21 juin 2017

Veste Tello - Pauline Alice

Ma seule expérience avec cette marque remonte à 3 ans, avec la blouse Carme qui n'a pas été une grande réussite. Je l'ai peu portée, elle n'est pas très confortable avec son col qui plonge sans cesse en arrière. Mais au moins, elle m'a fait prendre conscience de la nécessité de faire des FBA sur les pièces suivantes.

La veste Tello m'a réconciliée avec cette marque. J'ai utilisé un lin et coton stretch de belle qualité (au-dessus de mes standards habituels), trouvé au Spectacle du tissu. Une fin de rouleau, donc j'ai eu presque 1 m de plus pour quelques euros, de quoi envisager éventuellement une jupe dans le surplus.

IMG_9284

Pour casser un peu le côté sérieux de cette couleur entre le gris et le kaki, j'ai opté pour un zip corail. Et comme m'a dit ma mercière, je me suis mise toute seule dans la galère. Pour trouver du biais coordonné, j'ai dû faire toutes les merceries du coin. 10 mètres !!

Et au final, je ne m'en suis pas servie. J'ai trouvé que ça faisait tarte, et j'ai fini les lisières à la surjeteuse.

J'ai coupé la taille 42, avec un FBA de 4cm (si mes souvenirs sont bons), et au moins 7cm d'allongement de la stature (en plus de l'allongement lié au FBA). Je n'ai pas mis de petite poche de poitrine, j'ai un peu élargi le dos au niveau des hanches.

IMG_20170621_184546

C'est une pièce sans grande difficulté technique, le col n'est pas monté comme sur un veste de tailleur, mais simplement pris entre dos et parementure. Mais quelques détails sont bien sympas: les pinces de manches, la poche zippée de poitrine, les grandes poches latérales un peu déportées vers l'arrière.

IMG_9286

Le tissu est tout de même un peu délicat à travailler, comme il est bien stretch, les coutures dans le contre droit-fil ont tendance à s'étirer un peu. Mais ca revient en place après lavage et repassage. L'avantage, c'est que ce tissu est hyper confortable à porter, on bouge très librement.

IMG_9288

C'est LA pièce qui m'a manquée ce printemps (j'ai continué à porter mon manteau bleu bien après que le froid soit parti, mais je l'aime tellement...). Une veste pas trop habillée, qui remplace un petit gilet en laine, et qu'on enfile sans réfléchir.

Je l'appelle ma veste Mélenchon. Parce que, boutonnée jusqu'en haut....

IMG_9289

Posté par globulle59 à 19:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]


11 juin 2017

Chemisier Mélilot - Deer and doe

Remise en route de la machine à coudre, pour le petit haut léger qui me manquait.

J'avais déjà cousu quelques modèles Deer and Doe, avant de comprendre la necessité d'un FBA. Mes coutures d'alors n'ont jamais été portées depuis, une fois qu'on sait ce qu'est un haut bien ajusté, difficile d'accepter de se sentir serrée dans un vêtement mal proportionné. J'ai refait un essai de cette marque, maintenant que je sais quels ajustements prévoir.

J'ai réalisé une version très simple, à manches courtes, col officier et sans poches (les deux poches sur les deux roberts, j'ai eu un doute...)

IMG_9282

Le tissu est un coton fin, à motif japonais, trouvé chez Diffustock, à Lille. C'est une boutique assez petite, mais qui a de jolis tissus. La vendeuse qui était là le jour de ma visite était compétente et sympa.

J'ai coupé la taille 40, avec un FBA de 2,5cm par demi-devant. C'est un peu trop, visiblement. Après un premier essayage, j'ai rogné un peu sur les marges de couture du dos, ramenées à 1cm pour gagner un peu d'aisance au niveau des épaules.

IMG_9281

Au final, ce n'est pas parfait. La courbe très marquée de la taille tire un peu: c'est vrai que je n'ai pas réalisé les coutures anglaises, puisqu'il s'agissait d'une version d'essai. J'ai fini les bords à la surjeteuse, et malgré les marges recoupées, ça plisse quand même.

IMG_9283

 

C'est un modèle qui consomme très peu de tissu, qui demande un peu d'attention sur les détails (l'ourlet très arrondi demande de la préparation). J'ai trouvé les explications assez sommaires sur les bordures de devant ( où couper ? Où plier exactement ? ) A coudre si on a déjà un peu d'expérience, et qu'on n'a pas besoin que toutes les étapes soient détaillées.

J'aime le look des manches kimono, mais pour le confort, rien ne vaut une bonne emmanchure classique. Là, ca tiraille un peu derrière les épaules, et ça plisse un peu sous les bras. Mon choix de tissu rend l'ensemble un peu tristounet, mais accessoirisé, il a quand même des chances d'être beaucoup porté cet été.

Et pour les manches kimono, je pense persister et me coudre un petit Sointu. Comme quoi...

Posté par globulle59 à 11:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]