29 septembre 2005

Quelle expédition !

Première expédition depuis la rentrée hier sur Lille avec ma "copine de shopping". Quelle cavalcade pour tout faire, aller partout, traverser la ville à pied d'un bout à l'autre ( j'exagère à peine, pour celles qui connaissent, on a dû revenir de Euralille au Champ de mars reprendre la voiture pour arriver à Wazemmes avant la fermeture )! Les essayages dans les cabines surchauffées, les papotages langue de vipère sur le boulot, les rigolades à gorge déployée, et même pas le temps de s'arrêter prendre un goûter ! Crévée mais heureuse !

Les achats côté loisirs créatifs ont été fructueux: j'ai trouvé chez Loisirs et Créations les trois boutons en nacre qui me manquaient pour la broche du Marie-Claire idées de l'hiver dernier. Elle servira à maintenir le Blanket cardigan qui n'a aucun système de fermeture.

broche_mci

Les pelotes pour réaliser l'écharpe rose et rouge du Sarah Dallas Knitting pour ma "coupine de shopping". J'utiliserai des petits restes de laine pour les lignes parme et vertes.

block_striped_scarf

Le clou du spectale, un gros écheveau de laine mèche teinte pour Tzarina wrap de Wrap style. Ouiiiii !!!!

tzarina_wrap2

Il en faudra sûrement un second, je dois m'y attaquer assez vite tant qu'il reste de la laine dans le magasin, il s'agit d'une qualité qui ne sera pas suivie.


Juste quelques heures de cours avant notre PREMIER ANNIVERSAIRE DE TRICOT-THE !!! Fiesta du tonnerre prévue, avec petits cadeaux, petits fours, pique-nique d'intérieur jusqu'à la fermeture du café ! Les petits maris devront se débrouiller tout seuls à la maison.

Mon petit paquet est prêt, son contenu a eu le temps de sécher, j'ai fourbi mon sac à tricot, la seconde fournée de gougères vient de sortir du four, je suis parée.

A ce soir, les filles !!!  impatient1

Je saute dans ma voiture dès la sonnerie de fin des cours.  conducteur

Posté par globulle59 à 11:28 - Commentaires [10] - Permalien [#]


27 septembre 2005

Vous avez gagné...

...un self-portrait tuesday, mais vous connaissez mon penchant à exposer ma bobine, donc vous ne verrez rien de plus, NA !

autoportrait

Avec savant coiffé-décoiffé maison, mais ça me convient mieux. Finalement, la coupe est bonne, c'est-à-dire qu'elle pourra tenir plusieurs mois sans retouches, que je peux caler les mèches derrière les oreilles, et que j'ai encore assez de longueur pour me faire des couettes si j'en ai envie. icon_wink10

Posté par globulle59 à 18:37 - Commentaires [14] - Permalien [#]

Quand faut y aller...

Un des avantages certains de la tenue d'un blog, c'est que quand on vit des moments "pénibles" et que, comme moi, on aime bien râler, on vit ces moments en essayer de mémoriser le maximum de détails, pour ensuite essayer de trousser un petit billet sur son site.

Donc aujourd'hui...tadam....je suis allée chez le coiffeur....

Pour bien situer les choses, il faut que je vous avoue que j'ai horreur d'aller chez le coiffeur. Je dis ceci en toute amitié pour les coiffeuses, ne prends pas ça mal, Krystine. Simplement, je préfère presque aller chez ma gynéco, très sympa au demeurant, que dans un salon.

Et d'ailleurs, je vais plus souvent chez ma gynéco ( tous les 9 mois, sans exception ) que chez le coiffeur, ma dernière visite remontait à près d'un an.

Il y a eu une époque où les choses étaient différentes, le salon près de chez moi était très agréable, les coiffeuses très compétentes et gentilles comme tout. Mais j'ai déménagé, c'est devenu trop compliqué de m'y rendre...quoi que je vais peut-être réévaluer les choses...

Donc, aujourd'hui, j'ai pris mon courage à deux mains ( "ras-le-bol de cette serpillère qui me tient lieu de coupe de cheveux!!" ), le temps ayant un peu émoussé mes souvenirs.

Manque de bol, je suis tombée sur la fille du docteur Mengele ! Broyage de cuir chevelu au bac à shampoing ( "allez-y, arrachez tout, ça fera moins à couper "), je me lave les cheveux tous les deux jours, ils ne peuvent pas être sales A CE POINT ?

Raclage en règle du-dit cuir chevelu, avec le peigne pendant la coupe ("c'est pas possible, vous l'aiguisez à la main avant chaque client ? Mon oreille, attention, elle me sert !")

La coupe est terminée, je pense pouvoir souffler...mais il reste le brushing. Alors comme mes cheveux sont super fins et super raides, j'essaie toujours de déculpabiliser les coiffeuses, en leur disant que je les aime bien comme ça, que de toute façon ça va retomber dans l'heure qui vient, que je préfère que ce soit naturel, mais non, je me retrouve toujours avec un brushing gonflé comme dans un soap opera.

Et donc là, ( docteur Mengele, vous vous souvenez ), la totale. Griffure de cou, d'oreille, de cuir chevelu ( déjà passablement sanguinolent ), de front et même de cornée ( je vous jure, c'est passé à un micron !), à croire qu'elle utilisait ça:

brosse

...et il restait...la laque ! "oh, non j'aime pas trop, c'est pas la peine, merci..."

"Non non, c'est léger", m'affirme ma tortionnaire, en me suffoquant à moitié. Les quintes de toux n'ont même pas éveillé sa pitié...


Tout ça pour finalement avoir une coupe de cheveux pas si mal que ça, maintenant que j'ai relavé mes cheveux en rentrant à la maison ( j'avais la tête idéale pour aller à la prochaine réunion paroissiale de Neuilly ). Je vais pouvoir tenir au moins 10 mois... icon_wink9


Sinon, Minette fait elle aussi de l'eraditknit...à sa façon...

eraditknit_bulle

Posté par globulle59 à 15:31 - Commentaires [17] - Permalien [#]

23 septembre 2005

Oui, je sais, c'est mal...

J'ai l'habitude de ne pas multiplier à outrance les en-cours, pas plus de trois en général. Donc jusqu'ici, il y avait dans le panier de tricots Ene's scarf ( mais j'en suis arrivée à la fin du motif du bas, j'ai donc bien avancé...), Blanket cardigan de Sarah Dallas ( qu'on peut presque considérer comme terminé, il reste trois fois rien du devant n°2, une manche et le col, une broutille ...) et la seconde chaussette de Chéri ( là, franchement, il n'y a presque plus rien à faire, une fois qu'on en est arrivé à ce point...)

en_cours

Et puis, comment résister quand on a LE LIVRE, LES AIGUILLES et LA LAINE en stock, et que tout colle ?

Me voici donc avec un début de Spiral shell, extrait de Wrap style. J'ai fait de l'Eraditknit ( voir le blog de Circée, son manifeste se relit sans modération ). Un lot de Sport de BDF et un fil fantaisie rapporté d'Allemagne il y a près de deux ans, Cocoon de On Line. Si ça c'est pas un beau geste ...

spiral_shell_

Ce point est un régal, pas de torsades comme je le croyais, mais une combinaison de YO et K2tog qui décalle le motif à chaque rang. Le motif se mémorise dès la première série de rangs, un petit régal.

spiral_shell_2


Un gros poutou à vous toutes, les commentaires que vous me laissez sont tellement adorables ! bisou

Posté par globulle59 à 10:54 - Commentaires [15] - Permalien [#]

20 septembre 2005

Just say no to drugs - Nancy Reagan

Voici à quoi ressemble mon Wrap style 24 heures après réception. Des petits bouts de papiers entre les pages, avec les laines en stock ou encore chez la marchande ( mais je commence à bien connaître SON stock ) qui conviendraient.

wrap_style

Ce qui fait donc plus de 10 projets à réaliser tout de suite, maintenant, sans délai, c'est une question de survie !!!!

tzarina_wrapEt un coup de foudre total pour Tzarina wrap, un chauffe-épaule dans un sublime mélange de laine et mohair teint à la main, à Tao au Nouveau-Mexique...

la_lana

9 euros l'écheveau, 9 écheveaux pour le projet...

    " I will be careful to limit my exposure to exotic and fabulous fibers. It's a slippery slope. "

Stephanie Pearl-McPhee

Posté par globulle59 à 15:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]


19 septembre 2005

Excellents !!!

        "There is practically no activity that cannot be enhanced or replaced by knitting, if you really want to get obsessive about it. "

Une des méditations de l'excellent petit livre de Stephanie Pearl-McPhee, que j'avais feuilleté lors d'une de nos rencontres de tricot. Je sens que Chéri va devoir supporter, en plus du tricot, mes exclamations et mes esclaffements à la lecture de ce précieux petit opus.

amazone

Il a voyagé en compagnie du tant convoité Wrap style: il semble que beaucoup de commandes de consoeurs soient arrivées en même temps à destination, je viens de voir que Viou a reçu le sien.

Val nous en avait fait une visite guidée il y a quelques jours, mais il faut l'avoir en main pour se rendre compte de sa richesse. C'est une merveille.

Moi qui avais tendance à assimiler poncho et baba-cool, ce qui ne me correspond pas tellement, je suis bien obligée d'admettre mon erreur. Comme dans Scarf style, les styles et les niveaux de difficulté sont variés, et on trouve des petites choses aériennes comme une toile d'araignée pour les grands soirs, de chaudes capelines pour traîner à la maison, corriger des copines ou lire un bon bouquin ( mon coeur va à la seconde proposition, bien sûr ) ou des petites capes flatteuses à draper pour sortir au grand air.

Je suis conquise.   rryumy

    "I will not allow myself to feel bad if someone disapproves of my knitting. I will also resist the urge to stuff his mailbox full of chunky acrylic fun fur at 3:00a.m."

Posté par globulle59 à 13:35 - Commentaires [12] - Permalien [#]

18 septembre 2005

Z'vais beaucoup mieux, merci...

C'est vrai que Bulle ( eh oui, pour qui l'ignorerait , j'ai pour pseudo le nom du chat...freudien ? ) est en pleine forme, mais elle empiète un peu sur mon espace de travail.

bulle_fauteuil

Là, je vous écris assise seulement du bout des fesses... ( voilà comment entrer dans les moteurs de recherche de sites coquins... )

Les premiers rangs de Ene's scarf, avec le montage dentelle en fil double qui dessine des petits anneaux, et le début des motifs en losanges.

ene_s_scarf1

Je continue en parallèle le second devant du Blanket cardigan, et la chaussette numéro deux de l'Homme, mais j'ai tellement de projets en tête que ça m'encombre l'esprit.

Une petite plongée dans le stock, et j'ai redécouvert quelques lots oubliés, j'ai quelques mariages en vue avec des modèles. Une petite ballade à pied dans le village, au soleil, m'a permis d'organiser tout ça sur mon planning imaginaire, et figurez-vous que les moutons si timides de l'enclos un peu plus loin sont venus me souffler de l'air chaud dans le creux de la main. Si ce n'est pas un signe d'encouragement, ça...

t_sheep005

Posté par globulle59 à 16:35 - Commentaires [13] - Permalien [#]

17 septembre 2005

Z'ai mal à ma papatte ...

Branle-bas de combat quand notre boule de poils noirs et blancs est revenue du jardin: " r'garde, z'peux pu poser ma papatte, z'ai la tremblotte quand z'la descends".

Direction LA VILLE, 15 km de route de campagne. "Ouinnn, dépêche-toi, z'ai peur et z'aime pas ta voiture, ouinnnn..."

Salle d'attente de la clinique vétérinaire "Bon, là, z'dis pu rien, faut pas que les gros chiens m'repèrent..."

Quelques crachouillis sur le vétérinaire pour la forme " quand même z'ai ma fierté, il s'ra pas dit que z'me laisse mettre comme ça un thermomètre dans le derrière !!!"

Une piqûre d'anti-inflammatoires, une plaquette d'antibio, un chèque d'honoraires, et 15 km retour plus tard, minette monte les escaliers quatre à quatre, trottine comme si de rien n'était.

Piqûre super-efficace ou comédie ???

A 35 euros, la comédie revient cher. Surtout une semaine après le rappel de vaccin à 49 euros...

                          ...bon et là, il faut que je reparte acheter des yaourts nature, sinon tintin pour lui faire prendre ses antibiotiques... mais elle nous fait tellement rigoler quand on fait la course-poursuite dans la maison et qu'elle se cache derrière les portes pour nous sauter dessus et nous faire crier ( je vous jure, on l'entend ricaner quand elle arrive à nous piéger ! ) qu'on lui passe bien ces petits désagréments.

smileycat21    ah la la ...


Comme mon emploi du temps éclaté et mes nombreux trajets me découragent de repartir faire du shopping ( 7 heures de route pour assurer 15 heures de cours, j'vous jure...), je me défoule avec la e-carte bleue, et je me commande sur internet.

J'ai un petit paquet Amazone qui devrait arriver lundi ( frais d'envois gratuits sur tout le site, même pour de petites sommes en ce moment ), et le catalogue des fils à tricoter Ardelaine était dans la boîte ce matin.

Il n'y a pas de mentions sur le mode de lavage, les spécialistes pourront sûrement me dire si c'est une laine nature non traitée, comme je le pense. Je suis agréablement surprise par les prix, pour de la pure laine, c'est vraiment intéressant. A la lecture de leur présentation, on se rend compte aussi que l'entreprise affiche un engagement de commerce équitable et de militantisme écologique. Tout pour (me ) plaire.

J'ai pu me rendre compte de la luminosité des coloris, et du gonflant de Drailles repérée sur plusieurs site de tricoteuses. Tout ceci est vraiment très beau.

En tous cas, le petit brin de paille semble avoir été mis exprès pour nous faire imaginer les moutons de l'Ardèche.

ardelaine1

Posté par globulle59 à 15:49 - Commentaires [14] - Permalien [#]

13 septembre 2005

Je cultive mon obsession du moment...

livre_chaussettesGrâce à la participation de Sof ( Tricot Frankenstein ) qui avait déniché ce petit livre à Paris et qui m'en envoyé les références précises, de la dame de la librairie de Dijon qui a pris ma réservation, de ma Maman qui est allée chercher le livre et le mettre à la Poste, et de la Poste qui a été diligente et lui a fait parcourir 500km en une nuit, je suis en possession de Chaussettes à tricoter !

Seul regret: tous les modèles sont tricotés par la cheville, mais ils seront faciles à adapter pour un démarrage par la pointe.

Et comme j'ai un peu de provisions à utiliser...je fourbis mes armes ( pas très impressionnantes, en bas à droite...)


Finalement, j'ai refait le montage de Ene's scarf bien comme il faut. Après avoir réalisé le premier rang qui place les motifs, je me retrouvais avec trois mailles de trop, et je n'avais pas le courage de tout recompter. Alors j'ai tout démonté. Allez comprendre ! En fin de compte, j'avais oublié la case de la maille centrale, où l'on doit tricoter trois mailles ensemble.

C'est reparti sur de meilleures bases. Le fil Arès est un bonheur à utiliser. Le mohair est "non poilu", comme l'avait déjà remarqué Val. Il se détricote presque sans mal, ce qui est toujours appréciable pour la dentelle.

Posté par globulle59 à 15:10 - Commentaires [12] - Permalien [#]

12 septembre 2005

Je débloque !

fbs_violaine21Autrement dit, j'ai enlevé les épingles du châle. Finalement, il aura atteint une taille respectable, et j'espère qu'il plaira à sa destinataire ( On se contacte dès que tu as décidé quand tu viens à Lille, Violaine, et pense à prévenir ta mômam ...  icon_wink8, sinon, je te l'envois par la Poste ).

Après avoir terminé mon premier FBS, j'avais un sentiment de "pas fini", j'aurais voulu pouvoir encore continuer ce point si agréable. Ce second m'a comblée, mais j'ai fait une rechute de dentellite...

J'ai monté hier les 375 mailles de Ene's scarf, mais j'ai oublié qu'il fallait le faire avec le fil double. C'est grave, docteur ? Je dois tout redéfaire ? Pas très envie, honnêtement... J'utilise la superbe laine Bouton d'Or offerte par Sophie, des nouvelles très bientôt sur ce blog et sur le site du eneensemblebouton3 initié par Annabel...dès que ça ressemblera à quelque chose.


chaussettes_homme2Je pense être en cours de désenvoutement, je vais peut-être arriver à briser le Sweater's curse. J'ai terminé la première chaussette de mon Chéri, premier tricot pour lui depuis des années, j'avais été sérieusement refroidie par les essais précédents. Apparemment, tout va, la longueur, la largeur, tout quoi.

Je vous rassure, mon Doudou n'a pas des mollets de coqs, mais il n'a pas arrêté de me demander " elles vont pas descendre, dis ?", donc j'ai BIENNNN serré les côtes de la cheville. Par contre, j'ai toujours beaucoup de mal à ajuster la tension du fil pour la terminaison extensible. Alors là, c'est vraiment large mais ça ne se voit plus quand il y a une jambe dedans.

Pour briser totalement la malédiction, il me faut à présent faire face vaillamment au syndrome de la seconde chaussettes...on ne s'en sortira donc jamais...headshake_gif

Posté par globulle59 à 15:21 - Commentaires [9] - Permalien [#]