26 octobre 2018

Les coutures des derniers mois/ dernières semaines

Après avoir vu le blackwood cardigan  d'une amie, j'ai coupé le mien dans la foulée. J'ai utilisé la taille XL, avec un FBA "simplifié" de 1,5cm (donc assez modeste, j'ajoute souvent 3 ou 4 cm par demi-devant), selon la méthode expliquée à cette page. En gros, c'est la méthode de Nancy Zieman où l'on fait pivoter les pièces autour de points spécifiques.

Ca a bien fonctionné sur cette pièce, que je porte tout le temps. 

IMG_9595

La coupe est très longue, c'est flatteur et confortable. Par contre, je suis plus partagée sur les manches extra-longues. Les miennes sont déjà un peu raccourcies par rapport au patron, il fallait que ça tienne dans mon coupon, et je ne les trouve pas très pratiques. Je pense recoudre ce modèle, et je ferai des manches de longueur classique. Ma bande d'encoulure est légèrement plus large que sur le modèle, j'ai cousu au bord du tissu, sans recouper avec la surjeteuse.

Le patron est bien expliqué, les finitions sont propres. Si l'on a une surjeteuse qui collabore, c'est une pièce rapide à réaliser, une fois les poches posées, ça file à toute vitesse.

IMG_9597

Tissu vert mousse 3€ les 2 mètres au Spectacle du tissu de l'hiver dernier.
Rapport qualité prix imbattable.

Seconde pièce d'habillement, une marinière Jussie de Blousette rose. Je cherchais un modèle vraiment classique avec épaule boutonnée. 

J'ai coupé à taille 5, soit un peu plus grande que ce que conseillait le tableau des mensurations, car mon tissu est peu élastique. J'ai réalisé les finitions en mode frugal: le ruban sergé a été remplacé par des rectangles coupés dans le droit fil de mon tissu, le biais d'encolure est une bande coupée dans le sens inverse, pour utiliser l'élasticité du tissu. Les manches ont été allongées, le corps aussi.

IMG_9592

Là aussi, le modèle est parfait. Les finitions sont très bien expliquées et le résultat très net. Je n'ai pas réussi à coudre les boutonnières d'épaules, je n'ai pas compris ce qui clochait avec ma machine, elle ne m'avait jamais fait ça avant. Au bout de la quinzième tentative, voyant que mon tissu commençait à s'abîmer, j'ai arrêté le tir, et cousu les boutons directement. 

IMG_9598

De toutes façons, je n'ouvre jamais les boutons sur ce type d'encoulure, mais c'est dommage de ne pas aller au bout du montage traditionnel.

Ce tissu est un petite merveille trouvée au Recyclage textile troyen Chazelle. Un coton lourd, à tel point que cette marinière, que je pensais porter en t-shirt d'hiver, pourra servir de pull léger. Quand les deux employées ont déroulé le tissu pour le couper, elles ont discuté entre elles et j'ai entendu "ah oui, ça c'est le Lacoste"... Héhéhé, tout s'explique... A 3,30 euros le mètre... Il me reste sans doute de quoi faire un dos et un devant, donc les chutes sont largement utilisables.

Dernière projet couture, cette fois, un accessoire pour matériel de dessin nomade. 

IMG_9599

Cette petite pochette en tissus du stock ou recyclés me permet d'emporter ma boite d'aquarelle, un stylo plume, quelques pinceaux, un spray et de petits accessoires. Pour l'instant, mon carnet ne tient pas dedans, mais les prochains seront plus petits et tout entrera dans la trousse.

IMG_9600

Elle ferme grâce à deux boutons vintage de la boite de ma grand-mère, que j'utilise au compte-goutte sur des pièces qui m'accompagnent longtemps.

IMG_9601

Posté par globulle59 à 12:43 - Commentaires [5] - Permalien [#]