Voilà une nouveauté: ma première vraie pièce de lingerie. Le mois dernier, la réalisation du caraco Savannah avait été une bonne mise en route, avec les bretelles réglables.

Ce mois-ci, le magazine Seamwork contient les patrons d'une brassière et d'une culotte. Cette dernière est un peu trop taille basse à mon goût, je pense m'orienter vers un modèle pus couvrant.

MAIS.... pour la brassière, je n'ai pas chipoté.

Elle a été coupée dans les restes de jersey violet de l'ensemble Alabama Chanin de cet été. Ce jersey est assez épais, il a une bonne tenue, mais il a fallu ruser pour faire tenir les pièces dans de tous petits bouts de tissus.

Du coup, la bande qui fait le tour du buste a été coupée en deux fois, et j'ai dû ajouter une couture devant.

IMG_7856

Un petit noeud ne serait pas de trop, pour camoufler le centre des bonnets.

Je n'ai pas été assez attentive aux schémas d'explication, j'ai donc beaucoup décousu et recousu. Et découdre du zig-zag point triple, hein, on est d'accord, c'est un vrai bonheur... Les finitions sont très loin d'être parfaites, mais pour un tout premier soutif, je m'attendais à bien pire.

Contrairement au modèle, j'ai réalisé l'avant des bonnets en jersey, et non en dentelle. Comme j'avais trop manipulé ces pièces au découvit, j'ai dû leur redonner de la tenue en ajoutant une bande d'élastique transparent.

IMG_7859

Vue intérieure, avec le raccord entre l'élastique des bretelles et la bande des armatures.

Côté gauche, parce que le côté droit est une mini-catastrophe.

J'ai continué avec l'élastique transparent sur l'arrière de la brassière. La bande arrière a été redessinée, seule solution pour que ça tienne dans mes chutes de jersey.

IMG_7858

Ce n'est pas un vrai soutien-gorge, puisque le dos est fermé.

Mais j'avoue qu'après ça, ça ne me ferait pas peur de poser des agrafes classiques.

Alors finalement, qu'est-ce que ça donne ?

Eh bien, c'est un peu vavavoum !!!! Le look fait plus penser à un haut de maillot de bain, mais du point de vue du maintien, c'est tout à fait correct.

J'ai pu trouver toutes les petites fournitures à prix très doux chez Elza tissu, et notamment les tubes en matière douce dans lesquels on glisse les armatures.

Là, le coût total est dérisoire: 50 centimes de tubes à armatures, 1,50 euros d'armatures métalliques, 50 centimes d'anneaux pour les bretelles réglables. Peut-être 1 euro d'élastique à bretelles, acheté il y a quelques mois Aux tissus d'Inès à Pont Sainte-Marie. Hors prix de l'abonnement mensuel (6 dollars). Bon à savoir: les patrons Seamwork sont à présent disponibles hors abonnement pour celles qui aiment voir avant d'acheter (mais nettement plus chers, 7 dollars pièce, quand l'abonnement comprend 2 patrons).

J'ai coupé la taille L, dans laquelle je me sens très à l'aise (je porte la taille 100E du commerce). Donc pas du tout ce que suggère le tableau des mensurations du patron. Je conseille à qui voudrait se lancer dans ce modèle de comparer la hauteur de la pièce "front side" à la mesure verticale de son néné, j'ai trouvé que ça donnait une meilleure indication (en tenant compte des marges de couture incluses).

Un dernier conseil: bien lire et relire les explications. Tout y est parfaitement expliqué, mais pour avoir voulu y aller bille en tête, j'ai fait plein d'erreurs bêtes et évitables.

Verdict: j'ai déjà rassemblé les fournitures pour en coudre un second !