A nouveau un patron qui, dès le départ, avait un fort potentiel de ratage, mais je me suis entêtée... et au final j'ai bien fait.

Cette robe/tunique a des défauts que j'aurais dû constater dès le recopiage du patron: dos et devant sont coupés de la même manière, avec un décolleté très très large.

 

IMG_9375

 IMG_9376

Verdict dès qu'on enfile la robe: ça ne peut pas tenir sur les épaules. Et soyons réaliste, sur moi, c'est moche.

dottie angel1

A savoir sur ce patron: il est construit pour être réalisable sur une vieille machine Singer à pédale, qui ne ferait que le point droit. Donc toutes (je dis bien TOUTES) les finitions sont faites au biais.

Bon.

Vu que j'ai une #ilovemypfaff et une surjeteuse, ça m'a laissée assez froide...

Surtout que je trouve mes finitions au biais toujours un peu grossières, par rapport à une pose bien nette de parementures (que j'ai dessinées toutes seules comme une grande)

On en était là, accablement et désespoir, parce que ce tissu était de très belle qualité. J'avais pu le vérifier l'unique matinée où j'ai porté cette tunique (à 14h, on est partis faire du vélo, hop, un t-shirt, et c'en était fini pour toujours de la tunique qui dégringole des épaules).

Tissu de très belle qualité ET...... acheté en grande quantité: un coupon de 3 mètres en 150 (chambrai gris souris de chez Tissu papi). Exaltation et soulagement !!

J'ai chopé le patron de la washi dress, taillé un FBA (viré dès le premier essayage), retaillé un troisième dos, décousu, recoupé, recousu un nombre incalculable de fois, et je l'ai eue, ma tunique portable et confortable.

IMG_9380

Sur ce coup-là, mon double en scotch de déménagement m'a bien aidée.

IMG_20170828_121428

Et j'ai enfin pu utiliser ce patron de Washi dress, qui semble nous rappeler les débuts des patrons en PDF. Le dos a gagné deux petites pinces latérales, des fronces ont permis d'adapter le dos de la Dottie angel.

IMG_9381

De la Dottie angel, j'ai conservé les poches rigolotes et les liens à la taille. Parce que voilà.

laura ingals