, dans un foyer non fumeur.

Vous pouvez me contacter directement par le lien situé en haut à droite sous le bouton Recherche. Les frais d'envois ne sont pas inclus. Remise en main propre possible sur le nord de la France ou la région de Dijon.

  • 3 pelotes de Cloudy Phildar, coloris Prusse (un bleu pétrole très profond) + 1 pelote légèrement entamée (moins de 5 grammes utilisés). 85% laine, 15% polyamide. 134 m par pelote de 50g. RESERVE

30-06-2012

Le lot pour 4 euros

Qualité hyper agréable à travailler, donnant une matière souple et très légère. A titre indicatif, je n'ai eu besoin que de 7 pelotes pour mon gilet à manche longue en taille 42.

  • 1 pelote de laine à chaussettes Regia, 100 grammes et 420m. 75% de laine, 25% de polyamide. coloris rayé Africa color, tons de jaune, ocre doux, orangé et rose-parme.  RESERVE

30-06-2012

4,50 euros 

Posté par globulle59 à 14:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 juillet 2012

Les peignes pour mélanger des couleurs

Suite à une discussion sur un forum Ravelry, j'ai fait un essai de mélange uniquement aux peignes, sur de la laine du commerce très contrastée.

02-07-2012

Là, le peigne est chargé avec les deux couleurs en couches successives.

02-07-2012

Après le premier passage, c'est déjà efficace.

02-07-2012

Deuxième passage, on a déjà un vrai gris.

02-07-2012

02-07-2012

Troisième passage, et mêche sortie du peigne.

02-07-2012

Et après filage sauvage au fuseau turc.

C'est donc une méthode très rapide, effficace, mais qui ne permet de traiter que de petites quantités à la fois.

Posté par globulle59 à 11:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Des provisions pour l'été

Parce que lundi je serai en vacances, parce que le magasin de bois sera fermé une partie de l'été, parce que cette année, j'ai bien (trop !) travaillé, hier, je me suis lâchée.

02-07-2012

Dans la catégorie des gros gabaris, du frêne et du cerisier, ce sont des valeurs sûres que j'aime travailler. Mais aussi du zébrano strié de noir, du padouk orange vif, et du pallisandre du Honduras qui a une teinte unique, mélange de brun, de rouge et de pourpre.

02-07-2012

Et dans la classe des petits, de quoi continuer mes essais de fuseaux russes, avec de l'érable et de jolies essences colorées. Je compte bien aussi tenter un Phang, fuseau du Ladakh, je suis curieuse de tester l'inertie d'une forme aussi dépouillée.

Quelques carrelets de bois de rose pour des yarns gauges, et même une curiosité: trois noix de Taga, dont la pulpe blanche est appelée de l'ivoire végétal. Il faudra imaginer de toutes petites pièces, chaque fruit a la taille d'un abricot, mais c'est le bon moment d'apprendre à faire des boites miniatures.

Et comme j'ai investi aussi dans quelques outils, je vais peut-être arriver à concrétiser des formes que j'ai en tête depuis un moment, et sur lesquelles je butais techniquement. L'un de ces outills s'appelle micro-spindlemaster, il sert normalement pour le tournage de stylos ou d'objets miniatures, mais je pense que pour des drop-spindles et des suspended spidles, il va être parfait.

Et puis, j'ai reçu un beau cadeau:

02-07-2012

Eh oui, chacun son truc, en ce moment, je kiff' le bois, pas les bijoux ni les sacs à mains...

Posté par globulle59 à 10:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


03 juillet 2012

Aujourd'hui, fuseaux russes !

Retour bienvenu à l'atelier, après de longues journées de corrections de copies (et le torticolis qui va avec...)

J'ai commencé par la pièce débutée l'autre jour. L'ennui, avec les bois de récup', c'est qu'on n'est jamais à l'abri d'un trou de bestiole qui va fragiliser le bois, juste au mauvais endroit. C'est donc un mini fuseau qui est sorti, en fin de compte.

02-07-2012

Mais il file bien, ce fuseau de poche (18cm de long, c'est riquiqui)

J'ai enchainé avec un autre essai, toujours en bois de récup'. Cette fois, aucun accroc lors du tournage, mais le résultat n'est pas aussi concluant que prévu. La pointe n'est pas assez effilée à mon goût, j'ai du mal à lui donner une grande vitesse. Un petit retour à l'atelier s'impose donc sur ce prototype avant d'attaquer des bois plus nobles.

02-07-2012

Et la photo de groupe: les deux cocos d'aujourd'hui à côté du gros pépère tourné cet hiver.

02-07-2012

Et sinon, j'ai passé un peu de temps pour dompter la scie à chantourner: prélude à la réalisation des fuseaux turcs.
Héhéhé...

Posté par globulle59 à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juillet 2012

Se libérer l'esprit

J'ai laissé passer 48 heures, et j'ai finalement détricoté la couverture de laine. Sans remors. La Cascade deviendra peut-être un gilet pour cet hiver, les autres laines trouveront bien un autre usage.

Pfiou, une bonne chose de faite!

L'esprit libre, j'ai pu mettre en route un modèle qui me plaît depuis longtemps, Peasy de Heidi Kirrmaier. Un gilet qui ne m'avait pas spécialement tapé dans l'oeil, jusqu'à ce que je voie la version pull de Celinette. Quelques petits calculs pour choisir la taille qui conviendra à ma laine un peu plus épaisse que celle du modèle, plusieurs essais avant de trouver un système de diminutions qui me plaise, et c'est parti.

30-06-2012

En fait, ma priorité, ça devrait être de coudre les boutons sur le gilet bleu, il ne faudrait qu'une trentaine de minutes pour que ça soit terminé, mais rien à faire, je n'arrive pas à m'y mettre...

Et avant de retourner corriger mes dernières copies, je vous propose une petite visite de l'atelier. Et un petit coup d'oeil sur le projet en cours, un fuseau russe.

30-06-2012

Pour voir si j'ai progressé depuis la dernière fois.

30-06-2012

Il y a encore du boulot, mais c'est plutôt prometteur, non ?

Surtout quand on pense que c'est le reste d'un vieux manche de pioche cassé qui trainait sur le tas de bois...
icon_wink

Posté par globulle59 à 18:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 juin 2012

Mouais, bof...

On dirait que je me suis emballée un peu vite, avec la couverture en tricot.

Pleine d'enthousiasme, j'ai passé dans la marmite à teinture trois pelotes de pure laine écrue, pour obtenir un gris moyen.

Eh bien, le résultat est moche...

 

30-06-2012

 

Donc, j'ai enlevé l'aiguille circulaire, pour détricoter le gris, et en voyant enfin la couverture à plat, gros doute. Ca ne vient pas de la laine, la Cascade est souple et moelleuse comme il faut, mais en fait, je ne suis plus sûre d'aimer l'idée d'une couverture en tricot.

30-06-2012

Probable que je défasse tout ce week-end...

Un peu dégoutée, pour le coup.

Et sinon, j'ai réussi à trouver un moment pour aller dans l'atelier des copeaux, et essayer un nouveau truc. Pour la suite, c'est en cliquant sur la photo.

30-06-2012

Posté par globulle59 à 12:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]

25 juin 2012

Et dire que j'ai hésité des semaines...

Cet hiver, j'avais acheté chez Sandra/L'échappée laine un lot de Cascade Eco+ coloris moutarde. Une merveille, une teinte tout en subtilité, et avec 750g, je pouvais imaginer un grand manteau douillet.

Seulement j'ai déjà tricoté un pull dans cette qualité, et aussi un manteau dans une laine différente, mais d'une couleur de la même gamme. Et voilà, je n'aime pas trop porter deux pull faits dans la même matière.

J'avais envie d'une grande couverture en laine, mais pas les poignets assez solides pour l'envisager au crochet. Et pour être honnête, je n'osais pas utiliser ma cascade pour une couverture qui finirait immanquablement pleine de poils de chat.

Sauf que, comme c'est bientôt l'été, j'ai entamé mon "rituel Stephen King". Le retour du soleil signe pour moi le moment d'attaquer un gros-gros roman, et si c'est du pur divertissement, c'est encore mieux.

Donc l'an dernier, c'était Dôme 1 et 2, 1200 pages. Alors cette année, ben, Le Fléau, 1800 pages.

DONC FORCEMENT du point mousse, ou du jersey.

Et du Jared Flood, tant qu'à faire, Quill pour être précise.

25-06-2012

Et comment ai-je pu être aussi bête d'attendre: c'est un régal absolu ! Moelleux, souple, douillet.

Pour la bordure, ce sera du destockage à fond: de la Phildar Castel, du shetland filé main, et deux coloris de gris à obtenir par teinture d'un reste de pure laine écrue.

Posté par globulle59 à 20:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 juin 2012

La colle est sèche...

... et les fuseaux sont finis.

23-06-2012

Et cette fois, j'ai essayé d'autres choses.

23-06-2012

Comme ce fuseau poids lourd, fabriqué en prévision pour une débutante.

23-06-2012

Et comme ces deux modèles, qui hésitent un peu entre top-whorl et bottom-whorl, autrement dit,qui ne savent pas bien si leur fusaïole est en haut ou en bas.

23-06-2012

Une position intermédaire qui a bien des avantages: une rotation très stable comme sur un fuseau bottom-whorl, et la possibilité de donner une grande vitesse au fuseau en faisant rouler le tige sur la cuisse.

Et le look est vraiment sympa.

Plus d'info sur le second blog...

Posté par globulle59 à 14:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]