16 mai 2018

Factory dress - Alabama Chanin

Première essai avec ce patron de robe/ tunique/ top à découpes princesse et manches (c'est le seul dans ce cas chez Alabama Chanin).

Pas d'embellissements pour cette version d'essai, à part un point légèrement travaillé pour la bande d'encolure. J'ai fait l'assemblage à la main, en augmentant un peu les marges de coutures à partir de la ligne "underbust" pour créer une sorte de FBA au feeling, à partir de la taille XL (je couds habituellement la taille L, qui est parfois un peu étriquée au niveau du buste, selon l'élasticité des tissus).

IMG_20180516_154155

J'ai obtenu la tunique ample et aérée que je voulais, le style de pièce à enfiler sans réfléchir le matin au-dessus d'un jean court.

Détails techniques pour les AC-fans

Pattern: factory dress + short sleeves (folded on the picture)
Size XL but with reduced seam allowances from the underbust to the hem

Felled seams (wrong side)

Wider neckline (self drafted) - Coral stitch on the neckline band

Jersey léger Butinette

IMG_20180516_154447

Posté par globulle59 à 18:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]


08 mai 2018

Wenona shirt - Named clothing

Voici encore un vêtement qui a été sauvé de justesse. Ce chambrai léger tout doux, je l'ai depuis des années dans mon stock, je l'avais toujours destiné à un chemisier.

Parce que, contrairement à TOUTES les filles de ma génération, je n'ai jamais eu de chemisier en denim ou en chambrai quand j'étais au lycée. Et j'en ai toujours gardé le regret.

Plus tard, j'ai profité d'une promo pour acheter le patron de la Wenona shirt and dress, après avoir vu des versions unies sur des blogs de couture.

Et puis le temps a passé. Jusqu'à fin mars, quand j'ai décidé d'utiliser ce coupon de 2m pour la couche du dessus d'une metamorphic dress de Sew liberated. Pas hyper convaincue du seyant du truc...

Après bien des efforts et de nombreux ajustements, j'ai jeté l'éponge et décousu la robe illico, avec l'espoir de pouvoir coudre enfin ma chemise dans les reste de tissu. Il ne me reste qu'une photo non portée.

Le recyclage n'a pas été si difficile, il me restait un coupon assez grand pour le dos et les demi-devants, tout le reste a été casé dans les chutes de la robe. Le seul bidouillage est un petit rectangle au bas de la bande de boutonnage intérieure.

Comme tous les patrons Named, il n'a nécessité pour moi qu'un FBA classique, le même que sur la tunique précédente. Le résultat est plus ample que je ne m'y attendais, mais c'est hyper confortable pour l'été. Un tout petit peu trop court à mon goût, mais ça reste bien proportionné.

IMG_9534

Le modèle comporte plusieurs détails originaux, un col pointu à l'arrière et des manches en trois parties. Ce point facilite grandement le montage des manches, et surtout, ça change !

IMG_9532

La fente des poignets est placée dans le prolongement de cette bande qui part du col.

IMG_9536

Je n'ai pas placé les boutonnières aux pointes de col, comme le mentionne la notice. Peut-être plus tard.

IMG_9533

Et je vous jure, cette chemise, je vais la porter ouverte sur un t-shirt blanc, comme j'en ai toujours eu envie adolescente !! (reste à me coudre un t-shirt blanc...)

IMG_9535

Collier Donatella Pellini, collection printemps-été 2018.

 Galerie Bettina Flament à Lille

 

Posté par globulle59 à 18:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 mars 2018

Bricolage pour mini-stylos

Depuis quelques années, je suis revenue au stylo-plume, et je suis passée à l'encre en bouteille. D'abord par un souci d'écologie (j'écris beaucoup à la main dans mon travail, les boites de cartouches jetables défilaient à grande vitesse). Ensuite pour la qualité et le choix proposé par les encres en bouteille.

J'ai donc équipé presque tous mes stylos de convertisseurs, soit dédiés (pour mon Faber-Castell adoré), soit standard pour les stylos à cartouches internationales. J'ai acheté un lot à prix dérisoire sur la market place Amazon, une dizaine de convertisseurs pour quelques euros, et ils remplissent parfaitement leur office.

Il n'y avait que le tout petit et très précieux Wolfgang Amadeus que je continuais à nourrir de cartouches jetables, parce qu'il est trop court pour les convertisseurs. Et bon, il est aussi assez snob, il ne mange que de la Oyster grey Montblanc...

Ce matin j'ai reçu un kaweco sport, lui aussi très court, et pas question de lui laisser prendre de mauvaises habitudes. Donc, tuto de raccourcissement d'un convertisseur standard !!

IMG_9512

Sur cette photo, le convertisseur d'origine, et sa version raccourcie installée sur le stylo.

IMG_9515

D'abord, démonter l'arrière du convertisseur en déclipsant l'anneau en plastique transparent.

IMG_9516

On va jeter la longue partie transparente qui sert à visser/devisser

IMG_9517

Replacer la bague en plastique noir qui empêche le piston de sortir du convertisseur.

IMG_9519

C'est là qu'il va falloir procéder par tâtonnement: recouper de quelques millimètres le pas de vis noir, et réduire de moitié la longueur de la bague transparente. Ca se coupe sans problème avec de bons ciseaux. Essayer au fur et à mesure dans le stylo pour voir si le convertisseur a la bonne taille.

Replacer la bague transparente: on a transformé le convertisseur à vis en mini convertisseur à piston. Pour l'instant, aucune fuite, je verrai à l'usage. Il faut juste y aller mollo au moment de remplir d'encre, pour ne pas arracher le piston. Gros bourrins s'abstenir !

IMG_9514

Voilà, maintenant Wolffy, tu vas arrêter de te la péter, et passer au convertisseur chinois à moins d'un euro. Mais, OK, je t'achèterai un flacon d'oyster grey.

 

Posté par globulle59 à 14:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mars 2018

Morgan jeans - Closet case files

Ce jean a été cousu en quelques jours, mais j'ai refait des ajustements qui m'ont pris du temps. Parce que quand je l'ai essayé, en me disant contente de ce patron déjà utilisé pour un jean gris foncé beaucoup porté, j'ai....disons...eu droit à une remarque qui faisait référence à un primate cercopithèque...

Sur le coup, j'ai été "plutôt" véxée, mais ça m'a mis un coup de pied au dit "cul de babouin" pour faire des ajustements sur le jean gris puis reprendre le jean bleu.

Car en effet, je savais que l'arrière du jean gris plissait, je le mettais sur le compte du tissu qui se détendait, mais il y avait en fait matière à travailler l'ajustement.

Au départ, je voulais suivre la technique de Angela Wolff (cours crafsty Sewing designer jeans) qui consiste à user les pièces du jean dans un ordre précis, pour lui donner un aspect usé proche de celui des jeans du commerce. Peine perdue: mon tissu refusait obstinément de blanchir sous le papier de verre. Donc ce sera un jean très foncé. Mais ce cours vidéo est une merveille de clarté et d'efficacité: il vous rend autonome par rapport aux explications de la notice (j'ai quand même réussi à inverser un morceau de la braguette mais bon, je suis "presque" autonome)

IMG_9471

J'ai à nouveau cousu la taille 14, mais je pense que je dois descendre d'une taille. J'ai réduit la largeur des jambes, mais je n'avais pas le courage de défaire la ceinture, donc le bassin est un peu large.

J'ai refait un ajustement au niveau de la fourche, pour réduire les moustaches sur le bassin (flat pubis). J'ai aussi ajusté le haut des cuisses sur les pièces arrières ( full thigh). Il faudra aussi que je me penche vraiment sur l'ajustement du triangle en haut du dos. Là, on va dire que ça passe, mais ce n'est pas nickel.

IMG_9476

Le tissu est très mou, je l'avais acheté l'an dernier pour coudre un jegging jamais réalisé. Donc il durera ce qu'il durera.

IMG_9473

Et comme j'aime porter mes jeans retroussés sur mes gros godillots montants, j'ai refait le petit détail du jean gris, en posant un simple biais coloré sur la marge de couture.

IMG_9478

 

Posté par globulle59 à 10:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 février 2018

Corset Juliet - Ralph Pink

Ce corset, ça fait quelques décennies que j'en rêvais. Avec ma maman, on se remémorait dernièrement mes essais de robe Marie-Antoinette, quand j'étais ado, avec du carton ondulé et un ignoble tissu synthétique rose Barbie.

Je pensais devoir faire mon deuil de ce rêve de corset, après une opération qui m'avait laissé un bidon plein de cicatrices, et une épaule que je n'avais pas envie de découvrir. Mais l'envie était toujours là, j'avais regardé les deux cours Craftsy sur le sujet, plus par curiosité. 

Jusqu'à ce que je tombe sur le patron du corset Juliet. Un patron à bretelles de forme classique mais modernisé. Depuis, j'ai trouvé des équivalents chez les marques traditionnelles, mais voilà, l'effet "Hop dans le panier" des patrons numériques...

J'ai réalisé une toile, qui m'a permis d'ajuster les pièces (toutes les pièces) sur le mannequin en scotch marron. Je n'ai utilisé que des tissus recyclés, ou des chutes. J'avais des oeillets et des baleines plastique achetées il y a quelques années chez Alysse créations. J'ai pu compléter avec de la baleine vendue au mètre chez Elza tissus, à Mouscron (une mine pour les fournitures de lingerie).

Allez, résultat:

IMG_9458

C'est un modèle qui ne s'ouvre que dans le dos, le panneau de devant comporte 4 baleines côte à côte.

Ca plisse beaucoup, le tissu corail n'a pas été entoilé. A modifier sur le prochain

IMG_9459

Le corset est juste à ma taille, je n'ai pas les fameux 5 cm d'écart entre les bords des demi-dos, nécessaires si on veut obtenir une réduction. A modifier sur le prochain.

IMG_9460

Les pièces de côté comportent des baleines qui s'arrêtent quelques cm avant le haut du corset. Le résultat me plait beaucoup.

IMG_9461

Je n'ai pas poncé les extrémités des baleines, je les ai juste arrondies aux ciseaux (et encore, pas toutes, je crois). A modifier sur le prochain.

IMG_9462

Eh oui ! j'ai utilisé pour la doublure un tissu fleuri très Marie-Antoinette. Même si un corset n'est pas vraiment réversible, je peux tout de même le porter retourné. Mais pour que ce soit net, il faudrait que je découse une partie du biais, pour recouper certaines marges corail qui apparaissent en transparence.

IMG_9454

IMG_9456

De ce côté, on ne voit pas les casiers à baleines, ils ont été cousus entre la toile à corset et le tissu corail. Le tissu fleuri est juste assemblé au reste au niveau du biais.

IMG_9463

Aaah, ce que c'est gratifiant, la vue des oeillets alignés entre les baleines. On voit que ma baleine extérieure est un peu plus large, il me manquait 25 cm de baleines Alysse créations pour achever mon corset. La baleine trouvée localement n'était pas de la même dimension.

Cette version d'essai m'a conquise: J'AIME coudre des corsets !!! J'ai du stock de baleine métal, encore pas mal d'oeillets, des envies à la pelle ! Au suivant !! (alors que, hein, je n'ai que deux pantalons portables pour aller bosser, pas assez de culottes maison pour tourner sur une semaine, sens des priorités...)

 

Posté par globulle59 à 17:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]


01 février 2018

Grandpa cardi - 2ème - projet-boulet

Il me manquait un long gilet facile à enfiler en superposition. Après avoir tourné autour de plusieurs autres patrons, je suis revenue au patron Pattern for Pirates cousu l'an dernier.

Ce gilet marron est un de mes basiques, il s'accorde à peu près à tous mes vêtements. Le tissu pur synthétoc' n'a pas très bien vieilli, il mériterait un bon coup de rasoir à peluches.

Ce nouveau gilet, qui aurait dû être cousu en une après-midi, a trainé sur près de trois semaines. D'abord des soucis avec la surjeteuse ( mmh, elle commence à peiner vraiment, et n'a pas du tout aimé cette maille très molle). Et puis de gros doutes sur la longueur, les finitions (avec ou sans bande appliquée à la taille, avec ou sans coudières...). J'ai passé des jours à défaire, remplacer les aiguilles, refaire des bobines.

IMG_9450

Pour finir, j'ai fait simple. Sans coudières. Sans poches. Un ourlet simple.

IMG_9451

Oooooh, les jolis fils qui dépassent dans le dos...

IMG_9452

Comme je le voulais ample, j'ai assemblé au ras des marges. Ca le rend un peu trop ample, le tissu est très mou et amplifie encore le côté oversize.

Mais je pense le porter beaucoup. Le tissu est synthétique (maille Mondial Tissus à moitié prix juste avant les soldes), donc je ne suis pas sure de sa durabilité, mais il sèche très vite et ne nécessite pas de repassage. J'aime beaucoup sa couleur chinée.

Comme sur le gilet marron, je n'ai pas posé de boutons ni de pressions. Au travail, j'ai tout le temps trop chaud ou trop froid, donc j'apprécie de genre de pièce vite enlevée, vite enfilée.

Posté par globulle59 à 11:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 janvier 2018

Les pièces de novembre-décembre 2017

Avec trois points communs: j'ai aimé les réaliser, j'y ai passé du temps, je ne suis pas certaine de les porter beaucoup.

Dans l'ordre chronologique, un t-shirt entièrement cousu à la main. Ce tissu a été un coup de coeur lors de la dernière vente de tissu de l'hiver à Arras, et j'ai voulu l'utiliser pour une jupe à panneaux (ce modèle, pour être précise). Le résultat était catastrophique: une vraie jupe de mémé. Dans les panneaux, j'ai pu retailler une partie des pièces du t-shirt (un hybride du Fitted top et du T-shirt top Alabama Chanin), mais je me suis trompée en coupant deux devants droits. J'ai donc eu tout juste assez pour finir le projet, et j'ai consommé beaucoup de tissu. Un projet pas très rentable.

IMG_9435

Jusqu'ici, je l'ai peu porté, à cause de sa composition (probablement viscose-coton, en tous cas, c'est froid et mou). Mais en le voyant ici, je me dis que c'est une erreur, car la fluidité du tissu est flatteuse pour la ligne.

Second projet, celui-là m'a pris plus d'un mois. Le manteau Haremere, extrait du Workbook de Merchant and Mills. Réalisé dans un lainage jaune safran, c'est un manteau à demi-doublure, juste les épaules et les manches. A pinces d'épaules devant et dos, poches doublées.

IMG_9447

J'ai effectué un FBA qui a ajouté une pince poitrine, raccourci les manches de 3cm, cintré le dos, coupé le bas pour supprimer l'arrondi. Oui-oui, il y a eu du boulot.

IMG_9448

La construction de ce manteau est très interessante, les explications sont d'une grande qualité. Vous avez vu ? Il y a une pièce sur le côté, pour faire la jonction entre le devant et le dos.

IMG_9449

Et au final, la coupe oversize ne me convient pas. Ce n'est pas très seyant, mais c'est très confortable, c'est sûr.

IMG_9445

Je verrai si je me décide à le porter comme manteau, sinon, ce sera une veste douillette pour la maison, en attendant de tout démonter pour recycler en une veste plus ajustée. Il y a de quoi, elle est immense.

IMG_9446

Dernier projet de 2017, une wrap dress Alabama Chanin. Le même patron que la tunique du mois dernier. Bon, là, ca fait un peu chemise de nuit, mais si-si, avec un collier et des grosse bottines montantes, ça faisait une tenue de réveillon. Enfin, ça faisait MA tenue de réveillon. Dans un style...personnel. Entre un méchant Jedi et Morticia Addams. (mais de toutes façons, le réveillon, j'aime pas trop...)

IMG_9444

Ah, et il y a eu aussi un Okoon copié sur celui d'une copine. Que j'adore. Que je ne quitte pas. Qui ne ressemble à rien. Qui n'est pas montrable. Mais que je porte tout le temps.

Posté par globulle59 à 16:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 novembre 2017

Wrap dress - Alabama Chanin / Hemi tunic dress - Named clothing

En octobre, j'ai cousu deux pièces que j'espère porter régulièrement (pour la marinière cousue en septembre, pas de doute, elle est déjà amortie, je la porte toutes les semaines).

A petite vitesse, j'ai commencé par la wrap dress publiée en juillet par Alabama Chanin, dans le cadre du programme Build a wardrobe 2017 (j'espère qu'ils vont continuer une troisième année). Comme chaque fois que j'essaie un nouveau patron AC, j'ai cousu une version sans broderie, avec un assemblage à la surjeteuse, mais avec surpiqures à la main.

IMG_9425

Avec ces patrons, sur moi, c'est soit importable, soit génial.

Et là, clairement, c'est la seconde option. J'ai coupé une taille L (je crois), sans modification. Les pinces ont une découpe originale et qui met en valeur le buste tout en affinant visuellement la taille.

IMG_9423

Un petit look de vêtement traditionnel mongol.

IMG_9420

Le dos est construit en 4 pièces, comme un blazer traditionnel, et part en s'évasant vers le bas.

IMG_9427

T'en veux du point à la main, y'en a !

(T'en r'veux ? Y'en r'na, comme on dit dans le Nord)

Ce n'est pas une pièce très facile à assortir ni à porter au quotidien, je pense, mais j'aime beaucoup la ligne qu'elle me donne. C'est la magie des coupes AC, ça met en valeur le haut du corps, et c'est bien pour les petits ventres ronds et les cuisses dodues.

Cette tunique appelle une jupe coordonnée, non ?

Deuxième pièce cousue récemment, la tunique Helmi. Le patron m'a été offert par une copine, c'était un cadeau de réconfort à une période difficile. Donc je suis doublement contente que le patron soit si bien taillé, et le rendu si agréable.

Il s'agit d'un patron multiple, qui permet de coudre un chemisier doublé à bavolets ou une tunique, avec col officier ou col rond, et deux variantes de manches.

J'ai coupé une taille 42, ajouté un FBA tout simple de 3 cm par demi-devant, et hop, nickel !

IMG_9417

J'ai allongé les manches 3/4, et c'est tout. Aucun autre changement.

IMG_9418

C'est ma première chemise à boutonnières cachées.

IMG_9424

J'ai utilisé à nouveau le chambrai Tissu Papi, coloris taupe. Maitère aussi agréable à travailler, qu'à entretenir et à porter.

Mon unique remarque sur ce patron, dûe à mon manque d'habitude des boutonnières cachées, c'est qu'il n'y a pas de repère de milieu devant. Donc j'ai un peu été au pif (il aurait suffit que je lise la notice de montage pour trouver l'info) pour estimer le FBA à réaliser, mais au final, c'est impeccable. 

Encore une fois, Named clothing, je vous adore ! 

Posté par globulle59 à 14:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]

11 octobre 2017

L'étole Barbapapa

Cet été, lors d'une des ventes de Bart et Francis, j'ai regardé d'un oeil nouveau une somptueuse étole tissée en cachemire et soie, exposée dans la boutique. Un simple point de toile, 3 ou 4 couleurs fondues, une matière aérienne qui donne l'impression de ne rien peser. L'investissement étant tout de même conséquent au prix des bobinettes, j'ai choisi un fil bien moins cher pour m'entrainer.

J'ai teint deux petits écheveaux de rose moyen et rose-rouge, pour réaliser une fine ligne sur un côté de la chaine, et deux bordures aux extrémités de la trame.

20905201_335262236914041_4573201569561968640_n_medium2

La mise sous tension de la chaine a été un peu hasardeuse, le mérinos ayant tendance à coller. J'ai oublié d'intercaler du papier en enroulant ma chaine et la pièce tissée, mais ça ne semble pas avoir eu d'incidence sur le résultat final.

La seule difficulté ensuite consistait à tasser juste assez, en laissant de l'espace entre les fils de trame. A chaque avancée de la chaine, à chaque reprise du tissage, je devais faire quelques passages de navettes avant de retrouver mes automatismes.

22158648_118377878858592_835596186768375808_n_medium2

Et puis, il y a eu les chats qui ont adoré la texture du tissu en cours de tissage. Je m'en suis rendu compte en retirant le tissu terminé, ils avaient tiré des fils par en-dessous, en s'agrippant à l'ensouple avant. J'ai remis les fils en place patiemment avant de laver et feutrer la pièce.

IMG_9401

Les irrégularités de tissage ont en grand partie disparu. Le tissu a un peu rétréci, forcément, mais aussi gagné une surface un peu poilue très agréable au toucher.

IMG_9402

La taille de cette étole est convenable. Elle aurait pu être légèrement plus longue, mais elle me plait beaucoup.

IMG_9403

Posté par globulle59 à 15:29 - Commentaires [12] - Permalien [#]

24 septembre 2017

Marinière - I am patterns

Cette semaine je suis tombée sur le Livre Dressing idéal - I am pattern (curieusement, non référencé sur le site de la marque, mais annoncé sur sa page FB il y a quelques semaines , lors de la parution).

Il contient de nombreux patrons de pièces basiques, et effectivement, avec les variantes proposées, on peut se constituer une bonne base de garde-robe. J'ai hésité à l'acheter, car je possède déjà une bonne bibliothèque, et quelques patrons de la marque, dont la veste Artémis reprise dans le livre. J'ai quand même failli craquer à cause du patron de marinière présenté au tout début du livre.

Mais en furetant sur la toile, de saut en saut, j'ai vu que ce patron était disponible en téléchargement gratuit (sans explications) sur le site de la marque. On trouve également un patron de sweat, une tunique et une écharpe.

IMG_9390

Coupée et assemblée en une demi-journée dans un jersey trouvé au Spectacle du tissu, cette marinière est en fait un t-shirt à emmanchures américaines. Les pièces sont peu superposée au niveau des épaules, ce que j'aime beaucoup. On garde l'esprit des emmanchures, mais sans l'effet "t-shirt de bébé" de certains patrons. La superposition donne en effet "épaulettes" bien dans l'esprit de la marinière.

IMG_9393

Je pense qu'on peut facilement modifier une des épaules pour intégrer un patte de boutonnage. J'ai surpiqué à l'aiguille double pour maintenir en place les bords de l'encolure.

J'ai coupé la taille L pour mon 40-42, cousu à 0,5cm des bords à la surjeteuse (donc juste au bord des couteaux). Mon tissu est très peu élastique, donc ça plisse légèrement au niveau du buste, alors que le dos est un peu large mais c'est normal, je n'ai pas fait d'ajustement à ce niveau.

IMG_9391

A noter: le buste et les manches sont bien longs, j'ai recoupé quelques cm au niveau des manches mais gardé toute la hauteur de buste, j'aime bien quand c'est couvrant au niveau des reins. 

Ce patron sans explication est accessible à toute personne qui a déjà cousu des t-shirts. Il y a un repère d'assemblage qui permet de superposer correctement les épaules, c'est tout, mais c'est suffisant. Les proportions sont harmonieuses, les manches sont confortables sans bailler. Une jolie addition à ma bibliothèque et à ma garde-robe.

Posté par globulle59 à 12:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]