Mon ordinateur se trouve dans une pièce mansardée où il fait très très chaud ces jours-ci, je suis donc en cours de désintoxication d'internet. Ce qui n'est pas plus mal, finalement.

Entre deux séances de bricolage ( nous avons posé hier un grand portail dans l'entrée de la maison ), je tricote, je couds et je file à l'ombre.

Voici l'aspect du fil "Cerises du jardin" tricoté. Vue la faible quantité de laine obtenue, j'en fais une petite pochette coulissée d'après le modèle présenté dans Tricot Tendance, mais avec un nombre de mailles et de rangs au pif.

cerises_du_jardin_TRICOT2

Côté filage, je m'amuse et je m'entraîne avant d'attaquer les laines rapportées de Belgique. Un petit essai de "torsion à la Noro", il faut aller doucement en partant d'un ruban de laine cardée déjà presque à la bonne largeur, en l'étirant très peu et en laissant le fil s'enrouler tranquillement sur lui-même. Et contre toute attente, ça donne un fil solide.

Style_Noro

CARDESEn passant dans le rayon animalerie d'une magasin, je suis tombée sur ces brosses à chien qui, d'après un mesage lu sur un forum de filage, peuvent servir de mini-cardes à laines. Donc en attendant d'investir plus tard dans de véritables cardes, et vu le prix dérisoires de ces brosses, j'en ai pris deux pour essayer. Et ça marche ! Evidemment, on ne peux traiter que de petites quantités de laines, mais j'ai pu constater le mélange des fibres et des couleurs.
Le résultat est sur la droite de la photo: en cardant la courtelle blanche et la laine marron, j'obtiens ce fil tweedé couleur capuccino. Encore un petit truc enseigné par Monique la semaine dernière: en repliant l'extrémité du fil qu l'on vient de filer, on peut avoir un idée de ce qu'il donnera quand il sera retordu avec un second fil identique.

laine_brute_et_laine_card_e

Et à gauche sur la photo, un petit bout de la toison mérinos filée après quelques rinçages à l'eau claire. Je n'ai pas dégraissé la laine, et j'ai pu éprouver pour la première fois le toucher que donne cette laine brute et grasse. C'est...moelleux, je ne trouve pas d'autre adjectif. Franchement différent de toucher d'une laine lavée. Et je commence à trouver que le mouton, ça sent bon !...mouton

Pour terminer, et avant de deserter la pièce de l'ordinateur jusqu'à 11 heures du soir, je peux vous dire que j'a terminé la jupe en lin marron, après pas mal de mésaventures. Le récit très bientôt. icon_wink