Bien longtemps que je n'avais plus acheté de livre de tricot.

Celui-ci, non seulement il m'a tapé dans l'oeil avant même sa parution, mais je n'ai pas pu attendre qu'il soit disponible côté européen, je l'ai fait venir des USA.

20-06-2011 003

Knit, swirl, de Sandra McIver

Mais là, il a falloir faire une étude de marché pour la laine, les modèles demandent au minimum 2000m.

Et puis, si j'arrive à comprendre ce type de diagramme, pour un gilet col châle...

20-06-2011 004

...quelqu'un peut-il m'expliquer ce que c'est que ça ?

20-06-2011 005

Je n'ai pas de master de math, moi... Je suppose que c'est le diagramme du dos et des manches, mais une petite explication en tête de bouquin n'aurait pas été superflue.

Nan, mais j'ai l'air de râler, alors que c'est un livre superbe, et si on aime comme moi les vestes sans boutons qu'on enroule autour de soi, le seul souci, c'est de savoir par quel modèle on va commencer.

D'ailleurs, en parlant de veste sans bouton, le cardigan en coton corail est terminé. Un peu juste au niveau des bras, il sera plus adapté sur un t-shirt sans manches (mais aujourd'hui, manches longues indispensables, ça caille).

Les explications sont bien rédigées, claires et la mise en page est très soignée.
Comme Batilou, j'ai allongé les manches. 

20-06-2011 010

 

Donc, pour résumer, une douzaine de pelotes blanches de Cotonature de Bergère de France (qualité arrêtée) teintes en corail au petit bonheur (un sachet et demi de rouge, un fond de sachet de jaune, un restant de rose) dans la grande marmite. Un échantillon qui colle (presque). Un tricot en rond en top-down aux aiguilles 5 qui va vite. Juste assez de points envers pour ne pas s'ennuyer.

Je n'ai pas l'habitude de porter des couleurs aussi vives, mais je vais sans doute changer mes habitudes: ce corail, ça donne bonne mine.

20-06-2011 013

Et même si je ne raffole pas du coton quand il s'agit de le tricoter (tellement moins élastique que la laine), c'est quand même drôlement agréable à porter.