01 mars 2009

C'est parti pour de nouvelles aventures !

Un grand soleil qui donne envie de rester dans le jardin, de la laine mêche en réserve, plein de petits flacons de toutes les couleurs. Et surtout, du temps !

01_03_09_002

Comme je n'avais pas fait de teintures depuis longtemps, je me suis lancée sur de petites quantités, pour les couleurs qui ne nécessitent que 50g de laine.

Teintures Silkolor légèrement diluées (10mL  d'eau pour 20mL de teinture)

01_03_09_003

La flemme de descendre, photo prise de la maison... icon_wink

27_02_09_008Peut-être la suite aujourd'hui: il me manque encore 100gr de bleu ciel, 100g de marine, 100g de vert prairie et une couleur complémentaire pour remplacer le beige que je trouve très terne sur le modèle. Peut-être un jaune curry.

(remarque pour les fileuses: évidemment, quand je dis que j'ai besoin de 50g de rouge, j'en teins 85 à 90g, s'il m'en faut 100g, j'en prépare 130g.)

Posté par globulle59 à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


25 août 2008

Le hasard et la nécessité

Lors des journées mérovingiennes, il y a 8 jours, la passionnée qui tenait le "stand" de filage et teintures expliquait combien les teintures végétales réservent de surprises, bonne ou mauvaises.
Selon la qualité de l'eau qu'on utilise, le degré de maturité des plantes, la température du bain, c'est à chaque fois un petit suspens en attendant de découvrir la teinte finale.
Toujours sur mon projet de pull orange, j'ai donc voulu teindre au Bois du brésil les 500g qui me manquaient pour obtenir la bonne couleur à la cardeuse.
J'ai décongelé mes deux bouteilles de jus, j'ai tout bien fait comme il faut, et j'ai obtenu ceci:

bois_du_br_sil_s_chage

Un rose légèrement saumon, une sorte de rose poudre en plus soutenu, un coloris tendre et adorable ( le hasard...). Bref, une teinte subtile et magnifique...mais qui n'a rien du rouge pimpant dont j'avais besoin (la nécessité...)
Il faut croire que mon bain de teinture avait déjà perdu de sa force lors des teintures de groupe de septembre dernier. J'avais pourtant fait rebouillir le bois du Brésil et concentré le jus avant de congeler ce qui restait, mais l'essentiel des pigment était déjà parti dans les teintures précédentes.
Ce n'est que partie remise, mais je vais avoir besoin de me réapprovisionner en mêche blanche.

Quant à ces 500g de rose poudre, je pense qu'ils vont tranquillement se changer cet hiver en fil faux-uni puis en grand châle douillet. Le grand châle bleu ne me quitte pas, il faut que je prévoie un remplaçant pour, au moins, pouvoir laver le bleu de temps en temps. icon_wink

Du côté du tricot, second gilet partiellement assemblé pour en vérifier les mesures. Celui-là est le gilet à revers Phildar, qui est bien parti, mais ne sera pas prêt avant le vrai froid.

veste___revers_24_ao_t

Les bordures seront heureusement reprises au crochet, parce que jersey+coton=blocage oublie tout de suite..

Et puis, il y a un petit nouveau, je vous en parle prochainement.

Et sinon, la Miss et moi, on s'entend très très bien:

ashford_rodage

PS: Le hasard et la nécessité, Jacques Monod.
..parce que je viens de réécrire mon cours de terminale sur l'évolution...

Posté par globulle59 à 13:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

02 octobre 2007

Teinture aux bogues de châtaignes

Il me restait une poignée de toison mordancée qui n'avait pas été utilisée samedi, et dimanche, comme j'avais remis une marmite sur le feu pour concentrer le bain de bois du brésil avant congélation, j'en ai profité pour faire bouillir une quinzaine de bogues de châtaignes.

teinture_bogues_chataignes

Au bout de 45 minutes, j'ai enveloppé les bogues (aïe, ça pique !) dans un morceau de toile de coton, afin de les laisser dans le bain sans pour autant emmêler la laine autour des piquants, et j'ai ajouté de la toison mordancée à l'alun, un ruban de toison cardée et un mini-bout filé sans préparation.

Toutes le fibres proviennent du Suffolk de cet été. On voit que le mordançage donne un résultat un peu plus intense.

Au final, une sorte de caramel léger qui rappelle un peu la teinture aux peaux d'oignon, en plus doux.

Plutôt marrant à faire, mais je pense qu'on a vite fait de vider une bouteille de gaz, avec ces cuissons de près de 2 heures...icon_wink


Euh, sinon, la partie tricot de Hourglass-laine filée main est terminée. Quelques coutures pour fixer les bordures dents de chat, deux grafting sous les bras, un plongeon dans la lessive, et je passe à l'essayage.

icon_biggrin

Posté par globulle59 à 13:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 septembre 2007

Deux samedis entre filles

Ces deux dernières semaines, plusieurs copines du groupe de Lille sont venues à la maison. Nous avons profité des derniers rayons la semaine dernière pour laver de la toison brute, filer dans le jardin, manger et boire plein de bonnes choses.

Hier, à l'intérieur cette fois, nous avons essayé des teintures végétales, un peu tricoté, beaucoup mouliné pour l'une d'entre nous qui avait des écheveaux gigantesques à mettre en pelotes, et mangé plein de bonnes choses.
Nous avons joyeusement envahi la cuisine, installé les grandes marmites sur le feu, enfilé tous les tabliers disponibles, armé nos mimines de gants en plastique, et ça a donné ça:

teinture_bois_du_br_sil teinture_bois_du_br_sil2

Une marmite de bois du Brésil commandé chez Florence (Les laines du Mouchon), préparé selon les instructions (quelques heures dans l'alcool à 90°, puis cuisson 1 heure avec de l'eau, filtrage et teinture pendant 1 h). Nous avons jeté dans la marmite toutes sortes de laines mordancées à l'alun, et même un petit peu de lin (à l'extrême gauche sur la photo). Ce qui est drôle, c'est que le résultat varie nettement pour une même nature de fibres, du rose vif au vieux rose.

Tout est beau ! Quelques ajustements à faire pour une prochaine fois: serrer moins les liens des écheveaux, et touiller davantage la sauce malgré le risque de feutrage.

teinture_bois_du_br_sil4 teinture_bois_du_br_sil3

Second bain, sur fibres non mordancées, avec un pot de curcuma en poudre (et un peu d'oxyde de fer, gratouillé sur un foret de perceuse rouillé).

teinture_curcuma teinture_curcuma2

La pure laine a pris un teinte très profonde, le résultat est plus clair sur la viscose mais tout de même bien couvrant. La maison sentait comme si nous préparions un curry pour 25 personnes. J'avoue cependant qu'au bout du 5ème rinçage, l'odeur commençait à devenir un peu trop envahissante et j'étais contente d'en finir.

teintures_toisonsEt un peu de toison en prime puisqu'il y avait de la place dans les marmites.

Aujourd'hui, je compte rebouillir les copeaux de bois du Brésil dans le reste du bain, puisqu'on peut ainsi redonner de la force à la teinture. Je vais laisser la cuisson réduire un peu le volume de la teinture pour pouvoir la congeler dans une ou deux bouteilles à utiliser plus tard.

Et j'ai bien envie de prolonger les expérimentations avec les feuillages et les fruits stockés depuis une semaine dans la cabane de jardin.

Allez, encore un pour la route: même dans la cuvette, c'est beau à regarder...

teintures_cuvette

Posté par globulle59 à 10:46 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

30 août 2007

Ecureuil

composed_mitts_echeveauxEt un petit kit prêt pour cet hiver:

Modèle Composed mitts du dernier Interweave knits (que je trouve très réussi, ça change après le numéro d'été). Et pour les fileuses, IK propose en fin de numéro une photo récapitulative des fils avec les WPI (wraps per inch), une mesure indispensable si l'on file soit-même la laine d'un projet.

Mêche de la Lainière, toute prête pour l'orange et le turquoise

Teinture dupont rouge coquelicot pour finir ma bouteille, vert tilleul et gris Silkolor de chez TCS.

J'ai été un peu déçue du manque d'intensité du gris, je l'ai donc en partie cardé avec l'alpaga noir lavé dernièrement.

Voilà, y'a plus qu'à.

Posté par globulle59 à 13:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


20 juillet 2007

10 mêches, yepeee !!!

teintures_18_juillet_secDeux paniers vapeur, ça change tout, décidément.

J'hésite pour le filage: filer les mêches telles quelles, ce qui était mon idée première, ou les carder. Ce petit essai de mélange à la main me rend bien perplexe, la couleur obtenue est tellement douce...

teintures_18_juillet_essai_m_lange

Je vais donc filer deux échantillons avant de me décider.

Décidément, la teinture, j'adoooOOOooore ! icon_biggrin

Posté par globulle59 à 11:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

19 juillet 2007

Ca sèche

teintures_18_juillet_fini

Fiche récap': mêche pure laine de la Lainière de Wazemmes

Teintures Dupond pour laine et soie, mélanges perso pour obtenir deux rouges violacés et un ocre

Fixation à la vapeur sans doute un peu insuffisante, beaucoup de dégorgement lors du rinçage, mais les teintes finales sont quand même bien denses

...et donc, non, ce ne sont pas des teintures Silkcolor, mais je ne vais pas tarder à commander, moi aussi. J'ai fini mes bouteilles de jaune et de violet, les autres sont aussi bien entamées...icon_wink

Posté par globulle59 à 12:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 juillet 2007

Un bon concours de circonstances

D'abord il y a eu ça, sur le blog de Jeanne-Marie (attention, ça pique les yeux tellement c'est beau)

Et puis hier, Cerise59 m'a offert une marmite réformée prête à partir pour la déchetterie.

marmites_teinture

Là, à droite, à côté de ma fidèle marmite bleue.

Enfin, un tour vite fait chez Emmaüs pour dégoter un second panier vapeur, mètre en main pour être sûre que ça rentre.

teintures_18_juillet

Et hop! Doublement de ma capacité de teinture !
450 grammes d'un coup !

Yepeeh !!

Posté par globulle59 à 19:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

14 juin 2007

Verts en trois étapes

Je vous dévoile le projet filage du moment qui n'est plus une surprise, puisque j'ai montré les photos à la personne à qui il est destiné.

Les trois étapes du projet de gauche à droite:

vert14_juin

  • les mêches de mérinos et soie teintes avec la teinture pour soie et laine Dupont, à partir de bleu, de jaune et de turquoise mélangés en 4 "jus", dilués à 3 ou 4 parts d'eau,avec quelques réserves blanches.
  • le célibataire sur la bobine au centre de la photo. Sur la bobine dentelle fat core, la courroie du rouet sur la plus petite gorge, donc le plus grand ratio (la grande vitesse,pour les cyclistes  icon_wink ) et avec l'épinglier dentelle
  • le retors 2 fils sur la droite sur un bobine dentelle classique

De plus près:

vert_d_tail

Delphine, j'espère que tu n'es pas pressée, parce que j'ai l'intention de prendre mon temps et de profiter de chaque mètre qui défile...

Posté par globulle59 à 12:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

16 avril 2007

Attention, ça pique les yeux !

Teinture alimentaire indienne pour tandoori, sur laine brute du mouton du voisin de Candy.

tandoori

Ca pique, hein ?

Vue la concentration des pigments, j'ai bidouillé une technique mixte entre la méthode en zip-lock et la méthode de base où le pigment est dilué dans l'eau de la cocotte. J'utilise une vieille cocotte en fonte qui autrefois, avait tendance à avaler les pigments du curcuma de mon curry, et à le restituer aux plats suivants. Come je ne voulais pas polluer mes futures teintures végétales de rouge indien, j'ai versé un peu d'eau dans un sachet zip-lock, ajouté une pointe de cuillerée à café de rouge en poudre, puis déposé la laine dans le sachet. J'ai fermé le tout, et fixé à la vapeur dans la cocotte remplie d'eau.

C'est tellement vif que c'est pour moi inutilisable en l'état, mais c'est drôle à faire ! icon_biggrin

Posté par globulle59 à 09:52 - - Commentaires [17] - Permalien [#]