Quatre jours de macération des racines dans l'eau ammoniaquée, 4 jours de plus pour une poignée de laine de mouton et une poignée de mohair.

Quand on sort les fibres, elles sont brunes, imbibées du jus couleur café, mais une magnifique couleur rose saumon apparaît au rinçage.

28_08_09_001

Et comme j'ai voulu aller au bout du processus, j'ai laissé sécher la laine en plein soleil, pour me rendre compte de l'effet bleuissant des rayons.

28_08_09_003

Et c'est vrai. Ca va vite, en 30 minutes, ça commençait déjà à virer.

Mais ça a tellement bien marché que j'ai au final une teinte gris sale assez dégueu...

28_08_09

Après tout, c'est l'expérience qui compte, et une teinture décevante peut donner une laine filée super... Je pense récidiver avec plus de racines pour pouvoir traiter une plus grande quantité de fibres. Il n'y a plus qu'à prendre une bêche, partir en maraude dans les terrains vagues...

... et laisser sécher à l'ombre... icon_wink