Le rouge et l'orange sont réussis, exactement ce que je voulais. Lumineux mais pas trop vifs.

02_03_09_001

Le vert, par contre...

02_03_09_003

Il tire nettement sur le bleu, et les pigments se sont apparemment séparés pendant la cuisson. C'est bizarre, je n'avais pas utilisé de mélange, mais seulement une teinte toute prête. Ça encore, ce n'est pas trop grave, ça peut même donner une résultat tweedé intéressant après cardage.

02_03_09_004

Mais là, la couleur manque d'intensité, ce que j'ai pu vérifier sur un petit bout filé.

Tant pis, je referai un bain, ou alors je mélangerai avec d'autres mêches.

02_03_09_005

Et histoire de profiter du temps superbe que nous avons eu dans le nord, j'ai sorti la cardeuse dans le jardin, afin de mélanger de la mêche marron foncé en quantité un peu juste (250g) avec un peu de brun moyen. J'obtiens donc assez de matière pour filer sans inquiétude les 250g qui servent de teinte de base au modèle.

02_03_09_007

Ça donne en outre de jolies nuances marron glacé qui devraient bien rendre au final.
Et puis, c'est la teinte naturelle des moutons, et ça, c'est une idée qui me ravit...