26 avril 2011

Recyclage de mobilier

A la maison, on change régulièrement l'agencement des pièces, toujours à la recherche d'une organisation plus rationnelle, plus efficace (et si possible avec un ménage facilité)

Et chaque fois, on trouve une nouvelle utilisation aux meubles qui ont été remplacés: la petite étagère de salle de bain est devenu mini-bibliothèque de couture, le meuble à CD est devenu collection d'épices, le fauteuil thaï est passé de l'entrée au salon puis à la chambre à coucher.

Il y a quelques jours, quand mon conjoint a décidé que, vraiment, son bureau ne lui convenait plus, j'ai su immédiatement qu'il allait être POUR MOI !

26_04_2011

Un peu de bricolage pour adapter le meuble à mon petit coin, et malgré mes reins un peu raides, je savoure cette nouvelle organisation: machine à coudre ET surjeteuse au garde-à-vous, tout à portée de main.

Youpi !

Edit de 23h47: en effet, ça change tout: une chemise de nuit en 3 heures, report du patron, découpe du tissu et finitions comprises.
D'abord parce qu'à présent, je n'ai plus besoin d'aller décalquer mon patron et tailler les pièces sur la table de la cuisine (et ceux qui connaissent la maison savent que c'est loin...), ensuite parce que je passe d'une machine à l'autre en un clin d'oeil.
Mais surtout parce que la surjeteuse, après plusieurs jours de résistance en janvier, semble avoir pris la mesure de ma patience indéfectible à renfiler les fils inlassablement. Comme si toute résistance était inutile, elle coud maintenant tout ce que je lui présente sans aucun défaut.

icon_biggrin

Posté par globulle59 à 20:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]


21 avril 2011

Dans la gamme des animaux à poils filables...

... je demande: l'épagneul tibétain ! (ouais, c'est trop mignon, hein !)

Sacré défi que ce sachet de poils de chien, accumulé sur une année de brossage par un copain tricoteur.

21_04_2011_002

Forcément, il y avait des brindilles, des bouts de feuilles mortes, des brins de mousse, parfois quelques poils de chat, voire même un brin de ficelle en plastique bleu.

Au final, ça ressemble à de la laine, mais d'une qualité inédite puisque le sous-poil roux très très doux a formé de petites boules entre les longues fibres noires.

21_04_2011_001

Je ne sais pas ce qu'il sera possible de tricoter avec 80 grammes.
Mystère...

Mais si le futur bonnet ou la bordure d'écharpe se met à sentir le chien quand il pleut, ça risque d'être folklorique...

blink26uh

Posté par globulle59 à 17:06 - Commentaires [11] - Permalien [#]

19 avril 2011

Enfin un tricot fini

Avec beaucoup de détricotage et de nombreux essayages pour qu'il soit pile-poil.

Presque tout a été modifié par rapport au modèle original: le rythme des augmentations des manches, les augmentations et diminutions du buste, la hauteur des emmanchures, la forme de la capuche.

19_04_2011_002

(photo non retouchée, histoire de prouver que, décidément, l'homme de la maison est le roi du cadrage...)
icon_wink 

Au final, un pul ultra-douillet (fil tricoté en double et pas trop serré), une laine super douce que l'on peut porter à même la peau, mais...

19_04_2011_001

les manches sont trop longues: elles ont mal encaissé le premier lavage.

Heureusement, elles ont été tricotées en rond, je pourrai les porter retournées sans exhiber une vilaine couture sous le poignet.

En tous cas, la fjord est une laine magnifique, nuancée, soyeuse, souple, et elle a supporté de nombreux détricotages sans broncher. Vu que j'en ai stocké pas mal de pelotes, je vais encore pouvoir me régaler sur d'autres projets.

Posté par globulle59 à 15:43 - Commentaires [14] - Permalien [#]

02 avril 2011

Sac pour tricoteuse avec délais hallucinants

Avec une de mes copines de tricot, nous avions conclu un troc cet été: un catalogue Berroco rapporté directement des USA (from Chicago, si c'est pas la classe, ça...) contre un sac en toile sur le même modèle que le mien.

Rassembler les fournitures fut un peu compliqué, j'ai ensuite mis du temps à décider de couper les pièces, mais au final, une après-midi m'a permis de faire le plus gros de l'assemblage.

30_03_2011_001

Les deux tissus viennent de chez Ikea, le tissu extérieur est un coton-lin assez fin qui a été renforcé avec du thermocollant épais. Le tissu de doublure est un coton fort, super facile à travailler.

30_03_2011_002

Ah, le bonheur des coutures droites sur tissu rayé...

A l'intérieur, quelques poches pour double-pointes, circulaires ou aiguilles droites, ainsi qu'un grand emplacement pour kit d'interchangeables.

Et franchement, ce tissu fleuri, je l'adore: c'était une belle surprise de découvrir ces grands motifs, repérés sur le site VPC de la marque qui ne donne aucune idée de l'échelle. Les rayures marines, bon là, je suis fan, ce n'est pas nouveau.

Alors j'espère qu'il plaira autant à sa destinataire. Je suis juste un peu confuse du délai de réalisation du projet, on dira que c'est la faute à la réforme du lycée... blush2

Et sinon, côté tricot, j'ai bien avancé, essentiellement grâce à la découverte du roman "La princesse des glaces" de Camilla Lackberg: au lieu de trainasser sur internet, je lis assiduement dès que j'ai un moment, et donc je tricote du jersey... forcément.

Posté par globulle59 à 19:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]