27 avril 2014

Le projet qui dope l'estime de soi

Après un peu plus de 15 jours de tissage, j'ai pu enlever du métier ma pièce d'inspiration Saori.

IMG_7294

Ce n'est pas mon premier tissage en filé main, puisque j'ai réalisé trois toutes petites serviettes en coton l'an dernier. Mais c'est mon premier projet mélangeant couleurs, matières et textures.

Ce projet m'a ravie à tous les instants: j'ai tissé principalement le matin, en attendant que la première tasse de thé de la journée refroidisse.

Je n'ai travaillé qu'à la lumière naturelle, le métier ayant naturellement trouvé sa place sous un velux.

J'ai travaillé essentiellement à la navette bateau, les petites canettes en carton permettant de changer très vite de laine.

IMG_7295

J'ai avancé tranquillement, m'arrêtant dès que je commençais à tisser de manière automatique, pour profiter de chaque changement de texture, de chaque nuance de couleur.

Le rouge vif du mohair qui brille. La blanc nacré de la soie maulbere. Le jaune claquant ou le vert acide des petites touches de mérinos. Le beige mat de la bourette de soie.

IMG_7296

Et je suis arrivée au bout de ma chaîne (5 mètres) le jour même où je commençais à me lasser.
Avec un reste de laine rouge d'à peine 15 grammes une fois la dernière navette passée.

Posté par globulle59 à 18:10 - Commentaires [7] - Permalien [#]


25 avril 2014

La suite des aventures en terres de FBA

Quand on commence à se ballader sur les sites proposant des méthodes de Full Bust Adjustment, on se retrouve assez vite à jouer au jeu des 7 différences.

En parcourant le tutoriel de Annie Coton, ces différences m'ont semblé pleines de bon sens. On ajoute réellement la largeur mesurée sur soi, et non la largeur préconisée par des chartes, on élargit les pinces, au lieu de simplement les décaller. Et on n'a pas besoin de toucher au patron du dos...

Et ça fonctionne !

IMG_7287

Les pinces pointent juste où il faut. Il me suffirait de les coudre un tout petit moins longues et d'incurver la couture pour qu'elle arrive avec un angle plus doux pour que ce soit parfait.

IMG_7288

C'est la première toile où le dos tombe impeccablement.
Je suis partie sur la base d'une taille 6, soit deux tailles sous ma taille "habituelle".

Ce qui est très marrant, depuis le dernier message concernant le FBA, c'est que j'ai reçu par mail des conseils de deux lectrices.

J'ai suivi notamment un conseil: ne pas coudre les épaules selon le patron, mais poser le dos et le devant l'un sur l'autre, bien aplatir et épingler là où les pièces se placent naturellement. Puis essayer, réajuster si nécessaire. Bingo, ça change tout !

IMG_7289

On voit bien que la couture est alignée pile sur le trait de marqueur du haut de l'épaule.

Il faudra donc, sur mes prochains patrons, rehausser la ligne d'épaule du devant, et sans doute descendre la ligne d'encolure, qui se retrouve quelques cm plus haut.

Finalement, j'ai bien aimé faire ces essais. J'ai mieux pris conscience de mes proportions, j'ai compris des trucs sur la construction des patrons, et je suis devenue imbattable sur la réalisation-éclair d'une toile à l'arrache !

Posté par globulle59 à 14:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 avril 2014

Un grand peigne variable

Le kit de peignes interchangeables du métier à tisser Cricket comporte 8 plaquettes. Le métier a une largeur de 25 cm, donc on ne peut placer que 4 plaquettes à la fois.

Vendredi dernier, j'ai eu une inspiration lors d'une heure de pause au travail: fabriquer un second support plus large, et compatible avec mon métier Harp de 80cm.

Coup de bol: un de mes collègues a été menuisier, dans sa première carrière, et il est toujours partant pour me conseiller. Croquis à l'appui, et sachant que je ne possède aucune machine à bois sophistiquée, c'est donc l'option "colle à bois" qui a été retenue.

IMG_7252

Voilà, c'est découpé et collé comme un cochon, je ne garantis pas la solidité du truc sur le long terme, mais ça rentre sur les supports du grand métier.

IMG_7254

J'ai réutilisé le système de fixation du peigne Cricket, qui est simple et efficace.

IMG_7253

Impossible de le tester en vrai pour l'instant puisque j'ai une pièce en cours de tissage, mais je vous donnerai des nouvelles si jamais j'arrive à m'en servir réellement.

IMG_7251

Posté par globulle59 à 14:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 avril 2014

Prendre le taureau par les cornes

C'est parti pour les essais de Full Bust Adjustment. J'ai décidé d'avancer de manière systématique en partant du patron de sorbetto, déjà cousu plusieurs fois, dont une fois en adaptant des manches longues.

Mes Sorbetto ont été beaucoup portés, mais en y regardant à deux fois, je me rends compte qu'ils ont bien le même défaut que mes chemisiers: un pli qui va de l'épaule à la poitrine et des emmanchures un peu lâches. Ce patron est très simple et rapide à assembler, il existe un pas à pas détaillé sur le site de I could make that, c'est donc un candidat parfait.

Première méthode testée, toile cousue le lendemain, essayée sur moi et sur mon body double qui a gagné, pour le coup, des pointillés au marqueur sur toutes les zones stratégiques.

IMG_7231

Taille 4 pour la base (soit 4 tailles au-dessous de celle que je coupe habituellement).
Ajout de 2,5 cm sur chaque demi-devant, suivant les mesures standard données sur Sew L.A blog.

Le pli est en partie gommé, mais je suis trop serrée au niveau du buste. Le dos flotte carrément et les coutures d'épaules sont déportées vers le devant, mais c'est dû à une erreur de ma part. J'ai coupé le dos sur la taille 12, celle utilisée pour mes précédents Sorbetto, ça ne pouvait pas coller. Le dessous des emmanchures remonte bien trop sous les aisselles.

IMG_7232

Second essai, avec le site Sewaholic. Cette fois, un calcul à partir de ma mesure de High bust me dit de couper en taille 8, et j'ajoute 4 cm à chaque demi-devant. Bizarre...

IMG_7233

Le pli en haut du buste est un peu plus présent (mais moins que sans FBA), je me sens lègèrement serrée à l'avant et les pinces sont trop basses, mais le dos, les épaules et les dessous d'emmanchures sont mieux adaptés.

IMG_7234

Ca avance, ça avance. Le prochain essai sera basé sur le livre The Great British Sewing Bee.

Et sur le métier à tisser, les nuances, les textures et les matières s'ajoutent tranquillement...

IMG_7230

Posté par globulle59 à 21:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 avril 2014

Se rendre à l'évidence

J'ai terminé ma version de la blouse Carme de Pauline Alice. J'avais lu qu'il taillait petit, j'ai donc essayé régulièrement, rogné un peu sur les marges de coutures des épaules et des côtés.

IMG_7224

Au final, si je suis contente de l'aspect général et des finitions, je ne me sens pas très à l'aise. Pourtant, je ne suis pas particulièrement serrée, mais je retrouve les mêmes défauts que dans d'autres chemisiers: le col a tendance à tomber vers l'arrière, je dois tout le temps tirer sur le devant pour que le vêtement tombe bien, et des plis apparaissent près des aisselles.

IMG_7225

Vous la voyez, la couture d'épaule qui plonge vers le dos ?

IMG_7226

C'est un défaut que j'avais déjà constaté plusieurs fois, comme là, par exemple. Même si ça ne m'empèche pas de porter ce chemisier régulièrement, je trouve désagréable de devoir sans cesse le réajuster.

J'ai décidé de prendre le problème au sérieux, j'ai embarqué mes deux chemisiers pour aller demander conseil à ma belle soeur, qui touche sa bille en couture. Une fois les vérifications faites (manches correctement soutenues, épaules qui se placent bien au bout sur l'articulation), Nona m'a confirmé ce que je craignais: si je veux que les hauts tombent bien, je vais devoir passer au Full Bust Adjustment... Si j'en ai le courage, histoire de suivre une démarche un peu rigoureuse, je compte coudre une seconde version de la blouse Carme dans la foulée pour voir si, en effet, on a bien cerné le problème....Mais je n'ai plus de ce joli coupon à pois, la vie est cruelle.

Sinon, grâce à une amie, j'ai pu mettre la main sur le numéro d'avril de Knipmode. Il comporte un supplément homme plein de pièces basiques, dans une large gamme de tailles (mais taillés pour des hommes très grands, visiblement). Les mensurations pour femmes aussi sont différentes de celles de nos magazines habituels, il faudra faire gaffe.

IMG_7223

Visiblement, chez Knipmode, ils ont tout compris sur ce qu'on n'aime pas chez Burda: les choix de tissus... particuliers, un stylisme des photos si poussé qu'on ne se rend pas compte de la coupe du vêtement, des pauses de mannequins improbables qui interdisent d'imaginer les vêtements sur nous.

IMG_7218

Et là, c'est carrément génial: un même ensemble proposé dans 5 tissus différents. Du coup, cette veste, il me la faut ! Mais je ne sais pas si je la préfère en tissu uni ou imprimé, argh !!!

IMG_7219

 

IMG_7221

Et cette veste-là aussi, il me la faut, et je l'imagine bien dans un tissé main.

Posté par globulle59 à 20:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 avril 2014

C'est parti !

IMG_7217

Posté par globulle59 à 10:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 avril 2014

Le grand saut

Cette fois, on dirait bien que tout est prêt...

IMG_7214

Posté par globulle59 à 22:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 avril 2014

C'est le métier qui rentre (suite)

Ce n'est pas pour rien que j'ai posté une photo de tissage cette semaine. Ca me travaille drôlement, en ce moment.

Mais durant ces mois où le métier a pris la poussière a attendu sagement à l'abri de la poussière dans sa housse, j'ai compris que ce qui me retenait, c'était la peur d'être déçue face au résultat final. Parce que je n'avais pas su imaginer le rendu des matières et des couleurs. Parce que j'avais choisi un mauvais espacement des fils. Parce que le fil chois pour la chaine était trop mou, ou trop fragile. Parce que le métier une fois installé squattait toute une table, et que j'hésitais à le replier avec une chaine montée.

Mais pour toutes ces raisons, je me privais du plaisir de la navette qui glisse et des mouvements doux et répétitifs du tissage à la main.

Bref, une commande chez Alysse créations plus tard, je suis à nouveau pleine d'amour pour mon grand métier. C'est que maintenant, c'est un grand coco qui tient debout !

IMG_7202

L'ajout d'un pied change tout, esthétiquement parlant. Il permet aussi de ranger le métier en position semi-plié nettement plus facile à stocker. Je n'ai pas tellement de doute non plus sur le gain de confort lors du tissage, puisque le métier se retrouve plus bas que s'il est sur une table, je pense que ma posture sera naturellement meilleure. Sans compter que le métier devient aussi bien plus facile à transporter au jardin !

Alors, c'était le jour idéal pour mettre en route les échantillons de mon premier tissu en filé main. Bon, seulement pour la trame, puisque j'utilise pour la chaine une pure laine très fine du commerce, garantie anti-feu, d'après la dame du magasin. C'est un surplus de laine à pull de pompiers.... quand on se fournit dans des entrepots, on fait de drôles de trouvailles.

Je me rends compte que j'ai commencé à filer ces pelotes en octobre dernier. Ca fait un bail ! Certaines ont été cardées chez une copine qui possède une énorme Strauss à tapis très fin. Les derniers viennent de mélanges à la blending board.

IMG_7204

Du fin, du dodu, du 2 fils et du navajo, du poilu, du sec.
Du mérinos, de la soie en fibre longues ou en bourette, et même un peu de mohair.

Et voici la machine de guerre.

IMG_7205

Mon gentil petit métier Cricket, équipé à présent d'un peigne variable. Le principe est de pouvoir combiner des plaquettes de 6 cm de large, avec différents écartements des dents.

A la base, ce peigne est destiné aux tissage "arty", avec des fils d'épaisseurs variées, jusqu'aux plus gros fils fantaisie.

IMG_7207

Vous avez vu la taille de ce truc ?

J'essaierai certainement ces techniques, même si pour l'instant, je me contente d'admirer ce que font des tisserandes comme Doigts de Fée ( j'avoue, je suis sa fan cachée...)

Pour une première utilisation, je n'ai installé que les trois peignes correspondant à ceux que je possède pour le grand métier. Eh oui, c'est ça qui est cool: mon petit cricket devient un métier à échatillonner idéal !

IMG_7206

Verdict : j'aime !
Je n'ai plus qu'à laver mon échantillon pour choisir en toute sérénité comment installer la chaine définitive.

Et je dois filer plus de mélange avec mohair, ça brille, ça claque, c'est beau (le fil dodu au-dessus de la couche rosée du milieu)

 

Posté par globulle59 à 14:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 avril 2014

Une airelle en soie et plein de tricots en route

Pour ce coupon de soie noire en stock depuis des années, j'ai choisi de réutiliser un patron déjà cousu en février. Et heureusement, parce que travailler la soie n'a pas été pour moi une expérience agréable. 

Mieux vaut être équipée pour s'engager sur cette voie. Avoir un cutter rotatif et un tapis à découper, des aiguilles vraiment fines (les miennes étaient des numéro 80, elles ont légèrement marqué le tissu), et des pieds de biche un peu spécialisés.

IMG_7197

Cette photo montre d'ailleurs la parfaite efficacité du "edge joingin foot", normalement prévu pour assembler deux tissus en point zig-zag. Il m'a servi ici pour coudre des surpiqures très régulières.

Le long pied de biche à coutures droites m'a facilité le travail sur l'ourlet du bas, en stabilisant le tissu. On dirait qu'en un seul projet j'ai déjà amorti mon kit chinois.

Bon, c'est loin d'être parfait, mais c'est portable.

IMG_7196

Mon but principal était de me frotter à une matière difficile à travailler, donc le but est atteint. J'ai dû coudre à la main l'envers de la parementure, et, contre toute attente, j'y ai pris beaucoup de plaisir. Possible que je me lance dans quelques points de broderie décorative sur une prochain vêtement.

On verra si, réellement, je porte cette pièce. Je ne suis pas habituée aux étoffes précieuses et fragiles, je ne pense pas porter cette tunique pour aller au travail, mais pour une sortie, pourquoi pas.

Sinon, ces dernières semaines, il y a eu des mini-vareuses pour le projet de la Wool War One.

IMG_7198

Il ne leur manque que quelques points pour fixer les poches et remonter les pans sur les côtés.

Il y a également un pull Ravello qui avance à toute vitesse.

IMG_7199

Et un petit essai de tissage. Histoire de voir si une laine filée main trop moche pouvait rendre mieux une fois tissée.

IMG_7201

Ben non, c'est moche aussi. Mais c'est le métier qui rentre...

Posté par globulle59 à 11:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]