Cette semaine, j'ai concrétisé un vieux rêve (enfin, datant de un an ou deux): la chemise en liberty avec passepoils un peu partout, comme on en a vu apparaitre sur de nombreux blogs de couture l'hiver dernier.

IMG_7731

Mon tissu est un coton japonais de belle qualité de chez Tissus Paulo, acheté l'hiver dernier. Le passepoil est très souple et légèrement satiné, trouvé chez Elza Tissus. Il faudra que je me souvienne que son fil de couture fond très facilement sous le fer à repasser, heureusement que je m'en suis aperçue en repassant l'intérieur de l'empiècement d'épaules.

IMG_7732

J'ai repris le patron du chemisier Aime comme Mythique . J'ai commencé par refaire des pièces de patron en carton fin, en tenant compte de tous les ajustements réalisés sur la première version, et en ajoutant les marges de couture. Ainsi, j'ai un patron de base très pratique à utiliser, qui me permet de couper mes pièces très rapidement, sans épingler, juste en taillant autour des pièces en carton. Les repères de pinces, plis,... sont évidés au poinçon, il me suffit de passer un fil contrastant pour marquer efficacement mes pièces de tissu (j'utilise des tailor's tacks, j'ignore le nom français de cette technique apprise dans un cours Craftsy)

IMG_7734

L'assemblage n'a pas posé de problèmes. J'ai utilisé les explications très claires du blog Joviana pour ajouter les passepoils. Par manque de métrage, et aussi pour la sobriété, je n'en ai pas ajouté autour du col et des manchettes.

IMG_7727

Ce tissu est d'une grande douceur, apparemment, il se froisse peu. Bref, un vrai bon achat.

Et maintenant que j'ai un patron cartonné facile à réutiliser, je peux penser sérieusement à la prochaine chemise: une liquette à longue patte polo, dans un coton classique de chemise pour homme, avec un petit pli creux au dos.

(regardez le dessin technique, bien plus parlant que la photo, du plus pur style Burda. Quand le stylisme prend le pas sur la clarté...)