Retour au point de départ pour le dos du cache-coeur bleu ciel. Il m'en aura fait baver, celui-là! J'aurais mieux fait d'acheter la laine Astrakan et de suivre les instructions sans réfléchir !

MAIS, le bon point, c'est que le rapide essayage du dos et d'un devant m'a convaincu de persévérer. Il manque deux ou trois cm de largeur dans le dos pour que les proportions soient parfaites, et comme la matière me plaît, je m'y remets.

Tiens, d'ailleurs, je ne sais pas si vous faites comme moi pour les essayages. Pour bâtir rapidement les pièces et éviter de me piquer sur des épingles, j'utilise des aiguilles circulaires. Je couds les pièces comme avec une aiguillée géante, c'est souple et c'est vite "décousu". Est-ce que j'ai inventé quelque chose ?

Le pull Carnac est bien reparti. Je me rends compte que, comme le disent les adeptes du tricot unique, ça monte vite quand on s'y met vraiment. Je suis peut-être sur la voie de la réduction du nombre des projets...