La teinture au thé, c'est carrément "la teinture végétale pour les nuls". Si on sait préparer un thé, on sait faire une teinture !

Pour 370g de laine, j'ai préparé une base avec 1 litre d'eau bouillante et 70g de thé en feuilles (une boite de thé ultra-périmée d'origine inconnue). Après 15 minutes d'infusion, j'ai filtré soigneusement, ajouté 4 litres d'eau froide pour faire baisser la température, et pouvoir ainsi plonger directement mes écheveaux (ils avaient trempé quelques minutes dans l'eau vinaigrée.

19-06-2011 001

J'ai gardé à frémissement pendant 30 minutes.

J'obtiens au final une belle teinte "thé au lait", un peu plus intense que sur la photo, mais qui reste très douce. C'est ce que je voulais. icon_biggrin

19-06-2011 003

Par contre, il n'y a pas de nette différence entre mon échantillon test (le fil en travers de la pelote) et la laine teintée à chaud: la cuisson et le mordançage au vinaigre semblent sans effet sur la teinte obtenue, mais ils joueront peut-être sur la stabilité dans le temps.

A présent je vais voir si mes tricots précédents en top-down m'ont donné assez d'expérience pour improviser un gilet complet. Je vais enfin rentabiliser l'achat du livre de Wendy Bernard.