27 mai 2015

Ca ne parait pas grand-chose...

...mais aujourd'hui, j'ai fait ça.

IMG_8140

Une toute petite boite en olivier.

IMG_8141

Pas suffisamment creusée, donc pas adaptée à grand-chose. Mais elle sent le bois et la cire, c'est divin, et j'ai pris un plaisir immense à prendre des copeaux plein les bras.

IMG_8142

Rien ne dit que je retournerai souvent devant le tour à bois dans les prochains jours, ni que j'aie envie de fabriquer des fuseaux, mais un grand pas est franchi.

Et finalement, je n'ai pas trop perdu, en un an. Même si face à certains outils, je dois prendre un moment pour retrouver dans quel sens on s'en sert...

Posté par globulle59 à 21:35 - Commentaires [9] - Permalien [#]


20 mai 2015

The Dress shirt de Merchant and Mills

Ce patron, j'en rêvais depuis des mois sans oser toutefois le commander. Son prix est élevé, la marque est peu distribuée en Europe, et je craignais un peu l'effet chemise de nuit. J'avais éclusé mes livres japonais, mes burdas, sans jamais trouver un modèle réellement approchant. Et je n'avais pas envie de bidouiller à partir de la blouse Carme, qui pourtant possède un empiècement arrondi, mais moins long.

Et puis, il y a eu une demande de suggestion pour un cadeau (genre: commande ce que tu veux, on te rembourse). Et je n'ai pas hésité longtemps.

Le truc était de trouver une boutique qui facture des frais d'envoi raisonnables. Chez Merchant and Mills, le patron est à 13£, les frais à 10. Ca donne le ton. D'autres boutiques sur le net gonflent exagérément le taux de change de livres en euros. Une boutique basée en Espagne effectue une conversion correcte, mais demande 30 euros (30 euros !!!) de frais de port.

J'ai fini par commander chez Emma Gary. Attention: le panier m'a calculé automatiquement des frais inférieurs à l'affranchissement nécessaire. En quelques mails, le problème a été résolu avec efficacité et gentillesse, je n'hésiterai pas à repasser commande à l'avenir.

Quel régal en ouvrant la pochette: papier de qualité, patron très lisible, portant juste assez de repères d'assemblage ( chez certaines marques, il y en a tant que ça devient presque contre-productif ), explications limpides et montage très pro.

J'ai choisi de coudre ma dress shirt en jersey, pour changer, en coutures à la main... J'avais décidé de ne pas faire de FBA, comptant sur la souplesse du tissu. Le tableau de mensurations donnait une taille 14, j'ai coupé, bâti, essayé. C'était immense !!! on tenait à deux à l'intérieur.

Je suis repartie sur une taille 8 pour les emmanchures et les côtés, en rejoignant la taille 14 aux épaules puisque la carure était bonne, et que retailler mes pièces à ce niveau était impossible.

Et à l'essayage final, ce n'était pas parfait. Clairement, il manquait un peu d'aisance au niveau du buste. La première chose que j'ai apprise, quand j'ai commencé à m'intéresser au sujet, c'est que si ça plisse, les plis se dirigent vers l'endroit où il faut ajouter des cm.

IMG_8107

Parlant, non ?

Les photos suivantes ont été prises à mi-parcours. Le côté gauche est brut de décoffrage, le côté droit a été légèrement élargi, autant que me le permettaient les pièces qui avaient déjà été crantées. J'ai fait une sorte de FBA sur ligne princesse, en élargissant la pièce extérieure coté empiècement, et le long de la couture de côté, sur une douzaine de cm.

IMG_8108

Ce n'est pas parfait, mais c'est nettement mieux qu'avant.

IMG_8116

La robe est bientôt terminée, je l'adore déjà.

Posté par globulle59 à 21:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 mai 2015

Un peu de couture classique

J'avais négligé ma machine à coudre depuis plusieurs semaines, j'ai pris un grand plaisir à la remettre en route sur un projet "Arlésienne". Ca fait des années (oui-oui, j'avoue avec honte) que mon compagnon me demandait un pyjama fait main. Il y avait toujours un truc qui n'allait pas et qui me faisait repousser le projet: pas le bon tissu, pas le bon métrage, pas envie...

Cet été j'ai trouvé un tissu qui me plaisait, mais pas à lui...ou alors juste pour le pantalon."Parce que tu sais bien, moi, les imprimés...". J'ai quand même pu tester le patron du pantalon, qui est tout de même porté régulièrement.

Dimanche dernier, j'ai acheté un coupon de tissu bleu uni dans un métrage largement suffisant. Doux, souple. "Tu sais, moi, j'aime mieux les bleus plus... enfin moins..."

Par contre, il a tout de suite flashé sur un coupon que j'avais pris pour me coudre un chemisier. J'ai fait mon deuil de mon chemisier rayé, d'autant que ce tissu est très souple, plus adapté pour un pyj.

IMG_8072

Le patron est une pochette burda achetée il y a des années (logique). Je l'ai déjà utilisé pour la version femme, voila un achat bien rentabilisé.

IMG_8073

Et là, je me sens fière et à la fois un peu nulle: coudre cette veste ne m'a pris que quelques heures (bien aidée par le système à double entrainement de ma Pfaff, royal sur les tissu un peu mous), les explications de la pochette sont limpides, la coupe nickel.

IMG_8074

Je me suis fait plaisir à réaliser ces finitions classiques: manchettes retournées, col tailleur, manches bien soutenues.

J'ai décousu la poche ajoutée en bas, sous les huées d'un public hilare qui la trouvait ridicule... Et les boutons ont été jugés trop nombreux et trop rapprochés. Vous commencez à comprendre pourquoi je couds si peu pour mon homme ?

IMG_8075

Verdict: la veste est un peu large, mais douce et confortable.

Donc au bout de 10 ans, mon compagnon a enfin un haut et un bas de pyjama complètement dépareillés...
Importables ensemble...

Edit du 20 mai: c'était inespéré, lors d'un dernier salon de vente de tissu avant l'été, j'ai retrouvé le même vendeur, avec un rouleau du même tissu. Un jour, ce haut de pyjama aura un pantalon assorti !

Posté par globulle59 à 19:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]