26 juin 2010

Pour aller tricoter dans le jardin...

Mon vieux sac à tricot commençait à avoir une sale tête, toutes sortes de trucs et bidules ( et de miettes variées...) s'y étaient accumulés depuis des mois, je n'avais même pas le courage de le vider et de trier un bon coup.

Cette semaine, en m'inspirant très largement du sac Hampton d'Amy Butler, avec un gros coton imprimé Ikéa et un peu de mercerie de chez Toto, je lui ai donné un successeur.

26_06_10_004

Beaucoup de poches séparées, dont une très grande au dos pouvant contenir des magazines bien à plat.

26_06_10_006

A l'intérieur, quelques compartiments pour les aiguilles à tricoter ( droites, double-pointes et circulaires) et des poches à tout faire. L'une d'entre elles permet de ranger un kit Knitpicks.

26_06_10_005

Je n'avais pris qu'1 m de tissu, il m'en a manqué une cinquantaine de cm, alors j'ai utilisé une chute de toile à matelas pour terminer la doublure. En fin de compte, les deux imprimés fonctionnent bien ensemble, le tissu rayé éclaircit l'intérieur du sac.

Verdict: ce tissu Ikéa est une merveille ! Facile à coudre avec une aiguille 100, robuste, supportant bien le découvit, marquant bien les plis, il facilite la vie quand on coud en improvisant au fur et à mesure.

Ca tombe bien: j'en ai rapporté un autre métrage pour bidouiller une housse à banjolélé (avec rembourrage, mais ça, c'est une autre histoire...)

Posté par globulle59 à 13:43 - Commentaires [9] - Permalien [#]


23 juin 2010

Amitié nordo-bretonne (oui, je sais, c'est pas beau...)

Quand le meilleur yaourt du monde rencontre la toute première tournée de confiture de fraises de la ferme d'à côté...

23_06_10

... la journée se termine bien.

Comme toujours, fingers in the nose avec Christine Ferber pour ce coup d'essai.

Avec le soleil de ces derniers jours, les prochaines bassines devraient être encore plus parfumées.

Posté par globulle59 à 20:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 juin 2010

Quelques jours de répit

Un répit tout relatif, puisque nous sommes en pleins préparatifs de la seconde journée d'expos et concerts à la maison.

Mais entre deux désherbages et trois coups de téléphone, j'ai mis en route plusieurs petites choses (après, ce seront les surveillances, puis corrections et oraux de bac, on sera reparti pour un tour).

D'abord un projet de tablier-robe que l'on commence à voir pas mal sur le blog des JCA.

16_06_10_006

Allez hop, on sort les coupons de lin pour leur faire prendre l'air et se remettre leurs couleurs en tête. Ce sera sûrement le rouge qui gagnera, et il sera probablement associé à de petits portions de dentelles anciennes ou de biais colorés pour le plastron.

A suivre, j'ai toujours un petit pincement au coeur quand il s'agit de tailler sur des beaux tissus en lin, pas certain que j'aie le cran aujourd'hui.

Sur les aiguilles circulaires, c'est le grand moment des croisements.

Un hybride de Lady Kina et de Manu.

16_06_10_008

En Phildar Castel noire.

L'appeler Ki-Nu, je ne sais pas si je vais oser...icon_wink

Et un hybride de Summer's end et de Paletot point de broderie anglaise (déjà essayé plusieurs fois sans succès)

16_06_10_007

En Castel beige (eh oui, j'ai un sacré lot à écouler...)

Le point d'origine du gilet photographié ressemble trop à celui de Lady February Sweater, que je porte régulièrement. Je voulais un rendu différent. Verdict quand je pourrai mesurer correctement la largeur de buste.

Aaaah, si seulement on pouvait venir avec son tricot aux surveillances d'exam... blink26uh

Posté par globulle59 à 15:29 - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 juin 2010

Avec les minis...

...les mini-intruments de musique, ukulélé et banjolélé, je m'attaque à des trucs que je n'aurais même pas osé essayer à la guitare, pendant mes quelques années de "gratouillage".

Comme: faire la pompe derrière Django sur Sweet Georgia Brown...

jouer du Burt Bacharach (ou du Sacha Distel, au choix icon_wink) (warning: vidéos super kitchouilles !!)...

ou entamer difficilement mais avec un plaisir immense les accords complexes d'une One note Samba.

Et si on m'avait dit un jour que je m'éclaterais sur des chansons de cow-boys...

icon_crazy

Et bon, il faudra m'y faire, on va tout le temps me demander si je sais jouer la musique de Délivrance au banjo. Autant m'y mettre aussi (mais dans ce cas, je répondrai "qui fait le cochon ?")
hypocrite

(et pour les partitions, il y en a PLEIN ici)

Posté par globulle59 à 18:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juin 2010

Il est fini ! Il est arrivé !

Celui qui est fini, c'est le petit gilet poids plume.

12_06_10_002

Tout en aiguilles 4, en circulaire ça monte vite, avec juste une douzaine de points de couture sous les bras et la pose du bouton. Un modèle super, qui tombe impec' et qu'on peut facilement ajuster. Merci encore à sa créatrice, c'est un tricot sans prise de tête, idéal pour les fins d'années scolaires chargées.

12_06_10_003

Et après la séance photos, mon conjoint a découvert l'existence et le grand intérêt des collimateurs de mise au point sur l'appareil photo. Pour les prochaines séances, je suis donc confiante... icon_wink

Pour résumer: modèle Kina, disponible gratuitement. Laine d'un cône sans étiquette rapporté de la vente annuelle de Bart et Francis, à Courtrai (dernier WE de janvier, dans 8 mois et demi pour la prochaine). Pas de réelle modification, à part un buste un peu plus court.

Celui qui est arrivé, c'est le banjolélé !

12_06_10_004

Le chat donne l'échelle ...

12_06_10_008

Et comme il a mis quelques jours à arriver, j'ai pu commencer à apprendre 1 ou 2 morceaux de ragtime, et jouer directement des styles de musique qui conviennent à la bête.

12_06_10_009

Et alors franchement, ce truc a un son d'enfer. J'avais pu essayer un banjo il y a quelques semaines, j'avais été conquise par sa sonorité mais aussi découragée par la lourdeur massive de l'intrument. Là, j'ai tout à la fois: le son étonnant, la taille modeste, mais aussi la bonne surprise de voir que le supplément de poids par rapport à mon ukulele rend l'instrument beaucoup plus stable et facile à jouer.

12_06_10_012

rezwub

Pour le ukulelistes qui passeraient ici, le reste est dans la toute nouvelle galerie à gauche.

Posté par globulle59 à 14:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]

06 juin 2010

La couture Kohl-Lanta...

C'est la première fois que j'utilisais un patron de couture de la Droguerie, et franchement, c'est une expérience que je ne conseillerais à aucune couturière débutante.

C'est sûr, les patrons font dans le genre sobre: aucun repère d'assemblage, aucune indication sur la largeur à atteindre au niveau des fronces, pas de marques pour indiquer le sens des pièces, bref, on est dans le grand flou artistique. Et ce n'est pas le minuscule schéma qui fait penser aux livres de couture japonais qui rattrape le coup.

Et puis la mention "les coutures (0,5cm) sont comprises", ça ne m'a pas plu du tout: je préfère largement tracer les lignes d'assemblage, et couper mon tissu comme je veux autour.

06_06_10_003

Bon, maintenant que ma blouse Parthenay est terminée, j'oublie ces petits incidents de parcours, parce que le résultat me plaît beaucoup. Le choix du tissu a été bien difficile, mine de rien, ce patron consomme beaucoup, et je voulais absolument utiliser un des coupons en stock. Celui-là, je suis passée devant plus de 5 fois en fouillant la pile, sans même lui jeter un regard, et pourtant, c'était LUI ! Petit imprimé facile à assortir, tissu de coton fin, fluide et très doux, boutons nacrés vintage en stock, fil idem, rien à acheter pour le coup.

06_06_10_004

Evidemment, c'est TRES large, La poule nous avait prévenues, mais aussi ultra-confortable. Ce tissu trouvé cet hiver dans une salon de tissu en Belgique est beaucoup plus chouette une fois cousu et porté qu'abandonné dans une boite.

06_06_10_002

J'ai allongé le buste de quelques cm, par manque de tissu, j'ai dû tailler le devant du col en deux parties assemblées sous les boutons, et j'ai patiemment cousu la parementure à la main à petits points invisibles. Pour mon 40-42, j'ai coupé la taille M, c'est immense, mais ça convient au modèle.

06_06_10_005

Petits boutons vintage du Ch'tis boutons, of course !

Et le pied de biche à boutonnière automatique qui revient tout seul à son point de départ, ça marche !

Pour les aventurières "même pas peur", c'est un patron du livre Léger et Douillet avec La Droguerie.


PS: je collectionnais déjà les rouets (3 dont 2 qui servent), les fuseaux (4 qui servent tous à tour de rôle), les aiguilles à tricoter (là, le décompte est impossible), voici que je démarre une nouvelle collection (à partir de 2, ça compte, hein ?): mon nouveau copain est en route, depuis l'Allemagne, son nom commence par "banjo", et se finit par "lélé". Youhouhou !!! icon_biggrin

Posté par globulle59 à 17:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]