Je continue d'explorer les possibilités de l'érable moucheté.

Beaucoup plus dur sous les outils que l'érable sycomore, il est aussi moins flexible, et moins susceptible de casser quand on taille des ornementations un peu profondes.

Le premier fuseau russe tombé du tour est donc un exercice de style autour des creux et des reliefs, des formes concaves et convexes.

IMG_6172

Le bol coordonné est relativement simple, et assez haut pour stabiliser par son poids le fuseau de 25 grammes.

IMG_6171

IMG_6173

J'ai aussi tourné mon premier fuseau français. C'est drôle de voir les parentés de forme avec les fuseaux du Ladakh.

IMG_6180

J'étais curieuse de tester les sensations au filage, notamment à cause du petit cône situé en haut du fuseau. Eh bien, ce petit cône donne un grand confort, il facilite la tenue entre les doigts. Bref, je suis convaincue.

IMG_6181

Comme tous les fuseaux de petit diamètre, il gagne en inertie dès qu'il est un peu chargé en laine.

IMG_6176

Le voilà habillé...

IMG_6178

 ... et le voici tout nu !