21_04_10_010

Le jardin commence à ressembler au joyeux chantier habituel, option "champ de pissenlits de compèt'" (mais ça, c'est parce que la tondeuse est toujours chez le réparateur, qui est parait-il dé-bor-dé !!!)

La nature reprend aussi ses droits dans les allées de gravillons, avec ces pensées venues d'une potée de l'an dernier, et qui se sont resemées toutes seules.

21_04_10_007

Pas le coeur de les traiter comme des mauvaises herbes à arracher.

21_04_10_006

Comme chaque année, on se prend à rêver de fabuleuses récoltes de figues
(et on rêve que cette année, enfin, ça se réalise...)

21_04_10_002

Et enfin, la construction d'un massif dans un coin tout nu du jardin. Bonne surprise, un tas de merdouilles le reste de l'arrachage d'une vigne vierge envahissante (à l'époque, on n'avait pas eu le courage de porter ça à la déchetterie) avait tout étouffé en-dessous, je n'ai eu qu'à préparer la terre et planter.

Bon, là, c'est sûr, c'est pas beau, et comme je débute complètement, je ne sais pas trop ce que ça va donner, mais je suis pleine d'espoir. Et puis, il y a ce carex:

21_04_10_003

Pour un jardin fréquenté chaque jour par des musiciens, moi, je trouve que c'est carrément la classe !
icon_wink

Et puis, le printemps, c'est le retour des teintures préparées sur la vieille table de jardin qui en a vu d'autres.

21_04_10_005

Celle-ci vient compléter le mélange mouton-alpaga blanc cassé, le bleu servira à faire les rayures d'un Andrea's shawl (+ mitts !). Du bleu ardoisier et quelques gouttelettes de noir pur pour corser un peu l'ensemble, un mini-tour demain sur la cardeuse (ou pas...) et zou, sur le rouet !

Pour répondre aux commentaires du message précédent:

  • Comtesse, j'utilise une laine plus épaisse que l'originale, ce qui devrait me donner une taille plus adaptée que le petit 38 du modèle. J'ai redémarré avec 128mailles, c'est apparemment ce qui conviendra à mon tour de buste, et je ne mettrai pas de diminutions, à la manière de la Lady February Jacket

  • Christine, la cashwool se dédouble très bien, surtout que je travaille sur des morceaux d'environ 15mètres. Il suffit de tirer doucement le fil, par portions, et si on y a va doucement, ça ne casse pas. Et elle supporte parfaitement la teinture.

  • Moune, le tricot "laine à gauche", c'est ça, par exemple. Et j'entortille le fil autour de l'annulaire et de l'auriculaire, à la manière de mon coach -crochet. icon_wink