22 décembre 2013

Deux pièces faciles à vivre

Je continue à étoffer peu à peu ma garde-robe de basiques pour cet hiver (zéro achat de fringues depuis la rentrée de septembre... mais mmmh, je ne fais pas ma maline question achats de tissus...)

Un nouveau t-shirt à manches longues, pour aller au bout de mon coupon de jersey gris si doux à porter. J'ai utilisé le patron M comme must-have, en prolongeant les manches grâce au modèle d'Ottobre déjà utilisé ici.

IMG_6964

Bon, c'est quand même bizarre de voir que la taille S de M comme Must-have a les mêmes proportions que le 42 d'Ottobre.... Mais je préfère le décolleté plus près du cou de ce modèle, il est pile comme j'aime.

Et j'ai ajouté une petite carpe Koï au pouchoir (sans blague, j'avais du freezer paper depuis des années sans le savoir. J'avais acheté ça lors de ma période patchwork, sous le nom de piecing paper, jamais utilisé, et c'est la même chose !).

IMG_6965

Et clairement, je vais récidiver.

La seconde pièce n'est pas une vraie nouveauté.

Cet été, j'avais cousu un Sorbetto top dans un drap chiné, d'une qualité incroyable (malheur de malheur, il n'en reste presque plus). Mais décidément, les hauts sans manche ne me conviennent pas et je ne l'avais jamais porté. Donc ce matin, j'ai enlevé les biais posés aux emmanchures, taillés une paire de manches avec le patron de la robe Sureau, et transformé ce haut d'été en tunique d'hiver.

IMG_6967

Le coton au tomber lourd lui donne un petit air de vareuse qui me plait beaucoup.

Les fronces des manches ont disparu, un petit pli creux a suffit à résorber le surplus de tissu de la tête de manche.

IMG_6968

Avec un ourlet arrondi plus long dans le dos, c'est une pièce hyper confortable.

Son seul défaut: une encolure trop ouverte pour l'hiver, port de châle en laine obligatoire !

Posté par globulle59 à 14:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]


15 décembre 2013

Deux Niddy-noddy en érable plane

J'ai cherché à fabriquer des modèles donnant des écheveaux de 1m50, et les essais sont concluants.

IMG_6948

J'ai découvert des nuances nacrées que je ne connaissais pas dans l'érable, c'est très joli sur des objets travaillés dans la longueur.

IMG_6947

Ils sont entièrement démontables pour faciliter le transport.

Et si j'ai aimé tester un nouveau type de projet, je ne pense pas en faire d'autres prochainement. Mon petit atelier est un peu juste pour tourner des pièces de plus de 30 cm, mais je suis contente d'être arrivée au bout.

Posté par globulle59 à 18:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 décembre 2013

La combinaison parfaite

2 bons patrons basiques + 1 surjeteuse bien réglée + une machine à coudre avec aiguilles jumelées = 2 t-shirts d'hiver cousus en 3 heures (hors temps de recopiage des patrons et report sur le tissu).

IMG_6909

Les patrons sont issus du numéro automne-hiver 2013 d'Ottobre design. Je trouve qu'ils taillent un tout petit peu grand, mais sur du jersey, ce n'est vraiment pas gênant, on gagne encore en confort pour ces pièces douillettes.

(par contre, la planche de patrons, j'en ai encore des frissons quand j'y repense. Une horreur à recopier, mais heureusement, on est payé de sa peine).

IMG_6910

C'est la première fois que je teste la pause de bande d'encolure à la surjeteuse, et vraiment, ça n'a rien d'impressionnant. Les finitions sont impeccables, et c'est même plus simple que de piquer à la machine à coudre.

IMG_6913

Le t-shirt moutarde a des emmanchures raglan. L'épaule comporte une petite pince très seyante. Le t-shirt rayé a des emmanchures classiques, certe, mais qui tombent parfaitement.

IMG_6912

Pour le premier t-shirt, le vert rayé, j'ai réalisé les ourlets en surjetant avant de coudre à la machine. Moche. On oublie.

Pour le t-shirt moutarde, j'ai replié deux fois le tissu comme pour un ourlet de pantalon, et c'est nettement mieux. J'ai piqué à l'aiguille jumelée à cheval sur la ligne de pliure, et je suis convaincue.

Et moi qui trainais les pieds à l'idée d'une vire shopping pour renouveler ma garde-robe de t-shirts d'hiver, je me rends compte qu'en moins de deux heures, le temps de faire l'aller-retour en voiture vers une zone commerciale ( 40 minutes ), d'essayer des fringues sans conviction ( 40 minutes, après je capitule ), de faire la queue pour payer (15 minutes), je peux avoir une pièce aussi bien finie, probalement aussi durable, en utilisant mon stock (conséquent) de tissus. Et ça, ça motive !

Posté par globulle59 à 16:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 décembre 2013

Toujours dans les copeaux

Ce week-end, j'ai réalisé un petit fuseau turc tout en buis, de taille inédite.

IMG_6904

Plus de détails en suivant le lien.

Et une nouvelle petite boite, cette fois en poirier.

IMG_6906

Et comme toujours, j'ai fait dans le mini-mini, puisque c'est une boite à cure-dents.

IMG_6907

Et j'ai reçu un petit colis...

IMG_6908

Moi qui d'habitude, commande dans cette boutique de gros équipements de filage ou tissage, ou des fibres toutes douces, eh bien... j'ai changé mes habitudes.

Posté par globulle59 à 14:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 décembre 2013

Ma première boite à couvercle

Bon, quand je repense à la taille du bout de bois de départ, je me dis que le rendement n'est vraiment pas génial. Mais je suis arrivée au bout, je la trouve harmonieuse même si elle a plein de petits défauts, et elle me donne envie de persévérer.

IMG_6898

Petite boite à bidules en érable plane.

IMG_6899

Pour la prochaine, je pense utiliser deux essences différentes et bien contrastées pour la boite et le couvercle.

IMG_6900

Posté par globulle59 à 17:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]