Une recette, ça faisait un bail.

Pour la petite histoire, cet été, nous sommes allés à Marle pour une journée mérovigienne. Un des bons souvenirs qui m'en reste est cette soupe cuisinée sur place, mijotée pendant deux heures, préparée uniquement avec des ingrédients disponibles à l'époque, et partagée entre les visiteurs et les passionnés d'histoire qui avaient organisé l'évènement.

Un tour sur la page du musée des temps barbares vous en apprendra beaucoup plus.

J'ai essayé déjà deux fois de refaire cette soupe à la maison, et chaque fois je me suis régalée.
Par contre, j'ai utilisé quelques ingrédients "modernes" qui ramènent le temps de préparation à 30 minutes.

Mais attention, la réalisation de ce plat nécessite de se munir de ceci :

10_04_09_010

...parce que les trucs vert foncé, ce sont des feuilles d'ortie !

10_04_09_006

Donc, voici ma recette facile qui, je pense, reste malgré tout dans l'esprit du plat d'origine. Pour 4 portions copieuses.

Je fais dorer un gros oignon émincé et du lard fumé détaillé.
J'ajoute ensuite des petits cubes de carotte, beaucoup d'eau, et des fêves prêtes à cuire surgelées.
Du thym, des feuilles d'ortie émincées, un peu de sel.

Une vingtaine de minutes plus tard, j'ai ajouté une tasse de blé type Ebly, encore 10 minutes sur le feu et on peut sortir les écuelles en terre cuite et les cuillères en bois !

10_04_09_009

Aaah, le petit craquement de la fêve sous la dent...
D'ici une mois ou deux, à refaire peut-être avec les fêves du jardin, qui sait ?