C'est le temps qu'il m'a fallu pour coudre cette robe en jean, grâce à laquelle je vais peut-être enfin porter autre chose qu'un pantalon cet hiver (à mon boulot, ça va leur faire drôle !)

J'avoue, j'ai carrément copié l'idée de l'auteur de Trois P'tits chats. Le tissu, un denim pas trop épais et d'un bleu bien intense a été déniché au Spectacle du tissu de Mons, lors d'une journée entre copines pleine de belles surprises.

09_12_2010_001

Un patron impec', des repères qui tombent pile-poil (ah, quand la tête de manche s'emboite parfaitement dans l'emmanchure...), et surtout la BONNE TAILLE, c'est-à-dire deux tailles en-dessous. Enfin, un patron du Stylish Dres Book 1 qui ne ressemble pas à une mongolfière. C'est bête, mais il suffisant de prendre la taille 9...

Ah, les boutonnières automatiques qui ont toutes la même longueur ! Ah, les boutons trouvés au fond de la boîte des "achetés sans projet précis, seulement parce que les boutons, c'est trop mignon".

09_12_2010_006

Petits boutons en nacre teintée du Ch'tis boutons, bien entendu.

Rien à découdre, rien à reprendre, un petit bonheur pas tellement fréquent en travaux manuels.

Et ce n'était pas fait exprès, mais mon dernier tricot va nickel avec.

09_12_2010_005

Le modèle de base est l'Aspen Neck cowl, un beau modèle gratuit qui convient à toutes les épaisseurs de laine. Comme j'avais vraiment beaucoup de laine ( 3 grosses pelotes de 100g d'Azteka de Katia), j'ai ajouté dans le bas des augmentations à la manière d'un top-down en raglan: c'est donc devenu un hybride de snood et de chauffe-épaules.  Et j'ai aussi bidouillé les mitaines assorties, avec une bonne surprise finale:

09_12_2010_003

les rangs de points envers permettent aux poignets de se ratatiner sans repousser la mitaine sur les doigts, super pratique sous un manteau.

09_12_2010_004

Avec cet ensemble, j'aurai froid aux gambettes, mais j'ai chaud au cou et aux mains !

sardonique